L’America’s Cup presque à foils … en 1988 !

D’après le site officiel de l’America’s Cup, l’édition de 1988 « restera à jamais la plus incongrue de l’America’s Cup ». Après une intense bataille juridique (déjà), l’énorme monocoque « New Zealand » de 90 pieds fut laissé sur place par le catamaran états-uniens « Stars & Stripes ». Selon Tribord Amure, ce fut une « farce » qui risque bien de se reproduire à la prochaine édition.

Mais l’édition de 1988 a aussi vu un épisode méconnu, que j’ai découvert dans l’aile d’eau : le défi anglais « Blue Arrow » avait aligné « Radical », un monocoque muni d’un bras transversal doté de foils en T aux extrémités. Actionnés manuellement par un équipier, ils permettaient de créer le rappel sans lest (monocoque) et sans utilise la masse d’un flotteur au vent (catamaran). « Radical » ne fut malheureusement pas autorisé à concourir, sous prétexte que c’était un trimaran, alors que sa largeur était dans la jauge…

Les rares photos de ce bateau sont toutes tirées de la page « Blue Arrow’s America’s Cup Challenge », A Story from the 80’s de Charles (Chaz) Jordan qui en raconte l’histoire complète. L’article « Engineering a victory on the water: the America’s Cup runneth over with new designs. » sur l’architecture des bateaux en lice en 1988 le mentionne aussi à la fin.

L’America’s Cup de 1988 aurait donc pu être encore plus déjantée, voire rendre à cette noble compétition son esprit original, qui était une course technologique pratiquement sans limites. Et oui, on pourrait bien revoir ça prochainement « grâce » à des avocats et des juges …

Publicités

7 réflexions sur « L’America’s Cup presque à foils … en 1988 ! »

  1. Je me souviens l’avoir vu il y a bien longtemps dans un numéro de Voiles et voiliers. Mais de là à retrouver dans quel numéro, il y a quand même fort loin…

    1. Bonjour
      Bonne année. Presque deux ans après ce message, je dois bien avouer que je suis très interessé par l’article de Voiles et Voiliers concernant « Radical ». C’est possible de me le mailer sur baobab.sn@free.fr ?
      Qui sait ou sont passé les foils ?

  2. …Encore une précision, le mât de Blue Arrows fût vendu en Suisse et équipa le F40 Full Pelt devenu Posseidon puis en 1994 Alinghi qui chavira sur la ligne d’arrivée de ce Bol d’Or de bise…

    La boucle est bouclée…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s