Chandeleur avant l’heure ?

Faut il créer une seconde chandeleur spéciale engin de vitesse ? Une première pour les crêpes en février et une seconde pour les engins de vitesse en décembre ? Après Sailrocket, voilà que l’Hydroptère vient de terminer l’année en beauté !

Je n’ai malheureusement pas plus d’informations que celle que vous avez déjà sûrement entendues ou lues. Mais cette nouvelle fera l’objet, je suppose, de nombreux commentaires (certains sont déjà présents sur l’article « l’Hydroptère vise les 100 km/h« ).

Les bras semblent intacts, le mat lui semble cassé et ressortir à travers l’espace constitué par les deux poutres du bras tribord. Si c’est la cas, et il serait étonnant vu la vitesse et la profondeur que le mat soit en état, il reste bien à l’équipe de l’Hydroptère l’ancien mat. Mais celui-ci est plus épais et est surtout plus long (voir photo en bas d’article, prise lors de l’embarquement du bateau à Lorient).

Pour ceux qui auraient eu une panne généralisée (PC, TV, Radio…), voici ce que l’on peu lire sur le très bon site Adonnante.com :

L’Hydroptère vient d’enregistrer une pointe de vitesse à 61 nœuds ce matin. Le trimaran volant est ainsi le premier voilier à atteindre cette vitesse extraordinaire.

Les conditions de vent étaient très musclées devant la plage Napoléon de Port-Saint-Louis-du-Rhône, la base de vitesse de l’Hydroptère homologuée par le WSSRC, avec 35-38 nœuds de vent établis et des rafales à plus de 45 nœuds.

Dans ces conditions, le trimaran s’est élancé à pleine vitesse pour le premier run de la journée. Profitant du vent soutenu, la vitesse a progressivement augmenté : 50, 55 puis 61 nœuds en pointe !

La risée, qui a provoqué cette accélération, était très puissante et a entraîné le chavirage de l’Hydroptère.

Alain Thébault et son équipage préparent actuellement le remorquage du trimaran, qui va être ramené au mouillage à Fos sur Mer avant d’être mis au sec.

L’équipage s’en sort avec de légères blessures mais surtout ravis de cette pointe de vitesse, qui vient confirmer le potentiel du bateau. Ils ont hâte de pouvoir reprendre les tentatives et stabiliser ces vitesses.

Quelques photos :

BYM Gallery File1, Home > Fast Multihulls > Hydroptère
BYM Gallery File 1, Home > Fast Multihulls > Hydroptère
BYM Gallery File 3, Home > Fast Multihulls > Hydroptère
BYM Gallery File 2, Home > Fast Multihulls > Hydroptère
BYM Gallery File 1, Home > Fast Multihulls > Hydroptère
BYM Gallery File 3, Home > Fast Multihulls > Hydroptère

Mats Hydroptère, embarquement Lorient, photo FM 05-10-08
Mats Hydroptère, embarquement Lorient, photo FM 05-10-08

Publicités

26 réflexions sur « Chandeleur avant l’heure ? »

  1. Le mât semble effectivement cassé.
    Si on observe bien la photo 3 on aperçoit bien le bout qui ressort au milieu du bras, mais on voit aussi un deuxième morceau à l’avant du bateau sous les filets.
    Je pense que l’hydroptère va avoir du mal à revenir sur l’eau en 10 jours comme sailrocket, mais en tout cas cette superbe perf annonce de belle bataille ente ces voiliers. En espérant que l’un comme l’autre arriveront à éviter les accident qui ont suivis leur perf…

  2. La com de l’Hydroptère a évoqué le mât cassé et que le bateau ne renaviguerait pas avant mars. Déjà il était prévu un chantier d’entretien d’un mois à partir de la fin de la fenêtre WSSRC.

  3. Bonsoir à tous,

    J’aimerais bien savoir comment s’est passé le chavirage. (cul par-dessus tête ou le flotteur au vent qui monte trop haut).

    En effet, en regardant les dernières photos de l’engin (celles où il est en pleine vitesse), j’ai l’impression que le foil sous le vent est presque totalement ventilé (ce que notre cher docteur Goulu avait supputé sur l’article « les nouveaux foils de l’hydroptère » du 17 mai 2008). Pourquoi pas, ça règle effectivement le problème de la cavitation pour la portance ET pour la dérive.
    On se retrouve donc un peu dans la même configuration que les planches à kite.

    Mais à ce moment là, qu’en est-il du foil arrière (comme le suppute aussi le docteur Goulu 😉 ) ? Ne serait-ce pas lui qui aurait décroché ?

    A bientôt,

    Gérard

  4. Une vidéo est aussi sur le site de l’hydroptère. D’ailleurs, on peut voir que juste avant le fondu noir vers le message « A la suite d’une pointe (…)le bateau chavire » l’hydroptere accélère fortement (probablement dans une risée, même s’il est moins facile de lire le plan d’eau avec cette vue d’hélico)
    Une petite analyse video rapide (je peux détailler si ca vous intéresse) me donne une vitesse de l’avion de 27,9 m/s juste avant le fondu noir (soit 100,44 km/h ou encore 54,24 knt)…
    Il pourrait bien s’agir de « la » risée, qu’on aurait coupée juste avant l’instant fatidique…
    Mais l’équipe (enfin au moins Alain) n’a pas l’air abattue, je leur souhaite de rebondir avec toute l’énergie dont ils nous ont prouvés être capables!

