Ptites news 29

Enfin un nouvel article (!), voici la première « Ptites news » de 2013 !

A voile

AC 72

Daniel Charles m’a envoyé un lien sur Sail World pour voir une vidéo d’une course d’entraînement entre les NZ et Prada.

Je ne vais pas essayer de passer pour plus intelligent que je ne le suis en m’attribuant les commentaires de mon ami Daniel ! Les voici :

« …Très curieux on dirait que les foils empêchent les bateau d’enfourner : lors d’une accélération, ils enfournent et ce sont les foils qui sortent l’étrave de l’eau… »

« … Il est clair que le réglage de l’assiette verticale est aussi crucial que l’assiette longitudinale… »

Et mes commentaires : on en a rêvé, il l’on fait, des canots de 72 pieds qui volent en « groupe ». Impressionnant de dos, ces monstres qui se dandinent sur leurs foils comme de vulgaires 2M RC !

En plus des sites officiels, les news sont à suivre sur Sail word sur Catsailing  news et pourquoi pas aussi sur Sailing anarchy, Sailing news XS racing

Foils courbes

Mon ami architecte Philippe Rivière, m’a signalé le fait que dans l’article « Foils en V foils en T », l’invention des foils courbes était attribuée à Marc Lombard (voir la page foil courbe du site de M. Lombard). Il semble que des précisions doivent être apportées, même s’il ne fait aucun doute que c’est sur les bateaux du cabinet Lombard que cette configuration a démontré de manière flagrante ses avantages.

Déjà Philippe m’a fait suivre un document qui date de 1984 où John Shulttleworth parle de son projet de 40’ à foil courbes.

Mais sur Internet, j’ai trouvé des informations stipulant que Derek Kelsall aurait, au début des années 80, travaillé sur des foils courbes… J’ai donc contacté Derek qui m’a confirmé ce point, il a réalisé vers la fin des années 70, des moules de foils courbes. Il m’a aussi confirmé que John Shulttleworth à travaillé chez lui. Philippe m’a aussi confirmé l’information qui a été précisée : de 1974 à 1976. D’où la possible origine de l’utilisation de foils courbes par J Shulttleworth. Derek Kelsall a entre autre placé ce type de foils sur un engin appelé Bites and Pieces. Bateau réalisé à partir de morceaux de Tornado et testé à Brest en 1980 ainsi que sur un autre nommé Tuiga II.

Mais ce serait oublier l’inventivité de Bernard Smith qui dès 1972 proposait d’utiliser des foils courbes dans son brevet 3 631 828. Idée aussi reprise par ce « diable » de Didier Costes pour la réalisation des foils de l’Exoplane puis de ses Chiens de mer…

Bref, l’article Foils en V, foils en T mérite d’être corrigé et l’histoire des foils courbes est maintenant un peu plus claire !

Projet 40’ foils courbes  J. Shulttleworth – Multihull International june 1984

Projet 40’ foils courbes J. Shulttleworth – Multihull International june 1984

Armand

Armand Torre, qui  a présenté son concept de Bird Kite sur Foilers, a démarré la construction d’un trimaran à foils à gréement de Kite. Armand me tient régulièrement au courant de l’avancée de ses travaux, voici une première photo, à suivre sur Foilers…

Projet de tri à foils et gréement de Kite  de A Torre – photo  Torre 03-2012

Projet de tri à foils et gréement de Kite de A Torre – photo Torre 03-2012

Minifoiler 3X

Un de mes amis des Golden Oldies Multihulls, m’a signalé que l’équipe du Minifoiler 3X a prévu de navigueren mer prochainement. J’ai contacté Yves Potin du team Minifoiler qui m’a informé que l’équipe souhaitait trouver du vent plus régulier que celui d’Hourtin. Le canot navigue maintenant régulièrement à plus de 20 noeuds. Yves a allongé les coques de près d’un mètre à l’avant et changé les voiles (27m²  au TT). Maintenant le bateau décolle dès 8 noeuds de vent… Nous attendons avec impatience de nouvelles images…

Les précédents articles sur Le Minifoiler sur Foilers :

Minifoiler 3X à Hourtin juin 2012 - photo via Yves Potin

Minifoiler 3X à Hourtin juin 2012 – photo via Yves Potin

AUS

Voici ICI belle photo (info. transmise par D Charles) de l’ancien trimaran de 60 pieds Banque Populaire qui à trouvé un nouveau port d’attache en Australie. Photo parue dans Sail- world.

