les projets Hydros

Ce blog a été fondé il y a 5 ans, peu après que l’Hydroptère soit renfloué par Thierry Lombard et développe une collaboration scientifique avec l’EPFL qui a abouti, entre autres, au record de vitesse d’un voilier emportant plusieurs personnes (pour ne froisser personne…)

Aujourd’hui je ne pouvais manquer la conférence de presse d’ « Hydros« , la nouvelle identité de la branche suisse de l’aventure « Hydroptère ».  Thierry Lombard l’a dit clairement : après l’arrivée de DCNS comme sponsor principal de l’Hydroptère océanique, il ne se sentait plus en phase avec les valeurs « militaires et nucléaires » portées par le projet. Mais en tant que propriétaire du bateau Hydroptère.ch qui sert de plateforme technologique à la collaboration avec l’EPFL  et actionnaire de la société qui exploite ses résultats, il souhaite poursuivre l’aventure avec une équipe motivée par les défis sportifs, mais aussi par le transfert du savoir accumulé vers des domaines comme les énergies renouvelables et l’efficience énergétique.

Concrètement, sous la direction de Jérémie Lagarrigue, Hydros va poursuivre 3 projets:

  1. Après des transformations hivernales et un curieux « incident », l’Hydroptère.ch est prêt à s’attaquer au « ruban bleu » , le dernier des records lémaniques qui lui manque encore. Selon son skipper Daniel Schmäh, l’Hydroptère.ch est le seul voilier capable de naviguer efficacement en archimédien, en hydroplanage et en vol sur foils, donc il ne lui manque que de bonnes conditions météo pour battre ce record. Et pourquoi pas remporter le Bol d’Or, le rêve de tout banquier genevois (et le mien)…
    L’Hydroptère.ch

    A la fin de l’année l’Hydroptère.ch ira s’exhiber de par le monde, en Asie nous a-t-on dit, pour satisfaire des sponsors qui n’ont pas été nommés.

  2. Participer à la « Petite Coupe de l’America » avec un catamaran de classe C en 2013 à Falmouth. 2 bateaux sont en cours de conception en collaboration avec VPLP. On ne nous en a montré que ça:

    En fait sur l’image montrée à la conférence, les dérives/foils étaient plus fortement courbées et il y avait de petits foils en T au bout de chaque safran. On nous a dit que l’objectif n’était  que de délester en grande partie les flotteurs, mais qu’après tout, s’il s’avérait possible de voler, pourquoi pas… Les engins et seront construits par le chantier Décision, qui a réalisé les Alinghi et les Planet Solar entre nombreuses autres constructions en matériaux composites. Pour les « Classe C », Décision utilisera une technologie développée à l’EPFL consistant à tisser de la fibre de carbone directement sur la géométrie du bateau (et de l’aile) en suivant les contraintes mécaniques calculées plutôt qu’en raccommodant des « tissus » de carbone préparés à l’avance. Comme j’ai oublié le nom de cette technologie (ETCT ? EPTC ? un truc comme ça…) je n’ai rien retrouvé à ce sujet. Si vous connaissez, un commentaire serait apprécié, Merci !

    première vue du Classe C Hydros
  3. L’Hydro Contest a été le moins bien décrit lors de la conférence, mais il s’agit d’un prix destiné à encourager les étudiants des grandes écoles à étudier les moyens d’augmenter l’efficacité énergétique des bateaux de tous types, moteur compris. je n’ai notamment pas bien saisi la relation avec l’ « Hydro Speed Tour » mentionné sur le site et dans la plaquette, un « concours mondial de vitesse ouvert à tous et gratuit, destiné à tous types de supports, aquatiques, aériens ou terrestres » et illustré par ce graphique:

    En le voyant, je me suis dit « tiens, bonne idée : un record de vitesse relative au vent, ou même de VMG face au vent plutôt que de vitesse absolue », mais ce n’est pas ça. Du moins pas encore parce que comme le concours n’a pas l’air très clair, je viens d’envoyer l’idée au responsable de comm…

Le slogan et l’objectif d’Hydros, c’est de « multiplier l’énergie ». L’idée est que les projets sportifs ci-dessus et la collaboration scientifique permettent de développer des compétences utiles dans les énergies renouvelables et l’efficience énergétique. On a par exemple mentionné que la maîtrise de la  cavitation et de la ventilation permettrait de concevoir de meilleures hydroliennes, ou que les voiles-ailes pourraient faire progresser les pales d’éoliennes. Et sous-entendu que le chantier Décision pourrait être intéressé à produire des pales d’éoliennes en carbone. Des « éoliennes à kite » comme KiteGen ont aussi été citées comme exemple d’innovations qui pourraient résulter des projets d’Hydros.

De bonnes nouvelles donc : la poursuite de projets en cours, de nouveaux projets dont on reparlera sur Foilers, des marins bretons prêts à en découdre sur LE Lac, une startup prometteuse… Merci M. Lombard, et bon vent à Hydros !

Publicités

Ptites news 25

Hydroptère

Voila, l’Hydroptère version Pacifique a été remis à l’eau (liens ici et et là aussi). Alain Thébault a mis sur pied un programme ambitieux : record cet été de la traversée du Pacifique entre Los Angeles et Honolulu détenu par Geronimo, ensuite en 2013 ceux du tour des îles britanniques et des 24heures; enfin, en 2014, l’Atlantique nord en moins de trois jours.

Transmis par les lecteurs

– Par GG, l’Hydraplaneur est à vendre

– Par GG toujours en commentaire de l’article sur les engins de Didier Costes. « Les nouveaux winglets de Boeing. Chers amis, Vous pouvez préparer vos scies, tissus de carbone et résines diverses. Vos winglets sont obsolètes (comme on dit aujourd’hui). Les vrais “ailettes marginales” sont ! »

– Philippe Guglielmetti, qui est plus qu’un lecteur puisque c’est un des auteurs et surtout le créateur de « Foilers ! », m’a envoyé ce très intéressant lien vers un sujet qui n’est pas « foilesque » mais très intéressant pour ceux qui sont intrigués par la nature, la technologie : La danse des gouttes !

– Daniel Charles m’a signalé cet article de Sail-Word présentant un gréement gonflé de 5 m² sur Mirabaud…

– Via Poséidius, très belles photos de Moth à Quiberon par T Martinez

– Via David dans « Historique des systèmes mécaniques de régulation 2/3« . Une intéressante voix pour le développement d’un système de régulation mécanique de l’incidence. Voix assez proche de celle que m’avait soumis « le GG » il y a de nombreuses années (voir si besoin les liens placés par GG dans sa réponse sous

Libellule

Voici de belles photos, de mon « agent » à St Malo, de ce très beau bateau présenté sur Foilers dans l’article « Le projet Voilavion du neuf du beau« . J’ai donc contacté Patrice Magnard qui m’a appris que de nouveaux foils étaient en cours de réalisation ainsi qu’un nouveau gréemment 50% plus puissant que le précédent…

Libellule à St Malo – photo Jean François Daron 04/2012
Gréement Libellule – photo Jean François Daron 04/2012

Piaggio Pegna PC7

Daniel Charles m’a ramené des photos du Musée national des sciences de Milan (Museo national de la scienza de Milan). Photos où j’ai reconnu une jolie maquette en bois du Piaggio Pegna PC7. Superbe petit hydravion à hydrofoils dont l’histoire et celle de la réalisation de sa maquette volante est très bien présenté sur cette page réalisée par Alain Vassel.

Maquette Piaggio Pegna PC7 – photo Daniel Charles 04/2012

Seacart 26

Photos prises à Lorient au Salon des Multicoques, beaux foils pour ce très beau trimaran signé Marc Lombard. J’ai hâte de lire l’article de mon ami Philippe Echelle qui a essayé la bête dont les foils développeraient 450 kg de possé à 14 noeuds.