  5. Pour répondre à Gérard,
    je suis allé sur les forums anglophones la nuit dernière et par liens je suis tombé sur une photo de l’Hydroptère cul par-dessus tête.

  6. C’est même sur le site de l’hydroptère en fait!

    Je pense que Gérard a raison sur l’idée d’une perte de (dé)portance du foil arrière, éventuellement liée au pilotage …

  7. Sur certains forums francophones et une chaîne de télévision, on annonçait que les données de vitesse enregistrées par le bateau seraient – si possible -récupérées… Un run sur 500 mètres ???
    Des infos ?…

    1. Hello Fred !

      A ma connaissance, l’Hydroptère utilise deux stations Trimble, comme Macquarie Innovations. Une à bord, l’autre à terre. Donc ils ont toute les données du soleil effectué. Bizarement, rien n’a été rendu public. Le graphique de la vitesse du vent et celle du bateau auraient été des données intéressantes et révélatrices des possibilités de l’Hydroptère. Pourquoi ce silence ?

  8. Salut Fred,
    Si tu trouves des info. « chui » preneur. Idem pour celui qui trouveras des images.
    Je n’ai pas réussi à voir celles de M6, il suffit peut être d’attendre…
    Pour le moment sur You tube, il y a bien des vidéos qui se terminent avec un montage photo mais pas les « vrais » images.
    Fred de Lorient (et oui puisqu’il y a plusieurs Fred accro. de foils!)

  9. Merci Fred de Bordeaux,
    Sur You tube, en tapant « hydroptere 61 noeuds », il est aussi possible de trouver une belle vidéo mais sans le plantage, juste avec un montage photo.
    Sympa aussi l’article d’Anders Bringdal.
    Fred de Lorient (co-auteur sur ce blog…)

  10. Bonjour.

    C’est la premiere fois que l’on peut voir des images des foils sous cet angles, avez vous remarqué l’ombre sur l’intrados du bord d’attaque qui dévoile un concave?

  11. Bonjour à tous et bonne année,
    je souhaiterais revenir sur un point évoqué précédemment par Gérard à propos du dessalage de l’hydroptère. Je pense aussi que c’est le décrochage du safran qui semble être en cause. Pour tout vous dire ce malencontreux accident m’a au moins donné une idée sur laquelle j’ai besoin de vos avis. Je suis actuellement en classe preparatoire maths spé cette année et dans le cadre de mon TIPE (exposé oral) je m’intéresse à la force de portance créee par le foil arrière. De fait j’ai donc décidé de réaiiser une maquette mais j’ai un soucis concernant les dimensions de la maquette. En effet je sais qu’afin que la maquette soit pertinente et qu’elle illustre les performances du vrai hydroptère on ne peut utiliser n’importe quelles grandeurs pour la maquette (il y a des regles spécifiques (que je ne connais pas) pour passer d’un modèle au réel) ni affirmer que les résultats obtenus sont exactement les memes que ceux qu’obtiendrait le vrai hydroptère.
    Ainsi donc je me pemet de solliciter aide de ceux qui auraient des infos à me fournir et vous remercie d’avance.

    p.s: voici mon adresse email: hjantet@gmail.com

  12. Bonjour Henry
    J’avais aussi fait une maquette d’hydroptère pour mon TIPE!… Des lois de similitudes existent, tout dépend de ton objectif (faire naviguer un bateau, faire des mesures, mettre en évidence un phénomène…)
    J’essaie de te contacter par MP si j’ai le temps ces jours ci.
    A bientot!

    Satya

  13. Gurval,
    Bonne année 2009……
    Très judicieuse remarque sur l’ombre présente sur le foil.
    Sur le site de l’Hydroptère à la page photos, il y a d’autres images intéressantes…
    Fred

  14. Bien vu, le coup de l’ombre ! J’aime gagner mes paris 😉 dans « les nouveaux foils de l’Hydroptère » j’avais écrit « Dans ce cas de figure, la portance serait générée surtout par la pression dynamique”sous l’intrados, qui n’est hélas pas visible sur les images. Mais je parie qu’il est légèrement concave… »

    Reste à savoir à quel point le bord d’attaque est tranchant…

  15. Bonne année cher docteur.
    Effectivement,bravo j’espére qu’il y avait au moins une bonne bouteille en jeux. Si j’ose je me risquerait a prendre moi aussi un parie: Il vont bientot racourcir la corde en coupant legerement le bord de fuite. En effet apres ce concave on voit un convexe, a haute vitesse il y certainement un fenomene de sucion qui doit etre assez contradictoire avec une pression dynamique.

  16. [oups! le coup est parti tout seul] … à augmenter la cambrure du profil, ce qui augmenterai aussi le moment piqueur, et donc les efforts déportants nécessaires sur le safran. Et nous étions plusieurs à être d’accord sur une cause possible du chavirage de décembre: ce safran pourrait déjà être en limite de cavitation avec la vitesse et les efforts actuels (=55kn).
    Moi je parie que le plan porteur du safran va être modifié!

  17. Lors d’une conversation aujourd’hui, Jean-Mathieu Bourgeon m’a affirmé que le chavirage est consécutif au freinage après une survente. Selon lui, l’Hydroptère a « simplement » enfourné et ils n’ont pas modifié le foil arrière suite à cet incident.

  18. Leur as-tu demandé leur réelle vitesse de pointe – précise – atteinte avant l’enfournement ? Je suppose qu’ils ont pu récupéré les données.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s