Petit coup de pub pour « Foilers ! »

Fin août, j’ai eu l’occasion d’envoyer un mail à Olivier Chapuis, journaliste à Voiles et Voiliers, à propos d’un article sur d’anciens multicoques (une autre de mes passions !).

J’en avais profité pour faire un peu de pub pour « Foilers ! ».

Et bien voilà, page 56 du numéro de décembre, l’article « Au surf sur Internet » parle de « nous ».

De nouveaux lecteurs en perspective ?

Article Olivier Chapuis, P56 Voiles et Voiliers Décembre 2008
Article O. Chapuis, P56 Voiles et Voiliers Décembre 2008
Couverture Voiles et Voiliers Décembre 2008
Couverture V&V 12-08
Publicités

Foils en T ou foils en V ?

Tout d’abord une mise en garde, je ne qu’un simple passionné. Il faut donc faire attention à mes élucubrations !

Au siècle dernier, lorsque j’ai commencé à m’intéresser aux foils, j’ai essayé de lister les avantages et inconvénients des deux principaux types de foils. Je rassemble sous le terme « foils en V » les foils aussi appelé à 45° (ou traversants) et les foils courbes (aussi appelés en cuillère). Sous l’appellation « foils en T », l’ensemble des foils nécessitant un asservissement (régulation de l’incidence en temps réel). Il est bien entendu difficile de généraliser et illusoire de penser que chaque point sera valable pour l’ensemble des cas! Les avantages et inconvénients listés concernent surtout les engins ayant vocation à voler (hydroptères), même si j’évoque aussi dans cet article quelques foilers (engins « archimédiens »).

Bien évidemment, il ne s’agit que de mon point de vue et comme tout l’intérêt d’un blog est la possibilité d’échanger, échangeons… Continuer à lire … « Foils en T ou foils en V ? »

Des records homologués, d’autres toujours pas

le WSSRC a homologué hier les deux nouveaux records de l’Hydroptère obtenus le 29 octobre :

  • 46.15 noeuds sur 500 m
  • 43.09 noeuds sur 1 mille

Bravo à « Alain Thébault and a crew of 10 ». 11 personnes sur le bateau, kite dit mieux ?

A propos, ça fait maintenant plus d’un mois que 3 kiteurs ont dépassé 50 noeuds au Luderitz Speed Challenge, et aucun de ces runs n’a encore été validé (ni invalidé d’ailleurs) par le WSSRC :

  1. Alex Caizergues à 50.57
  2. Robert Douglas 50.54 (mais son record à 49.84 quelques jours avant est homologué)
  3. Sebastien Cattellan 50.52

Même Sjoukje Brendenkamp, la première femme chronométrée au dessus de 45 noeuds, n’a pas encore eu droit à l’inscription de son record…

je cherchais une jolie photo pour cet article... voici donc le belle Sjoukje
La ravissante Sjoukje à 0 noeuds. Mais elle fait aussi du 45.

Y’aurait-il encore de l’eau dans le gaz entre les kiteboarders et le WSSRC ? Ou une réticence à accepter les progrès rapides des cerfs-volants ? Il semblerait en tout cas que le WSSRC ait de la peine à écrire le nombre « 50 » pour la première fois…

Sailrocket monte en puissance

Les australiens de Namibie ont atteint 44.29 noeuds sur 500m dans 22 noeuds de vent.

Comme le raconte Paul Larsen et comme on le voit sur la video ci-dessus, les problèmes de direction de l’engin sont de l’histoire ancienne et Vestas Sailrocket se laisse désormais manoeuvrer bien gentiment. Remarquez comme le flotteur sous le vent se lève, transformant le prao en mono(coque)

Mais où sont les essuie-glaces ?

source: Sailing Anarchy (merci à Fred pour l’info)

Les surfs à foils

Après le windsurf sur foils, Manu Bertin  nous signale un reportage sur les premiers essais de son tout nouveau surf à foil

De tels engins existent depuis un certain temps outre Atlantique, comme on peut le voir sur cette video spectaculaire :

(savez-vous qui fait ces foils ?)

sources :