Seacart 26 salon des multicoques de Lorient – Photo F Monsonnec 03-2012
Foil Seacart 26 salon des multicoques de Lorient – Photo F Monsonnec 03-2012

Birdkite, aile de traction pour kiteboat

Des nouvelles d’Armand Torre, grand pro. de l’aile de kite. J’ai déjà eu l’occasion de parler d’Armand dans la Ptites News 19 quand il avait réalisé une aile pour Don Montague. Essais dont Don parle dans un de ses documents.

Armand, a mis au point une aile de kiteboat aux caractéristiques très intéressante. C’est un nouveau concept, qui n’a aucune similitude avec la traction des ailes plates à boudins, ou des ailes à caissons, c’est une aile dont la caractéristique principale est la capacité de garder l’auto-zénith en mono ligne. Une gestion de la puissance permet soit de neutraliser l’aile soit de l’augmenter. Il reste encore du travail sur cette aile pour exploiter au maximum son potentiel, mais les premiers tests sur l’eau grâce à son ami Germain Belz sont très prometteurs. Et Armand travaille sur d’autres projets…

Vidéo à voir ICI…

AFS1

Très intéressante vidéo de cette planche dont j’ai déjà parlé sur Foilers !

Vous n’avez rien contre la couleur jaune

Et voici une nouvelle fois l’occasion de vous envoyer en l’air… à bord d’un Windrider Rave à vendre sur « Le bon coin, » bien sur.

Disco volante

Est-ce que j’en ai déjà parlé ? C’est bien possible mon pauv’monsieur, avec l’âge. Voici une page sur le fameux hydrofoil utilisé par mister Bond, James Bond…

Quiquiconnait ?

Voici des photos d’un bien étrange engin que j’ai trouvé lors de mes errances nocturnes sur le web. Voiliers, bateau à moteur ? Je penche pour le voilier « foiler » (filières et barre d’écoute visible sur d’autres photos) qui souhaite donc utiliser les hydrofoils pour lutter contre la gite (safran sans plan porteur). Ce type de configuration, où l’objectif n’est pas de voler et que les flotteurs sont plus que réduits, a beaucoup été étudié au milieu du siècle dernier, entre autre par les adhérents de l’AYRS. Ces photos prisent à Plymouth, date de 2008, qu’est devenu cet engin ?

Etrange foiler – photo Boatshed 2008
Etrange foiler – photo Boatshed 2008

Si vraiment vous ne savez pas quoi faire de votre argent

Autre engin à foils assez particulier visible sur le même site…

Prao à foils

Pour revenir à l’utilisation des hydrofoils comme outil pour limiter le volume des flotteurs, je suis aussi un passionnés de prao (en + de ma passion pour… et puis…). J’ai eu le plaisir de découvrir, pas très loin de chez moi, un prao à foils que je ne connaissais pas. Il utilise le principe étudié pendant de nombreuses années par Edmond Bruce. J’ai fait fonctionner mon « réseau » pour en savoir plus. Le premier à avoir trouvé la réponse, c’est Michael Schacht rédacteur de l’excellent blog Proafiles (le prao en français devenant proa en anglais !) et qui avait déjà présenté un papier sur ce bateau. J’ai ensuite obtenu plus d’info par Philippe Gaillard, le pro. du prao, concepteur, constructeur de « Des jours meilleurs ».

L’Aven – photo F Monsonnec 03/2012
Prao Epicemar – photo F Monsonnec 03/2012

Lisa Airplanes

Pour les amoureux des avions et des foils, voici des nouvelles de ce très très bel avion. Pour télécharger le dossier de presse et des photographies, rendez-vous sur http://www.lisa-airplanes.com/fr/espace-presse.html

HyRaii

Nouvelle vidéo de ce cata à foils Suisse développé par le Swiss Federal Institute of Technology de Zurich, mais aussi un lien vers un rapport réalisé sur ce bateau aux foils contrôlés « électroniquement ».