À l’assaut du mur mythique des 50 nœuds

Si vous découvrez ce blog et que vous souhaitez un résumé de la situation actuelle, lisez cet excellent article de synthèse paru hier dans Le Figaro. Gérard Nicaud y rapelle l’histoire de l’Hydroptère et la vision de son skipper Alain Thébault, puis il entre dans le vif du sujet : la compétition acharnée entre kitesurfs, windusurfs et bateaux pour être le premier à franchir des 50 nœuds sur 500 mètres, soit 92,6 kilomètres/heure.

À la barre de L'Hydroptère , fruit de vingt ans de travail, Alain Thébault espère franchir la "barre mythique" avant la fin du mois. (Gérard Julien / AFP)

La technique de ces différents types d’embarcations est au point, tout le monde s’attend à ce que le record tombe très prochainement. Reste qu’il faut des conditions de mer et de vent idéales. Sera-ce d’abord le mistral du sud de la France ou le thermique du désert de Namibie ? Suspense …

Publicités

5 Responses to À l’assaut du mur mythique des 50 nœuds

  1. Buster dit :

    Arrivé un jour trop tard cet article… Le record est tombé à Luderitz..

  2. Dr. Goulu dit :

    Ah ben oui, il semblerait bien que Sebastien Cattelan ait parcouru 500m à 50.26 noeuds hier à Luderitz ! (et Tendance Bleue à le relater tout aussi vite) Wow ! Mais bon, il faut encore que le WSSRC confirme, et ils ont l’air psychologiquement peu prêts à laisser un « engin de plage » placer une telle pierre dans l’histoire de la voile.

    L’exploit sportif ne fait aucun doute, mais en ce qui me concerne j’attends tout autant l’exploit technologique et d’équipe qui permettra à un bateau avec plusieurs équipiers d’atteindre cette vitesse aussi, et peut-être de la maintenir sur de plus longues distances.

  3.  » Ah ben oui, il semblerait bien que Sebastien Cattelan ait parcouru 500m à 50.26 noeuds hier à Luderitz  »

    Merci pour l’info. Peut-on voir des images ou vidéos du run ?

    Gérard

  4. Fred dit :

    Pffouu !
    Ce doit être hyper rageant pour certaines équipes !
    Si le record est confirmé, c’est bien pour les kiteux (même si je suite plutôt « voileux »).
    Comme je le disait déjà lors de la dernière annonce de record au dessus de 50 noeuds, ils ont été victime de chicaneries …
    Mais les autres projets s’attaqueront bientôt aux 55 !
    Ca sonne bien aussi « 55 », c’est esthétiquement beau en plus !
    A suivre
    Fred

  5. Fred dit :

    Pour répondre à Fred « d’avant », à la fin des années 1980 et au début des années 1990, l’apparition des véliplanchistes aux commandes du record absolu, les articles sur la vitesse à la voile sur 500 mètres se sont mis à évoquer la barrière psychologique (et non le mur) des 100 km/h (54 noeuds) plutôt que ce mur du vent (non appréhendé à l’époque). Les personnes interviewées mettaient – selon leur appartenance – en exergue la bataille pour la dépasser, que cela soient les véliplanchistes (qui y croyaient vraiment) ou les voiliers.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :