KiteBoatSpeed

Ca bouge beaucoup et vite dans la voile de vitesse : le « KiteBoatSpeed » a fait une démonstration remarquée à Douarnenez , atteignant plus de 20 noeuds.

Remarquez ses foils courbes, apparemment contrôlés par les flotteurs pivotants.

Très similaire au projet « Dared » (et vice-versa…), KiteBoatSpeed s’en distingue surtout en étant biplace.

Une discussion sur Flysurf.com s’est engagée sur différents points relatifs aux bateaux « tractés » par des kites, avec notamment un intéressant lien vers une page canadienne « KiteCat » consacrée à ce sujet, mais ces engins ne sont pas dotés de foils…

Le site www.kiteboardspeed.com/ ne semble pas encore actif, un site temporaire « en construction » est ici. Espérons y voir bientôt des nouvelles.

Publicités

20 Responses to KiteBoatSpeed

  1. Dr. Goulu dit :

    posté un message sur le forum FlySurf:

    Effectivement, kiteboatspeed est le premier engin (à ma connaissance) combinant foils et voilure kite, ce qui a un avantage important sur les voiliers type Hydroptère ou Trifoiler : peu de couple de chavirage, donc peu d’efforts sur les foils pour compenser la gite. Il y a plus de force latérale peut-être, mais elle peut être reprise sur les plans verticaux, qui pourraient avoir un profil asymétrique pour un record…

    Enfin, la force verticale créée par la voile est bienvenue pour soulager les foils. Idéalement, si on arrivait à juste compenser le poids du bateau, les foils horizontaux pourraient être très fins, avec un profil symétrique, et repousser les problèmes de cavitation.

    Cela dit je rejoins l’avis exprimé plus haut : on ne dépassera pas les 50 noeuds sans foils spéciaux (super/hypercavitants), et kiteboatspeed avec une vitesse « supérieure à 20 noeuds » en est encore assez loin.

  2. david dit :

    Toujours au courant des dernières infos…
    Désormais, je ne regarde plus que votre site.

    J’ai déjà vu un engin combinant voilure de Kite et foils.
    C’était dans les premières émissions Ushuaia au début des années 90.
    Deux frères (je crois) expérimentaient un engin biplace tracté par un parachute (ou petit parapente, le kite n’existait pas). La partie flottante était un triangle formé par 3 tubes au milieu duquel était tendu un tranpoline sur lequel se tenait assis l’équipage. Chaque coin recevait un système de palpeur, foil et flotteur en tout point similaire à celui du Trifoiler. Seul le foil en arc de cercle ( en U) différenciait de celui en L du Trifoiler.
    Je n’ai jamais retrouvé d’image de ce concept. Peut être le pourriez vous???
    Je peux le dessiner.

    Le nom des 2 types: aucun souvenir. Il ne m’a pas autant marqué que celui de Greg Ketterman découvert aussi dans une autre emission Ushuaia
    Mais je me demande si ce ne sont pas les inventeurs français du Kite actuel.

    J’ai aussi trouvé ça:

    http://www.colonawatersports.com/video/video.html

  3. Dr. Goulu dit :

    Merci pour les fleurs et le lien que je me suis empressé de transformer en article !
    Non, hélas je ne connais pas les précurseurs auxquels vous faites allusion. Je vais chercher un peu, merci des infos.

    D’une manière générale, ce qui m’étonne toujours, c’est comme il a fallu attendre d’avoir des matériaux sophistiqués et des ordinateurs pour réaliser des idées simples. Comme l’explique l’équipe de l’Hydroptère, l’idée de Tabarly d’un voilier sur foils n’était pas réalisable avec les moyens qui permettaient à Dassault de faire des chasseurs supersoniques : il a fallu attendre la fibre de carbone… Les précurseurs arrivent souvent trop tôt. Actuellement les foils apparaissent soudain partout parce que la technologie est en train de murir.

  4. Fred dit :

    Bonjour,
    Avis tardif sur le sujet pour cause de soucis de PC. L’engin dont parle David est le « O PAF » des frères Durand, j’ai de la littérature sur le sujet si besoin. Ils ont, à une époque, eu un record de vitesse dans leur classe. Superbe engin qui n’était pas le premier à avoir des foils le ou les créateurs du Wikipa avaient déjà testé la combinaison foils + aile. Je pense pour ma part que Kiteboatspeed et Dared sont un seul et même projet. Je suis un peu étonné qu’il ait eu le prix de l’innovation à « Douarn », c’est par ce qu’il n’y avait « rien à se mettre sous la dent » ! Mais bon …
    Fred

  5. Dr. Goulu dit :

    merci Fred pour les infos. Si tu as des documents digitalisables sur « O Paf », ce serait avec plaisir (foils-at-goulu-point-net) merci !

    Dared et Kiteboatspeed sont deux projets distincts (voir page http://www.projetdared.com/equipe.htm : les noms ne correspondent pas à ceux de Kiteboatspeed). Dared cherche encore/aussi un financement.

  6. Gurval dit :

    Bonjour
    Bien que le site internet n’est pas necore evolué, aujourd’hui le projet Dared est devenu radicalement diffferent de celui dont vous avez la video. Effectivement vos diagnostic, cher docteur, ainsi que les avis recoltés aupres de specialistes mon poussé a revoir le bateau. Etant toujours en recherche de fond, j’ai eu largement le temps de travailler. Je vous reserve les premiere vue 3D sachez juste que c’est un tripod et que la cavitation n’est plus un probleme…

  7. Bruno dit :

    Bonjour,
    je suis Bruno Legaignoux, je travaille sur les kites depuis 23 ans, j’ai developpe avec mon frere le C-kite puis le bow kite. Nous avons concu, construit et teste des dizaines d’engins nautiques et notamment mis au point un « hydroptere » tracté par kite. Il pesait environ 35kg, avait une coque centrale et 2 petits flotteurs, 2 foils en V et un en T sous le safran. Piloté par une seule personne dans un siege, genre buggy.
    Le résultat fut assez décevant, il montait bien sur foil mais retombait a chaque vague un peu forte. La vitesse n’était pas fantastique. Les foils en V sont a proscrire !
    La nouvelle generation de foilers comporte des plans anti-derive verticaux pour limiter la ventilation et la trainee, et des foils horizontaux controlés en incidence non pas par des palpeurs planants mais de simples tiges qui touchent plus ou moins l’eau et qui « rebondissent » moins que les palpeurs planants (voir les Moths à foil ou le Windrider)
    Mais l’engin ultime a mon avis doit etre plus simple. 3 foils et 2 palpeurs, c’est trop de trainée.
    Et je pense precisement a un kitesurfeur qui serait équipé d’un « chien de mer », une sorte de derive reliée au kitesurfeur par un cable.
    Lorsque « l’engin » atteint une vitesse consequente, le kite surfeur decolle a 1m de hauteur, reduisant la trainee hydrodynamique au minimum possible. Je pense qu’on peut alors depasser les 50 nds dans 25 nds de vent et non 40. L’eau est du coup plus plate, le nombre de spots et de jours ou on peut battre le record decuple…
    L’idee n’est pas nouvelle, elle a des dizaines d’annees, l’inventeur est J.H. Hagedoorn (hapa ou paravan ou seadog en anglais)

    Le developpement commercial d’engins nautiques tractés par kite n’était pas possible avec les C-kites et c’est pourquoi nous avions arreté de travailler dessus. Par contre, avec les bow kites, et particulierement la nouvelle generation de bow ultra-plats, les records vont tombés !!!

    Je suis pret a aider tout projet serieux de kitesurf /hapa.
    bruno@inflatablekite.com

  8. Durand loic dit :

    Bonjour,
    Je tombe par hasard sur votre site.
    Mon frère Gilles et moi avons en effet conçu et construit un trifoiler tracté par cerf volant dans les années 88 à 92.
    La plateforme était équipée des premiers foils asservis, repris ensuite par les autres …(Ketterman, hobbie, etc)
    L’aile était un cerf volant spécialement conçu et construit pour l’engin. S’il ressemblait à un parapente, son profil auto stable était très différent. Le premier jour d’utilisation dans des conditions adéquates, j’ai battu un record du monde en classe C, avec 28 noeuds par 24 noeuds de vent. Cétait en 1990 …
    Loïc DURAND

  9. Dr. Goulu dit :

    Absolument Loïc, et votre record est d’ailleurs toujours référencé sur la page du WSSRC :
    1990 O-Paf – kite Loic Durand FRA Stes.Maries, FRA 27.57 kts

    Il existe quelques images du « Jacobs Ladder » sur le web, mais pas du O-Paf à ma connaissance … Si vous en avez, pouvez-vous les poster pour la postérité ? ou me les envoyer et je me chargerai de le faire ici ? merci !

  10. andy dit :

    concernant la réduction de trainée et les remarques de Bruno Legaignoux , ce lien est intéressant non ?
    http://www.augredelair.fr/joomla/recits/luc_armant/ailedeau.pdf
    reste a le réaliser grandeur nature … si c’est faisable …

  11. Bonjour à tous,

    Mon commentaire arrive bien tard. Je viens de découvrir cet article sur « kiteboatspeed ». En faisant un arrêt sur image à la fin de la vidéo (engin à l’arrêt avec foils relevés) il me semble qu’il s’agit tout simplement d’un trifoiler Ketterman biplace sans ses gréements.

    Qu’en pensez-vous ?


    Gérard

  12. Dr. Goulu dit :

    Disons que le Longshot de Ketterman est « tout simplement » détenteur du record en classe A depuis 1992, donc ce n’est pas forcément une mauvaise idée de le réutiliser en comptant sur les progrès spectaculaires de la voilure kite pour tenter d’aller plus vite …

    Je ne sais pas ou en est le team « kiteboatspeed.com » (site toujours en construction…), mais j’imagine que comme d’autres il cherche des sous. Partir d’un trifoiler me semble un bon moyen d’avoir rapidement quelque chose à montrer pour pas trop cher.

  13. […] de Kiteboatspeed février 25, 2008 at 10:59 | In MacQuarie, Trifoilers | Suite à des commentaires sur le premier article consacré à Kiteboatspeed, j’ai reçu des nouvelles fraiches de ce team par e-mail, plus une photo et une vidéo de leur […]

  14. maurice GAHAGNON dit :

    salut à tous
    je viens de lire le sujet des frères Durand avec leur fameux OPAF. J’ai surtout connu Gilles aux différentes bases de vitesse.
    L’hiver dernier j’ai numérisé quelques heures de film de bases de vitesses qui étaient sur cassettes VHS.
    Je dois mettre de l’ordre dans tout çà, et j’ai quelques séances de ce bateau à Brest et aussi à WESKERBY près de LIVERPOOL vers les années 1993.
    Cet hiver je pense faire des copies et vous en ferai parvenir une.
    D’autre part mon ami Claude Breton (actuel président du WSSR), qui faisait parti du team « loisirs 3000 », possède une collection impressionnante de diapos de toutes les bases de vitesses depuis les annnées 1978.
    Il a pris en photos à Weymouth pas mal de bateaux intéressants dans les années 80.
    des bateaux avec foils, sans foils, des bateaux à effet de surface, à foils de surface etc.

  15. Fred dit :

    Bonjour Maurice,
    D’avance merci pour la copie des images que tu pourrais nous faire suivre (au bon Dr par exemple). C’est vraiment très très sympa.
    J’en profite pour te dire que dans les commentaires de mon dernier article : « Objectif 100 …), Tadeg propose de faire un meeting d’engins à Leucate. Tu serais plus que bienvenu et tu connais sûrement des personnes qui pourraient venir … ?
    Fred

  16. […] L : Trifoiler de Greg Ketterman ; Kiteboatspeed sur la base d’un Trifoiler ; Sylphe de Tadeg Normand ; Loisirs 3000 de M Gahagnon & JB […]

  17. Bonjour aux frères Durand et aux frères Legaignoux !
    Je me relance dans la course aux records avec un petit engin très simple mais très facile à utiliser.
    Vous pouvez venir jeter un oeil sur http://www.engindevitesse.com. On en est qu’au commencement !
    Bravo pour votre site et bons vents à tous
    Sylvain Berthommé

  18. Loïc Durand dit :

    Bonjour à tous,
    Merci pour votre blog grâce auquel nous avons repris contact avec les frères Legaignoux.
    J’ai retrouvé une photo de notre O-Paf datant de 1990 ; je ne sais pas comment la diffuser sur ce site.
    Quelqu’un pourrait-il m’aider ?
    Merci

    Loïc
    /Users/SPECTAT/Desktop/ôpaf mars 90.jpg

  19. armando dit :

    Bonjour a tous
    J’ai été agréablement surpris en voyant les photos de cet engin l opaf
    Car actuellement je travaille sur un bateau tracté par un kite,un engin un peu similaire http://filaip.sport.fr . après avoir désigné les Hydra de chez genetrix je me suis lancé dans l’étude et la réalisation d’ailes spécifiques pour tracter mon premier cata , un prindle 18 transformé , ensuite il m’ai venu l’idée de concevoir un bateau spécifique pour évoluer dans une dimension 3d je pense que lorsque j’arriverai la partie des foils je demanderai des conseils afin d’éviter trop de désagréments.
    j’aimerai si c’est possible avoir ton adresse email loic pour échanger des idées
    merci
    Armand Torre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :