Mirabaud LX : combien de coques ?

Après avoir monté des foils sur son 18 pieds australiens « AET », Thomas Jundt a trouvé un solide partenaire pour un projet plus ambitieux. Le suspense est entier et bien entretenu comme on le voit dans l’invitation que je viens de recevoir :

Epaulé par une équipe d’ingénieurs et de designers pour lesquels les seules contraintes sont celles que l’on s’impose, Thomas Jundt a en effet développé un « engin » appelé à modifier notre conception de ce qu’est un voilier, et notamment l’idée reçue selon laquelle un voilier doit bénéficier d’une – ou plusieurs – coques !

Largement impliqué dans le monde de la voile depuis plusieurs années, Mirabaud s’est associé à ce projet audacieux dans la continuité de ses engagements. Le voilier portera le nom de Mirabaud LX.

Véritable concentré de technologie futuriste et de créativité le bateau sera dévoilé à la SNG en première mondiale au terme de la conférence de presse.


Date et heure : Mardi 29 avril, 11h00
Lieu : Société Nautique de Genève, Port Noir

Vous en saurez plus ici juste après …

Publicités

6 Responses to Mirabaud LX : combien de coques ?

  1. Dr. Goulu dit :

    Un jour sans trop y penser j’ai sorti une phrase qui se vérifie de mieux en mieux : « en Suisse on a beaucoup de voiliers performants parce qu’on a le matériau indispensable : l’alliage carbone + argent. » 🙂

  2. Guy Capra dit :

    « Voiliers sans coque… » ceci ne ferait-il pas étrangement penser à l’aile d’eau de Luc Armant ? (https://foils.wordpress.com/2008/01/13/laile-deau/)

    Signé un lecteur impatient d’en savoir plus, et reconnaissant de toutes vos formidables informations O:-)

  3. Dr. Goulu dit :

    Merci pour les fleurs, Guy. (je vais suivre vos blogs, on a quelques points communs…)

    Je ne crois pas que Mirabaud LX soit un paravane. Je parie pour une structure ultra légère capable d’emmener 3 personnes (Bol d’Or oblige…) dans très peu d’airs (Léman oblige… ), la coque étant réduite à juste ce qu’il faut pour que l’engin ne coule pas à l’arrêt. Des flotteurs ? gonflables ? suspense …

  4. Buster dit :

    Il s’agit d’une coque de M2 supportant un treillis de tubes de carbone constituant des ailes comme sur un 18-pieds sauf que ça en fait 28!
    Voir le site aet (une illustration 3d est disponible). Le ficher est protégé par un mot de passe mais celui-ci n’est pas très difficile à trouver.

  5. Dr. Goulu dit :

    J’ai édité le commentaire de Buster parce que donner des mots de passe sur le web, ça se fait pas … Quand à l’hypothèse du M2 allégé, si le savais je ne torpillerai pas l’effet de surprise, moi … 😉

  6. Buster dit :

    Cher Docteur,
    C’est vrai que c’était une mauvaise idée (faut tout de même dire que ce n’était pas sorcier…). C’était aussi un peu mesquin de gâcher la surprise simplement pour faire la maline… Alors enlève tout le commentaire, ce sera mieux.
    bravo pour le blog très bien informé!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :