les projets Hydros

Ce blog a été fondé il y a 5 ans, peu après que l’Hydroptère soit renfloué par Thierry Lombard et développe une collaboration scientifique avec l’EPFL qui a abouti, entre autres, au record de vitesse d’un voilier emportant plusieurs personnes (pour ne froisser personne…)

Aujourd’hui je ne pouvais manquer la conférence de presse d’ « Hydros« , la nouvelle identité de la branche suisse de l’aventure « Hydroptère ».  Thierry Lombard l’a dit clairement : après l’arrivée de DCNS comme sponsor principal de l’Hydroptère océanique, il ne se sentait plus en phase avec les valeurs « militaires et nucléaires » portées par le projet. Mais en tant que propriétaire du bateau Hydroptère.ch qui sert de plateforme technologique à la collaboration avec l’EPFL  et actionnaire de la société qui exploite ses résultats, il souhaite poursuivre l’aventure avec une équipe motivée par les défis sportifs, mais aussi par le transfert du savoir accumulé vers des domaines comme les énergies renouvelables et l’efficience énergétique.

Concrètement, sous la direction de Jérémie Lagarrigue, Hydros va poursuivre 3 projets:

  1. Après des transformations hivernales et un curieux « incident », l’Hydroptère.ch est prêt à s’attaquer au « ruban bleu » , le dernier des records lémaniques qui lui manque encore. Selon son skipper Daniel Schmäh, l’Hydroptère.ch est le seul voilier capable de naviguer efficacement en archimédien, en hydroplanage et en vol sur foils, donc il ne lui manque que de bonnes conditions météo pour battre ce record. Et pourquoi pas remporter le Bol d’Or, le rêve de tout banquier genevois (et le mien)…

    L’Hydroptère.ch

    A la fin de l’année l’Hydroptère.ch ira s’exhiber de par le monde, en Asie nous a-t-on dit, pour satisfaire des sponsors qui n’ont pas été nommés.

  2. Participer à la « Petite Coupe de l’America » avec un catamaran de classe C en 2013 à Falmouth. 2 bateaux sont en cours de conception en collaboration avec VPLP. On ne nous en a montré que ça:

    En fait sur l’image montrée à la conférence, les dérives/foils étaient plus fortement courbées et il y avait de petits foils en T au bout de chaque safran. On nous a dit que l’objectif n’était  que de délester en grande partie les flotteurs, mais qu’après tout, s’il s’avérait possible de voler, pourquoi pas… Les engins et seront construits par le chantier Décision, qui a réalisé les Alinghi et les Planet Solar entre nombreuses autres constructions en matériaux composites. Pour les « Classe C », Décision utilisera une technologie développée à l’EPFL consistant à tisser de la fibre de carbone directement sur la géométrie du bateau (et de l’aile) en suivant les contraintes mécaniques calculées plutôt qu’en raccommodant des « tissus » de carbone préparés à l’avance. Comme j’ai oublié le nom de cette technologie (ETCT ? EPTC ? un truc comme ça…) je n’ai rien retrouvé à ce sujet. Si vous connaissez, un commentaire serait apprécié, Merci !

    première vue du Classe C Hydros

  3. L’Hydro Contest a été le moins bien décrit lors de la conférence, mais il s’agit d’un prix destiné à encourager les étudiants des grandes écoles à étudier les moyens d’augmenter l’efficacité énergétique des bateaux de tous types, moteur compris. je n’ai notamment pas bien saisi la relation avec l’ « Hydro Speed Tour » mentionné sur le site et dans la plaquette, un « concours mondial de vitesse ouvert à tous et gratuit, destiné à tous types de supports, aquatiques, aériens ou terrestres » et illustré par ce graphique:

    En le voyant, je me suis dit « tiens, bonne idée : un record de vitesse relative au vent, ou même de VMG face au vent plutôt que de vitesse absolue », mais ce n’est pas ça. Du moins pas encore parce que comme le concours n’a pas l’air très clair, je viens d’envoyer l’idée au responsable de comm…

Le slogan et l’objectif d’Hydros, c’est de « multiplier l’énergie ». L’idée est que les projets sportifs ci-dessus et la collaboration scientifique permettent de développer des compétences utiles dans les énergies renouvelables et l’efficience énergétique. On a par exemple mentionné que la maîtrise de la  cavitation et de la ventilation permettrait de concevoir de meilleures hydroliennes, ou que les voiles-ailes pourraient faire progresser les pales d’éoliennes. Et sous-entendu que le chantier Décision pourrait être intéressé à produire des pales d’éoliennes en carbone. Des « éoliennes à kite » comme KiteGen ont aussi été citées comme exemple d’innovations qui pourraient résulter des projets d’Hydros.

De bonnes nouvelles donc : la poursuite de projets en cours, de nouveaux projets dont on reparlera sur Foilers, des marins bretons prêts à en découdre sur LE Lac, une startup prometteuse… Merci M. Lombard, et bon vent à Hydros !

13 réponses à les projets Hydros

  1. Le jeune dit :

    Cool alors la présentation :-)

    • Bonjour,
      Tout d’abord je m’excuse d’intervenir ici, mais je n’ai pas trouvé de mail de contact.
      j’aimerai vous faire connaître les derniers développement en kitefoil.
      Actuellement en France est en train d’émerger un groupement de riders et de fabricants (plus ou moins artisanaux) donc le but est la performance en foil.Lors de compétitions de longue distance, les foils sont: 2° du classement provisoire en open hommes, 1er en open femmes et en vétéran. Un grand pas en avant. Les vitesses augmentent tous les mois!
      Si notre petite contribution vous intéresse, n’hésitez pas!

  2. Ahhhhhh, quel plaisir de retrouver notre bon Dr sur Foilers !
    Merci Philippe pour toutes ces nouvelles
    Et je recommande à tous les lecteurs de Foilers les formidables articles de Philippe sur son autre blog : Pourquoi Comment Combien : http://drgoulu.com/

    Fred

  3. Popov dit :

    Merci pour le compte-rendu!
    En ce qui concerne l’argument avancée pour la non poursuite des collaborations depuis l’arrivée de DCNS, même si il me semble tout à fait justifié, me parait plein d’opportunisme.
    Cependant l’hydro contest me semble pouvoir s’inscrire dans une démarche plus écologique (dans le sens économiquement rationnel, viable tout en étant durable) qui pourrait démontrer le caractère volontariste dans ce domaine de Hydros, ce qui ne me semble pas forcément être le cas de Thébault, j’apprécierai grandement.
    Une idée qui pourrait faire du chemin: j’étais pour le boulot une semaine à Venise il y a peu de temps: ce pourrait être le terrain idéal d’un concours d’optimisation des embarcations de la lagune par l’usage de Foil: réduction des remous qui sont assez nocifs pour les rivages naturels et pour ceux architecturaux du patrimoine, diminution de la consommation des embarcations, etc…
    Vu le potentiel symbolique de cette ville les crédits pourraient aisément arriver il me semble.

  4. Optipag dit :

    Le procédé utilisé pour le carbone me semble identique à celui utilisé pour le nouveau rail de mât de l’IMOCA Safran, non ?

  5. Bonjour Dr. Goulu,

    Je ne comprends pas très bien comment se distribuent les différents projets « hydroptère » aujourd’hui

    L’organisation (ou société) « Hydroptère océanique » (60 pieds) est, me semble-t-il, financée par DCNS et dirigée par Alain Thébault.

    La société hydroptere.ch serait financée par Thierry Lombard qui se serait donc désengagé du projet « Hydroptère océanique ».

    Pourrais-tu me préciser STP :
    - Quel est la position (ou l’implication) d’Alain Thébault dans hydroptere.ch ?
    - Que devient le projet Hydroptère maxi ?

    Merci,

    GG

  6. Optipag dit :

    A sa remise à l’eau, l’hydropère.ch ne portait pas la mention Hydros, mais bien Hydroptère.ch. Pour la mise en oeuvre : ils parlent de nanotubes sur Décision : une première dans le nautisme ?

  7. Optipag dit :

    Image d’ul SL33 de TNZ trouvé par Greg (forum.cupininfo) : regardez les extrémités des appendices : après les foil en L d’oracle, des safrans avec foil en T, et je crois des winglets au bout des dérives.

  8. Fred de Nancy dit :

    Je le place aussi.
    Où l’on reparle de la cavitation chez les crevettes-mantes (déjà évoqué dans un article du blog) :

    http://www.lefigaro.fr/sciences/2012/06/07/01008-20120607ARTFIG00779-le-coup-de-marteau-de-la-crevette-mante-decrypte.php

  9. gurval dit :

    Avez vous vu les ombre sur l’intrados des foils de l’hydroptère. Il semblerai qu’il y a comme un bec sur le BA. Je ne veux pas fabuler mais j’ai comme l’impression qu’ils utilise des profil en S…Non?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 532 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :