Vestas Sailrocket : run à 59 noeuds ?

Au risque de bêtement m’enflammer, et que l’information soit bientôt infirmée, il semble que Vestas Sailrocket soit le nouveau détenteur du record du monde de vitesse avec un run à environ 59 noeuds !

Run bien entendu réalisé à Walvis Bay en Namibie. La moyenne serait pour ce run de 59.23 noeuds d’après leur GPS Trimble, avec une pointe à 62.53 ! Ce record doit bien entendu être validé par le WSSRC mais avec un écart théorique de presque 4 noeuds par rapport au record validé, il a des chances de l’être…

Petit rappel, le record actuel, en attendant la possible valisation du record de Sailrocket 2, est détenu par Rob Douglas (USA) à Luderitz (Namibie aussi !) avec en 2010 un run à 55, 65 noeuds.

Ce résultat relance la « compétition » kite/engin…

Vestas sailrocket 2, nouveau détenteur du record du monde de vitesse (?) – photo team VS2

La vidéo d’un précédent run du mois de novembre avec déjà un pic à plus de 60 noeuds !

Plus d’informations sur le site de Vestas Sailrocket surtout sur la partie blog de Paul Larsen et enfin sur Twitter.

A suivre !

Mise à jour du 19/11/12

Le mile nautique aurait aussi été battu avec, sur le GPS Trimble du team, une vitesse de 55,5 noeuds.

A lire sur Sail Word qui reprend le texte du site de VS2

Et la nouvelle vidéo époustouflifiante (vive la Hero Go pro !), une joie qui fait plaisir à voir !

About these ads

42 réponses à Vestas Sailrocket : run à 59 noeuds ?

  1. Oui j’ai vu ça aussi ! Impressionnant les vitesses qu’on peut atteindre maintenant.
    Que de mauvaises nouvelles pour l’hydroptère après le retrait de sont sponsor DCNS :-(

  2. Fred de Nancy dit :

    Paul Larsen le mérite bien tant pour sa tenacité que sa simplicité.

  3. Fred de Nancy dit :

    J’ai oublié, un bon article pour connaître un peu plus le bonhomme :

    http://www.news.com.au/travel/news/aussie-adventurer-to-smash-world-speed-record/story-e6frfq80-1226239884127

    qui ne compte pas s’arrêter là.

  4. Schaller Olivier dit :

    Bravo , je remettais un peu en cause le concept notement le foil au vent qui retient l’ensemble a la mer…
    Chapeau bas !!!
    j’suis bien bleufé !!!

  5. gurval dit :

    C’est une paravane traversante…Et ça peut aller encore plus vite me semble t-il.

  6. maurice dit :

    bonjour,
    En réalité cet engin n’est que la réplique bien finie et bien étudiée avec un budget à la hauteur d’exoplane de Monsieur Didier COSTE.

    • Bonjour Maurice,

      Il y a comme ça des évidences que l’on oublie de dire ! Merci à toi de le rappeler pour ceux qui n’ont pas de cheveux blanc !

      Voici ce que j’avais noté en intro. de l’article consacré aux Exoplanes :
      « Comment ne pas reconnaitre dans les réalisations de monsieur Costes ou de Bernard Smith, l’architecture des Sailrocket 1 et surtout celle de la version 2 ? »

      Donc pour ceux qui auraient loupé cet article, alors déjà ce n’est pas bien, la prochaine fois c’est 4 heures de colle et ensuite, merci de tout de suite réviser :
      « Les bateaux de Didier Costes »

      A bientôt
      Fred

  7. Fred de Nancy dit :

    Juste en passant, puisque les records pullulent en ce moment en Namibie, Antoine Albeau et Cédric Bordes ne pourraient-ils pas insister en planche tandem afin de faire tomber le record en catégorie A, ayant réussi 38,12 noeuds avec moins de 30 noeuds de vent ?

  8. Bonjour les zamis,

    Y-a-t-il un nouveau système de mesure et de validation des records ?

    J’ai cru comprendre qu’il n’est plus nécessaire qu’un agent de la WSSR soit présent dans la mesure ou l’engin embarque un nouveau (et officiel) GPS

    Mon anglais ne s’améliore pas. Je me suis peut-être trompé.

    à plus,

    GG

  9. olivier dit :

    Il va etre temps de remettre à jour le graph de l’évolution des records. Un sacré step a été franchi aujourdhui, contrairement à ce qu on observait il y a 3 ans avec des vitesses qui semblaient plafonner autours des 50 noeuds ! (pointe à 68.01 sur 1 seconde, et 65.45 sur 500 metres a homologuer). Il ne reste plus au kites qu a se mettre aux ailes rigides.

    • Bonjour Olivier,
      Tu as raison, je vais voir si Philippe qui a mis en place le graph peut le mettre à jour.
      J’en ai aussi un, je vais voir s’il peut convenir…
      Merci pour ces détails sur les futurs records que le WSSRC va sûrement homologuer…
      A bientôt
      Fred

      • Dr. Goulu dit :

        Oui c’est vrai que le tableau et le graphique sont un peu vieux. Je m’y mets dès que le record est homologué. Oh mais que vois-je ? Paul Larsen annonce un run à 65 noeuds !

  10. Fred de Nancy dit :

    Un article assez complet sur l’évolution des records : http://www.gizmag.com/new-world-speed-sailing-record-6537kts-75mph-121kmh/25065/

    Paul Larsen pourrait peut-être faire comme Simon McKeon avec Yellow Pages qui, détenant le record en catégorie/division B, avait rajouté de la voilure pour battre les records en catégories C et D. En effet, VSR2 doit être à la limite supérieure de la catégorie B, il suffirait de rajouter un bout de tissu (hum, hum, hum…) pour tenter de battre MI.

  11. Fred de Nancy dit :

    Les ingénieurs expliquent que VSR2 « go up to 80 knots with a realistic safety margin. » et « We already have ideas bubbling for a new, even better hydrofoil since the current one is reaching its predicted limit ».
    (http://aerotrope-engineers.com/)

  12. gurval dit :

    Il se pourrai bien qu’ils y arrivent, peut-être pas 80 mais pourquoi pas 70knts. Les coques en V (sailrocket n’est pas un hydrofoiler) n’ont pas de limite de vitesse et La finesse de l’engin pourrai bien faire des miracles dans 40knts de vent. Il se pourrai bien aussi que la barrière de la cavitation sur une paravane ne soit pas la même que sur une dérive ou un foil, question de pression de 3d’angle de travail ».

  13. Tadeg Normand dit :

    Au niveau de son seul foil arrière ; il est auto régulé ? par la position du flotteur avant, qui règle son incidence ? Le foil et son profil son déporteur, comme ils accroche le bateau à l’eau ? contrairement à un foil classique qui porte (extrados au dessus) ; son extrados est-il vers le bas ?

  14. gurval dit :

    Le sailrocket se résume, en naviguation, à une paravane à palpeur. Donc pour te répondre: Oui. Oui, oui et enfin la logique voufrais que oui.

  15. Dr. Goulu dit :

    Paravane, design Costes ou Smith, chaque avancée réutilise forcément des progrès antérieurs.

    Si Sailrocket flirte désormais avec les 60 noeuds, c’est forcément qu’ils ont progressé d’une façon décisive au niveau de la cavitation qui menace, je le rappelle, non seulement les foils mais aussi les plans antidérive et le safran…

    Or je note que jusqu’ici c’est le seul team qui a mentionné explicitement la supercavitation comme une direction de recherche :
    http://www.sailrocket.com/node/170 . Je ne sais pas si sailrocket utilise des foils supercavitants, mais je pense que la vidéo ci-dessous ne montre pas tout…

  16. gurval dit :

    La safran semble être d’un profil clasisque. Par déduction je dirai que la paravane n’utilise pas de profil supercavitant, sinon pourquoi y ajouter une fence sur l’extrados? Il est possible que la supercavitation ne reste qu’un sujet d’étude et qu’ils eussent choisi de focaliser leur efforts sur l’amélioration de la vitesse du bateaux dans un système connu. Ce qui est déjà un sacré boulot. Bravo paul !

    • Bonjour Gurval
      Et aussi à ceux qui comme Xavier, Philippe… se demandent si le foil/chien de mer de VS2 est de type supercavitant ou non.
      Je viens d’envoyer un message au team de VS2 pour le savoir !!!
      J’espère avoir une réponse, je vous tiens au courant.
      J’ai déjà posé une question à propos de VS2 à Jeff Mearing, qui a bossé chez VS mais qui est maintenant dans le team Hydroptère, mais je ne veux pas l’embêter une seconde fois. De plus, il m’a conseiller de demander directement au team VS qui semble vraiment sympa.
      A suivre…
      Fred

    • rb1 dit :

      en fait ils ont déjà donné la réponse dans leur site
      ils expliquent qu’avec un foil bien designer ils ont repoussé la cavitation à 65-70 nds
      et qu’ils ont déjà des idées pour allez plus vite avec la même base (en changeant le foil)
      la structure est prévus pour résister aux effort d’un run à 80 nds
      le fence ils semblent l’avoir rajouté après des test (leurs premiers runs qui bloquaient à 54 nds ?)

      erwan

    • rb1 dit :

      je rajoute un extrait du blog :

      http://www.sailrocket.com/node/591

      « – The foils are specifically designed not to cavitate until at least over 60 knots. They are base ventilated wedges and we have gone to greast lengths to prove that the base is ventilated well down to tolerable/expected pressures throughout the run. »

      vraiment très instructif son blog justement
      il détail toutes les recherches de manière assez précises
      y’a plein de chose à y apprendre
      c’est vraiment rare qu’une équipe divulgue ces infos qui pourraient aider d’autres à battre leurs records
      ça renforce encore le respect que j’ai pour leur travail

      erwan

  17. rb1 dit :

    une petite réflexion sur le thème « plus vite que le vent »
    d’après mes lectures sur les éoliennes

    les axe horizontale (les plus communes donc) obtiennent leur production maximale quand le bout des pâles va à 7x la vitesse du vent
    donc la pâle va en moyenne à 3,5x la vitesse du vent
    si on pondère avec la surface balayé (le centre ne participe quasiment pas à la production d’énergie) on obtient une vitesse moyenne de la surface balayé par les pâles de 4,7x la vitesse du vent (si je me goure pas dans les calculs)
    le vent réel est à 90° (SR2 ont fait leur premier record avec 99°)
    par contre y’a pas le soucis de la dérive
    le vent apparent
    moyen : 16,5°
    pondéré : 12,5°
    bout de pâle : 8°

    les éoliennes à axe verticale de type Savonius (genre ATMB 500 http://www.atmbmarine.com/Catalogue/ATMB500.pdf) l’obtiennent quand le bout des « pâles » va à 4x la vitesse du vent, quand elles sont conçus dans les règles de l’art (ce qui n’est pas le cas des ATMB)
    au passage ce ne sont pas des éoliennes de trainée (la production s’arrêterait quand elle tournerait vers 1,5x la vitesse du vent), c’est plus complexe à visualiser et à concevoir mais elles agissent plus comme un genaqueur qu’un spi

    voilà qui devrait donner des limites et objectifs pour des records de vitesse relative

    erwan

  18. gurval dit :

    Si j’ai bien tout compris, la dérive (paravane) de SR2 est un coin, et donc puisque elle est traversante elle ventile du cul. Ce n’est donc pas de la cavitation mais de la ventillation controlé, et ceci grâce à cette fameuse fence qui limite cette poche d’air à l’arrière du B.F.ON a donc a faire à une surfcae planante à extrado non-ventillé. Certains urlubrelus l’avait thérorisé mais SR2 vient d’y apporter une petite amélioration qui, à mon humble avis, vas devenir un véritable révoltution !

  19. rb1 dit :

    Vestas Sailrocket : run à 59 noeuds !

    ça y’est le WSSR a validé le record
    celui annoncé par VSR2 du 16 novembre (à 59,23 nds)
    ils ont annoncé une amélioration le 18 novembre (à 59,38 nds)
    et encore un autre le 24 novembre (à 65,45 nds)

    http://www.sail-world.com/Europe/WSSR-Council-announces-establishment-of-a-new-World-Record/104155

    on attend donc les autres validations de record
    au passage il a bien été validé sans rectification de la vitesse annoncé
    et pour GG, en effet j’avais cu comprendre ça aussi pour l’hydroptère
    maintenant ils embarquent un GPS certifié par la WSSR
    font leur runs
    et envoient le fichier pour vérification et validation par la WSSR

    gurval :
    dans le lien précédemment cité http://www.sailrocket.com/node/591
    il semble parler de foil ventilé
    par contre sur un autre billet il explique qu’il a discuté du problème de frein ressenti lors des premiers essais (bloqué à 52-54 nds)

    http://sailrocket.com/node/595

    les calculs donnaient 40 % de marge avant cavitation
    l’explication semble être une ventilation du haut du foil qui lui fait perdre 30 % d’efficacité, le bas du foil compensant et arrivant en limite de cavitation
    donc ventilation contrôlé ou pas ??

    erwan

  20. xavierlabaume dit :

    quelque soit la précision du GPS, je pensais que le WSSRC était la pour -vérifier que le GPS était pas embarqué dans un speedboat à moteur, et -mesurer le courant et recaler la vitesse…

  21. Retour sur la CUP,

    Daniel C. m’a fait suivre un lien vers Sail World avec des news des teams et une très belle photo de Prada en vol : à ne pas louper !
    Et une pointe à 43,6 noeuds sur TNZ…

    http://www.sail-world.com/Newsletter_show.cfm?nid=462578

    Fred

  22. Popov dit :

    Salut à tous,
    Une nouvelle vidéo de C-FLy (présenté dans le petite news n°??), dans une mer (un peu) formée:

  23. doublemexpress dit :

    Et voilà …. validé à plus de 65 noeuds ….

    J’ai une certaine hâte à voir ton tableau « record » mis à jour ! ….

    • Salut Doublemexpress, salut à tous,

      Je suis vraiment très impressionné par ce résultat. C’est une équipe d’une grande modestie et d’une grande efficacité.

      Sur une des vidéos (celle de ce record, je crois) on voit assez nettement que le flotteur sous le vent ET le flotteur arrière sont décollés. Seuls le flotteur avant et la dérive sont en contact avec l’eau.
      Si je me souviens bien, c’est ce qu’ils avaient prévu mais je n’y croyais pas …

      Quant à ce sacré foil/dérive, je ne comprends toujours pas s’il est volontairement ventilé, et/ou volontairement cavitant (j’ai cru comprendre qu’ils ont observé des micro-impacts à la surface du foil, ce qui semblerait prouver que le profil a cavité à cet endroit ) .

      En tout cas un très grand bravo à toute l’équipe.

      … et tout ceci n’aurait pas été possible sans quelques magnums de Champagne français qui les a grandement motivé. Le record est aussi un peu le notre ;-)

      GG

    • Bonjour,

      J’ai vu que Philippe, qui est l’auteur du tableau, a aussi réagit, ce sera donc peut être son tableau…!

      Fred

      • Dr. Goulu dit :

        Hello,
        oui j’ai mis à jour le tableau avec le record à 59 noeuds, et je viens de le refaire pour le record à 65 noeuds . Tant qu’à faire j’ai mis l’échelle verticale à 70, en prévision de 2013 :-)

      • rb1 dit :

        merci Dr Goulu
        ça aide vraiment de voir ça en graphique
        mais y’a eu aussi un nouveau record en windsurf :
        52,05 nds le 22 novembre par Antoine Albeau (cocorico !) en Namibie aussi (Lüderitz)

        erwan

  24. Fred de Nancy dit :

    Le kite-surfer – avec caméra embarquée – derrière VSR2 est le Namibien Jurgen Geiger, ancien recordman national en vitesse à voile (44,90 noeuds à Lüderitz le 19 septembre 2008).

  25. gurval dit :

    IL y a une très bonne discution sur boatdesign. Allez en bas de la pages pour voir les le type de profil de sailrocket. Désole de ne pas traduire, j’avoue que j’ai moi-mêm lu en diagonale.

    http://www.boatdesign.net/forums/multihulls/sailrocket-2-set-launch-36825-15.html

  26. rb1 dit :

    tient je viens de recevoir un mail de la FFV pour le Nautic où j’apprend notamment que :
    « Nous vous présenterons également la planche d’Antoine Albeau qui lui a permis d’établir son record du monde de vitesse à 52,05 nœuds en novembre en Namibie. »

    bravo aussi à lui, ce fût donc une bonne année en Namibie
    par contre sur cette photo la voile parait pas aussi optimisée que je l’aurais cru pour atteindre une telle vitesse (ça ressemble plus à du contrôle d’une sur-puissance qu’a l’optimisation de VSR2)

    http://media.ffvoile.fr/view-image/13462/luderitz2012-namibie-albeau-vitesse-3

    erwan

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 526 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :