Wotrocket.com

31 mai 2008

Le site wotrocket.com est désormais actif et fournit quelques infos sur les progrès de ce projet récent, mais surtout une confirmation importante : WotRocket utilise des foils supercavitants, mais sans injection de gaz. On voit très brièvement un foil dans la video sur la page principale du site  : il est extrêmement étroit, mais on n’en voit pas le profil.

Depuis 15 jours, WotRocket flotte à Bottany Bay, près de Sydney. Outre des essais à vitesse archimédienne, l’équipe va se concentrer sur la sécurité des 2 équipiers de l’engin en entrainant toutes les manoeuvres.

reportage en anglais sur leurs premières sorties sur sail-world


Bateau volant à 0 noeuds …

28 mai 2008

Une petite expérience spectaculaire :

Dommage que le début du film vende la mèche : l’aquarium est rempli d’hexafluorure de soufre, un gaz 5 fois plus dense que l’air. Si vous en trouvez, vous pouvez même en respirer, ça change de l’hélium :-)

C’est une des nombreuses vidéos illustrant cette excellente intitiation à la mécanique des fluides, très bien vulgarisée, sans formules indigestes tout en étant scientifiquement très correct. Elle aborde les notions de base (Archimède, Bernouilli …), un peu plus complexes (turbulence, Reynolds, fonctionnement d’un profil d’aile ou de foil), voire plus pointues (effet Coanda et Magnus, bang sonique, cavitation) pour finir par les phénomnes encore mal connus comme le ressaut hydraulique. A lire absolument, d’autant que le style rédactionnel est plein d’humour et de références aussi utiles qu’amusantes.


Mirabaud LX gagne le Bol d’Or (neuchatelois)

27 mai 2008

Première régate, premier succès pour le nouveau foiler de Thomas Jundt. Désormais équipé d’ 1/3 de coque de catamaran M2, Mirabaud LX a franchi la ligne d’arrivée en volant, devant tous les bateaux munis d’une coque entière.

(Mirabaud LX à l’arrivée. cliquez dessus pour le paysage)

Bravo à toute l’équipe ! Voilà qui promet pour les prochaines régates sur le Léman, la Genève-Rolle-Genève le 7 juin, et le Bol d’Or Mirabaud le 14 juin.

voir aussi :


Sailrocket Vestas dans le club des 40 noeuds

25 mai 2008

Bonnes nouvelles pour SailRocket, le team australo-anglais de Namibie. D’abord, ils ont enfin un sponsor principal, le grand fabricant d’éoliennes Vestas.

Ensuite, ils ont réussi à dépasser 40 noeuds dans 2 runs successifs aujourd’hui, dans environ 20 noeuds de vent et sans prendre de risques, selon Paul Larsen.

Paul pensait pouvoir aller plus vite mais a rencontré des problèmes d’équilibre du bateau à haute vitesse avec le fameux système de "skeg", qui est expliqué au bas de cette page. La commande du système a apparemment posé aussi quelques difficultés à Paul, mais il est convaincu que SailRocket atteindra 45 noeuds "facilement" une fois que ces points seront améliorés.

Une fois de plus, la sportivité de Paul est remarquable : à la fin de son post il écrit : "Un des principaux prétendants aux 50 noeuds, l’Hydroptère, est de retour dans l’eau et prêt à naviguer. Elle a un look fantastique (NDLR sic, j’adore l’usage anglo-saxon du féminin pour les bateaux), et je suis impatient de voir ce qui va résulter de sa nouvelle configuration. Bien sur nous voulons la battre sur l’eau et nous faisons tout pour y arriver. Je suis honnêtement heureux qu’ils soient de retour et aussi affamés qu’avant d’aller encore plus vite. Cette compétition est saine."

Bravo Paul, tous nos voeux de succès vous accompagnent !


Tendance ombre

22 mai 2008

Thierry Seray remporte la bière promise pour cette photo illustrant son post "Private Joke" :

Il y en a d’autres plus claires sur les posts suivants de Tendance Bleue, qui me font penser que le foil arrière de l’hydroptère a une incidence variable, peut-être même asservie au niveau de l’eau. (En tout cas c’est ce que j’aurais fait à leur place ;-) ) On verra …


les nouveaux foils de l’Hydroptère

17 mai 2008

L’Hydroptère est en chantier à la Seyne sur Mer pour se retrouver configurée en "vitesse pure" dès la semaine prochaine. 2 photos dévoilent (enfin) les nouveaux foils qui vont repousser encore un peu la cavitation à défaut de la défier :

Notez le décrochement du bord d’attaque vers l’avant, divisant le foil en 2 zones. Celle du haut donne la portance maximum à "basse" vitesse pour favoriser le décollage. Celle du bas est optimisée pour la haute vitesse, comme l’indique le bord d’attaque visiblement très tranchant.

Remarquez l’absence totale de "fences" anti-ventilation (il y en avait 4 sur chacun des foils précédents) : ça revient à accepter qu’il y ait de l’air sur l’extrados du foil, donc pas de cavitation proprement dite. Dans ce cas de figure, la portance serait générée surtout par la "pression dynamique" sous l’intrados, qui n’est hélas pas visible sur les images. Mais je parie qu’il est légèrement concave…

L’empennage (safran + foil arrière) sera certainement encore plus intéressant, car sa forme en T ne permet pas d’utiliser les mêmes solutions. Une bière à celui qui fera les premières photos !

Maintenant, pour voir si tour ceci marche comme dans Fluent, il y a de l’eau en suffisance, mais il faut aussi de l’air. Bon vent les gars !


Fluent

17 mai 2008

Fluent est le logiciel de mécanique des fluides (CFD) professionnel (=cher…) de référence. Il permet notamment de calculer des écoulement "diphasiques", mêlant eau et vapeur dans le cas de la cavitation, ou eau et air pour la ventilation par exemple.

Le site de Fluent regorge d’informations intéressantes. Par exemple en cherchant "hydrofoil" on trouve:

  • "Cavitating Hydrofoil", EX206, 2002 : étude de la cavitation autour d’un profil NACA0015 en fonction de l’incidence
  • "Cavitating Flow Over a Hydrofoil", EX154, 1999 : étude de la cavitation autour d’un profil NACA0066
  • Matevz Dular and Bernd Stoffel, "Horseshoe Cloud Cavitation", Fluent News, fall 2004
    Cette article étudie une forme de cavitation assez étonnante, le "fer à cheval"qui peut apparaitre sur une section d’un profil testé en tunnel :
  • d’autres articles se rapportant aux hélices de bateaux, ou aux mélangeurs de cuves industrielles brassant des mélanges liquide/gaz/solide entre autres …

Fluent est utilisé par l’EPFL et l’équipe de l’Hydroptère, je l’ai déjà mentionné ici. Pour les pauvres, il y a d’autres logiciels dont je parlerai sur Foilers! bientôt.


Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 525 autres abonnés