Dared

A suivre sur le blog de Gurval, les travaux avancent sur la future version de l’engin. Les Designer de l’ESTIA planchent sur le projet

Classe A

Pas la peine de fouiller des pages en anglais publiées aux USA, en NZ ou Australie, ça bouge aussi en France. Raphael Censier, dont j’ai déjà parlé dans le Ptites News 27 commence à voler avec son Class A… On parle même de lui sur Catsailing news !

Classe C

Décidément, Olivier Schaller faisait bien de mettre en avant le travail de Martin Fisher dans la dernière « Ptites news » (la 28). Voici la dernière génération de foil de M Fischer avec Frank Cammas à la barre (merci Olivier) !

Olivier toujours

Olivier a prit un abonnement dans les Ptites news ! Voilà de belle photos de ses safran/foil réalisés par Olivier à partir de son travail avec Martin Fischer (ce n’est plus Foilers mais le blog de Martin Fischer et d’ Olivier Schaller !).

Voici ses commentaires :

« … L’idée du L est de Martin Fischer et je peux te confirmer que ca marche bien, je les pratique depuis presque 2 mois et c’est de la balle !!!! Hier j’ai navigué dans de la brise avec GPS et on plafonne a 21 noeuds en soulagent juste le flotteur, avec encore beaucoup d’appréhension pour pousser + fort … Il y a presque 10 ans avec 1 cata que je connaissais par coeur et 10ans de moins en insouciance ,  j’arrivais a 22.7 en archimédien (juste pour te donner 1 idée de la relativité !!!!!!)… »

Safran/foil en L Olivier Schaller

Safran/foil en L Olivier Schaller

Jessica

Et pour ceux qui suivent les articles de Foilers, Olivier m’a informé que Jessica Rabit, tri de 40’, présenté dans la PN N° 28, a dépassé les 33 nœuds et 17-18 nds au près dans la brise a 44° du vent réel, les réglages s’affinent !!!

P28

Marc m’a transmis un lien ou figure une belle photo du P28 en volet avec son gréement épais : ICI !

L’Hydroptère

Chevaux…

Des « nouvelles » de l’Hydroptère, qui datent tout de même du 18 janvier 2013

Le team à 3 « chevaux de bataille »  (!) comme l’explique ci-dessous un extrait d’un de leur communiqué de presse. Du pain sur la planche, des projets de très grande envergure.

A court terme, l’Hydroptère doit récolter un maximum d’expérience sur le Pacifique et aura pour mission de démontrer dans les faits que les voiliers peuvent voler au large. La tentative de record de la Transpacifique reste programmée pour cet été et sera suivie d’une campagne de relations publiques à San Francisco. « C’est impressionnant comme ce bateau continue de faire rêver, cette technologie fascine toujours autant. l’Hydroptère est le seul bateau capable de naviguer au large et d’emmener des invités à près de 50 noeuds de vitesse » rappelle Yves Parlier, navigateur.

A moyen terme, l’écurie souhaite réaliser un prototype de vitesse pure, inspiré des récents travaux de Vestas Sailrocket. « La frontière du supersonique à la voile a été franchie grâce à Paul Larsen, il n’y a plus de frein. Désormais ce sont les 80 noeuds de moyenne qu’il faut viser » explique Alain Thébault.

A plus long terme enfin, l’Hydroptère 2, un trimaran qui fera la synthèse des performances de l’Hydroptère et de celles des meilleurs maxi-multicoques classiques, aura pour objectif de franchir l’Atlantique en trois jours et de dépasser la barre des mille milles nautiques avalés en 24 heures.

« Nous avons acquis une expérience considérable dans le domaine des foils et de la haute vitesse. Avec ces trois défis, nous avons de quoi alimenter un programme ambitieux sur 5 ans. La technologie et l’esprit pionnier seront comme toujours au centre. Nous profitons de cet hiver pour mixer les compétences, varier les sources de conseils et nous travaillons avec assiduité à l’élaboration d’une feuille de route globale. L’objectif est de décrocher d’ici le printemps une première série de soutiens pour viabiliser le dispositif » explique Alain Thébault.

Livre

Un nouveau livre, qui doit paraître chez Arthaud, est en préparation.

« … Cette édition de prestige (192 pages, 200 illustrations, format 30×30 avec cahier central dépliable) aura pour vocation de célébrer une aventure et un bateau d’exception. Parution en français et en anglais prévue pour cet automne. Une version allemande est également à l’étude… »

Foils 60 pieds Orma

Au cours d’une recherche sur Youtube, je suis tombé sur cette video où l’on voit bien le 60 pieds Banque populaire à Douarnenez (défi petit navire) : les foils ont de l’effet ! Idem avec Groupama  (1 mn 40)

Catafoil

Voici le blog de Florent Haddad qui est en train d’adapter des foils régulés électroniquement sur un Hobie cat FX One.

Broomstick

J’avais évoqué ce bateau lors du Jeu N°8, voila une vidéo

  • Discussions sur ce bateau sur Boatdesign.net, navigation sans flotteurs.
  • Sur l’IHS, pages sur ce bateau : ICI
  • D’autres documents son disponibles sur le net, dont un très intéressant doc Word.

Pod

Projet d’engin à foils un peu capilotracté…

A moteur

Elec

Bel engin à foils électrique réalisé par des étudiants de l’université de Delft (Pays Bas). J’ai trouvé une vidéo de ses premiers essais avec foils.

O. Tietjens

A cela ne nous rajeuni pas, voici des essais d’Oscar Tietjens en 1942 !

Sous marin à foils !

En bas de cette page dédiée aux petits bateaux de guette vous trouverez le schéma d’un projet de submersible de 65 t à hydrofoils, donc pour décoller lorsqu’il n’est pas en immersion ! Voir en bas de page.

Pour le plaisir

Tri de rêve (même si un peu rustique)

Ah, mon rêve, un petit canot, même sans foil, que l’on peut lancer en quelques minutes pour se faire plaisir. Des bras qui se déplient et se replient plus que facilement, idem pour le gréement…

Modélisme

Du pays du soleil levant

Si comme moi vous le lisez pas le Japonais, au moins vous pourrez regarder les images.

J’aime beaucoup ce type de « bidouillage », ceux qui disposent d’images de leurs essais du même genre, je suis preneur (je me souviens de l’intéressante maquette de Gurval, voir Dared).

37 commentaires pour Ptites news 29

  1. Qq news supplémentaires:
    Class-A: La vidéo de Raphael Censier sur des premiers tentatives de vol en Class A : http://youtu.be/lgjvK_2JZmo , et aussi son ITW sur CSN : http://www.catsailingnews.com/2013/03/raphael-censier-19-yrs-old-designer.html

    GC32: Une vidéo lors des premiers essais à Dubai: http://youtu.be/yMYDjXjBq5M avec peu de vent, mais prometteur sachant que c’est un design Martin Fisher.

    Même Martin Fisher que l’on retrouve dans une très bonne ITW sur CSN : http://www.catsailingnews.com/2013/03/martin-fischer-latest-projects-current.html

    Sinon, le Team Hydros qui prépare l’ICCCC aka « la petite coupe de l’america » a fait des essais de fois pour voler à la Grande Motte en modifiant des Nacra 20 (pas d’images et ni de news).

    Et plus encore, …., mais on ne peut pas tout dire

    « En 2013 si tu ne voles pas, t’as rien compris ;-) »

    Nicolas aka Poseidius

  2. rb1 dit :

    si on parle du début de la vidéo (j’arrive pas à voir la suite), ça enfourne pas fort
    j’ai des explications qui ce cumulent du coup
    avec l’accélération l’incidence du vent apparent change, ce qui réduit l’enfournement
    les catas sont long, les angles sont faibles, un enfournement à l’américaine (nez 1m sous l’eau,le cul 2m au-dessus et là tout s’enchaîne…) ne représente qu’une incidence de 8° ; ici avec 1m entre l’avant et l’arrière ça ne représente que 2-3°
    le foil doit avoir une plage d’utilisation de 12-16° (entre la portance nulle et la portance maxi avant décrochage)
    le coefficient de portance diminue un peu (c’est presque linéaire, sauf proche de la portance max), mais la vitesse augmente donc la portance augmente
    avec l’élément stabilisateur du safran qui lui voit tout augmenté (il doit être est prévu pour tirer vers le bas comme un empennage d’avion)
    finalement c’est surprenant au premier regard mais parfaitement logique (à partir du moment où il y a une grosse accélération)

    par moment j’ai l’impression que TNZ ce force à voler et c’est très chaotique (c’est impressionnant sur de si grand voiliers) alors que Luna Rosa ce contante de voleter mais c’est plus propre
    mais au portant dans la brise c’est propre chez les 2

    erwan

  3. armand dit :

    Pour moi une des plus belles vidéos d’Oracle http://www.youtube.com/watch?v=B0oViZ0vSno

  4. gyls29 dit :

    Je suis heureux d’avoir des nouvelles de minifoiler 3X. En effet ayant participé à sa conception et sa construction, j’ai un peu perdu de vue l’équipe par la suite. Savez vous où ils prévoient de naviguer car le blog n’a pas été mis à jour depuis un moment.

  5. Une belle vidéo d’Oracle…
    Fred

    • Salut Fred,

      Il sert à quoi, le « trimmer » (1:56) ?

      Il « trimme » quoi ?
      La voile ?
      Les foils ?
      Les safrans ?

      Ça expliquerait peut-être le système de régulation d’altitude (manuel … )

      Ou alors, c’est tout autre chose.

      à plus,

      GG

    • rb1 dit :

      il me semble que c’est le régleur (ou un des gars qui mouline)
      mais depuis quelques temps je me dis aussi que le trim du safran au vent (qui aide à augmenter la puissance je pense) peut aussi participer à réguler le vol
      en tirant sur la bastaque au vent on tord la structure et on augmente ce trim qui est au vent mais aussi en arrière

      erwan

  6. rb1 dit :

    Artémis vole … sur un AC45 modifié
    ils sont fier d’avoir un vole stable dès la première sortie, ça les met en confiance pour le prochain AC72 :
    http://artemis-racing.americascup.com/news/4345
    à priori des foil en L, pas d’info sur le contrôle
    affaire à suivre

    erwan

    • Merci Erwan,
      J’allais aussi mettre l’info. vue sur Course au large :
      « Artemis Racing a fait un grand pas en avant. Son AC45 vole grâce à des foils. Il s´agit de la première étape pour permettre au deuxième AC72 de déjauger. Il fallait environ un mois de travail pour effectuer ce travail important. »
      Fred

  7. La Classe Mini aura un foiler pour la prochaine édition de la Mini Transat: Avec le principe promu par Dynamic Stability System (http://www.dynamicstabilitysystems.com/mini-transat/). POur référence, l’article de Bateaux sur cette innovation portée par Dominique Pedron (Isotop Composite): http://www.classemini.com/modules/kameleon/upload/Bateaux_Magazine_january_2012.pdf.

    En espérant le voir bientôt naviguer … enfin …

    Nicolas

    • rb1 dit :

      génial ça va donner une idée plus précise des perf
      ça va être dur faces aux protos par contre :
      – quelques 10ène de kg en moins (ça parait pas énorme-décisif, par contre la carène fine va moins trainer d’eau)
      – pas de quille pivotante
      ça va être intéressant la comparaison

      erwan

  8. Petite vidéo d’update sur l’AC45 sur foils de l’équipe Artemis Racing : http://youtu.be/mspi7hYEJc4

    Et surtout un AC45 RC avec foils pilotés , ci-joint le lien de la chaine Youtube de l’auteur car les vidéos sont très intéressantes : http://www.youtube.com/user/GER784

    Nicolas

    • rb1 dit :

      très bon
      ça merci pour les liens
      bon j’ai un peu de mal avec l’allemand, mes vieux souvenir sont bien insuffisant (j’hésitait entre apprendre l’espagnole ou réapprendre l’allemand …)
      pas évidant entre être proche de l’originale et adapter à la taille (cf site de modélisme avion qui choisissent des profiles différent des avions grandeur)
      je viens d’ailleurs de découvrir les problèmes de Reynolds sous-critique qui s’appliquent directement dans le cas des modèles voiliers (il faut introduire de la perturbation dans l’écoulement d’air pour réduire la trainée, genre mat, lattes verticale, ruban de papier de verre sur la quille – ça j’avais déjà vu sur des maquettes en bassin sans précisément comprendre)

      erwan

  9. Bonsoir à tous,

    Voici une petite compilation concernant les ekranoplanes soviétiques (engins à effet de sol)

    Hors sujet ! me direz-vous.
    Pas tout à fait car au début (0 : 52 ) le compilateur a confondu hydrofoil et ekranoplane

    Bon dimanche ensoleillé,

    GG

  10. Poseidius dit :

    Je laisse sans commentaire, mais ce n’est pas un 1er Avril: « Alain Thébault : « On va créer un bateau qui naviguera à 80 nœuds, avec des pointes à 100 nœuds » »

    à prendre au premier, second, ou encore Xième degrès suivant la capacité d’abstraction des lecteurs de ce fantastique blog ….

  11. Tous ceux qui ont déjà rencontré Alain Thébault sauront normalement comment prendre cette déclaration! Avant de l’écouter j’avais du mal à comprendre ce style et cette rhétorique mais j’étais sûrement trop engoncé dans ma vision scientifique! Alain est un « fou » enthousiaste de ceux qu’on ne soigne plus!

    Chacun le prend comme il veut mais je pense que la voile a besoin de ce genre de pionniers: il ne s’embarrasse pas de considérations techniques ou d’ingénieering (Il a ses « Papets » pour ça!) mais il porte ses projets avec une énergie considérable!

    Sailrocket atteint les 65 noeuds et franchit la barrière de cavitation avec des profils hyper-cavitants? À la bonne heure, maintenant on vise les 100 noeuds! Les déclarations d’Alain Thébault ne sont pas des cahiers des charges précis pour ses ingénieurs! Il formule juste ses rêves le plus simplement du monde! (D’ailleurs, il ne donne jamais d’échéances temporelles…). Et s’il faut atteindre 20 ans pour atteindre les 100 noeuds, bah il aura attendu 20 ans!

    D’autre part, n’oublions pas que les plans initiaux de ce « Hydroptère Rocket » semblent avoir été dessinés par VPLP, ce qui est quand même un certain gage de serieux. J’en profite pour demander: quelqu’un ici sait-il quel était le facteur limitant de Sailrocket II au moment de son record? Visiblement pas la traînée s’il était en super-cavitation, donc les 65 noeuds sont sûrement améliorables! D’ailleurs Sailrocket II a quand même gagné 15 noeuds de vitesse juste en changeant de profil de foil!

    • rb1 dit :

      en fait si j’ai bien compris les choses :
      VSR2 n’utilise pas de foils hyper-cavitant
      mais des foils hyper-vantilant (ou à ventilation controlé-volontaire)
      par contre ils ont fait des recherches sur les foils hyper-cavitant
      comme ils annoncent des idées pour le prochain engin avec comme objectif 70-80 nds il me semble (et eux ils ont l’air de bien chiffrer leurs objectifs)
      ici le facteur limitant était la cavitation du foil (leurs premiers essais bloquaient vers 54 nds, une ventilation non voulu entrainait une surcharge-incidence du foil qui entrainait la cavitation)

      pour allez plus vite, j’ai des idées, mais même en modèle réduit j’ai du mal à les finaliser …
      au fait je cherche du boulot dans le domaine, si quelqu’un veut monter un projet je suis candidat à n’importe quel poste

      erwan

      • Alors ce que moi j’avais compris c’est qu’il y avait une conduite d’air à l’intérieur du foil, qui reliait un orifice positionné sur le bord de fuite à un autre positionné sur la pointe avant du foil. La baisse de pression sous l’eau s’occupant elle-même d’aspirer de l’air à l’exterieur, pour former une bulle facilitant l’apparition d’un mélange gaz-liquide enveloppant le profil. J’ai peut-être tout faux! Est-ce ça que tu appelles « ventilation controlée-volontaire »?

        Si oui quelle est la différence avec l’hypercavitation? Sinon pour monter un projet ça serait sympa de créer le « foils.wordpress.com », bateau à voile le plus rapide du monde ^^. Je ne suis pas encore dans la vie active, mais ça ne saurait tarder! Si tu cherches du boulot j’ai peut-être une piste pour toi, tu peux m’envoyer un MP sur mon compte twitter https://twitter.com/rodeur

        En tous cas cette discussion va devenir passionnante je sens! Autant que l’évolution du record 500m qui risque d’aller plus vite qu’on ne le pense!

        • Bonjour,

          J’avais aussi imaginé la présence de ce tube et j’avais d’ailleurs repéré un « truc » qui ressemblait à un tube. J’avais alors envoyé un mail avec des photos à Jeff Mearing, ancien du team Sailrocket. Je me trompais, ce tube n’était que le système qui permet de relever le foil !!!!

          Fred

      • rb1 dit :

        d’après ce que j’ai lu sur le site de VSR et sur un forum qui analysait de très près ce foil (avec courbe de pression sur ce type de foil)
        l’arrière du foil est tronqué, l’avant étant un profil classique
        il y a aspiration à la surface (effet venturi), elle est voulut et à l’arrière du foil
        au lieu d’y avoir des perturbations (dont de la cavitation) à l’arrière du foil, il de l’air qui engendre moins de trainée
        ça marche à une certaine vitesse, moins vite c’est un mauvais foil

        un foil plus classique voit l’air être aspiré le long de l’extrados du foil, d’où perte de portance

        la cavitation c’est quand l’eau ce met à bouillir
        la dépression sur l’extrados est telle que la pression passe en dessous de la pression de saturation ( http://fr.wikipedia.org/wiki/Pression_de_vapeur_saturante , en voyant les valeurs je me dit que j’ai peut-être pas si bien compris ce qui ce passe)
        l’eau passe à l’état de gaz, les bulle ont un effet destructeur sur le foil en plus des autres désagréments (trainée, portance)
        c’est un problème qui arrive aussi sur certaines hélices
        il existe des profiles qui repoussent la cavitation (en réduisant la dépression maximal sur l’extrados, en la répartissant mieux sur tout l’extrados, ils sont moins performant mais cavitent plus tard)
        il existe des profils adapté dit hyper-cavitant
        en gros un triangle avec la pointe vers l’avant
        ils travaillent surtout avec la pression de l’intrados
        la cavitation se crée derrière et n’influe pas sur la portance, la surface si elle est dégradée par les bulles ne crée pas de détérioration notable des performances

        erwan

  12. rb1 dit :

    présentation du Oracle deuxième du nom :
    http://www.sail-world.com/Europe/Americas-Cup:-Oracle-Team-USA-reveal-new-AC72-in-San-Francisco/108671

    j’ai repéré le pod plus petit pour le reste …

    erwan

  13. Pod plus petit, coques légèrement plus volumineuses, nouveau système de fixation du tangon, et SURTOUT foils en arrière de la poutre centrale! (Ils étaient en avant). Gros changements, donc, pour Oracle Team USA en ce qui concerne et intéresse ce blog. De nouvelles analyses en perspective!

    • rb1 dit :

      vu les angles de vues j’ose pas trop m’avancer mais j’ai plus l’impression que c’est la poutre qui a été avancée
      le tangon en effet, du coup la petite voile d’av semble plus proche de l’aile
      la coque est toujours très ronde devant mais avec une pente plus douce cette fois et un creux maxi moins marqué
      la première me faisait penser à la coque centrale des MOD 70, là on retrouve plus les flotteurs du MOD 70

      vivement les essais en mer

      erwan

      • J’ai pris les photos les plus à plat possible et j’ai déroulé mes petits calculs… Bilan? On avait tout les deux raison ^^
        (Toutes les distances sont données en pourcentage de longueur totale depuis l’avant)

        Oracle Team a avancé sa poutre centrale de 4% en passant de 46% à 50%. Elle a reculé son foil de 5% en passant de 45% à 50%.

        Là où ça devient marrant c’est que du coup j’ai fait les calculs pour tout le monde, et Oh! Miracle! La configuration OR2 est la copie conforme de la configuration ETNZ1 ^^ Ils ont copié les méchants américains!

        Là où ça devient encore plus drôle c’est que visiblement, ils avaient quand même des délais les amerloques, et qu’ils ont pas pu anticiper les évolutions d’ETNZ sur la stabilité en vol vu que ETNZ a modifié sa configuration de manière assez sensible (même si ça ne se voit pas à l’oeil nu). Ils ont avancé leur foil de 2% (48%) et avancé leur poutre centrale de la même distance à 45%.

        Faut donc s’attendre à voir des dynamiques de vol très proches entre OR1 et ETNZ2. Reste à voir si les modifs de ETNZ1 -> ETNZ2 sont vraiment concluantes… En tous cas ETNZ2 vole comme un sagouin ^^. Ils avaient plusieurs centaines d’heures d’enregistrements par des centaines de capteurs et ils ont pas du prendre leurs décisions à la légère, donc on peut s’attendre à une légère performance en stabilité de ETNZ2 face à OR2.

        (Je sais qu’ils ont du valider leurs plans ETNZ2 seulement au bout de quelques jours ETNZ1, mais si vraiment c’était crucial ils auraient gardé leur première plateforme).

        Artemis est clairement orienté archimédien avec un centre de dérives et une poutre centrale beaucoup plus en avant (style Alinghy) respectivement à 44% et 40%

        (J’ai donné les calculs au pourcentage près, vu les photos que j’ai glané je pense pas que mes erreurs puissent dépasser le pourcentage en incertitude)

  14. rb1 dit :

    2 nouvelles de l’AC

    de belles vidéos d’Oracle qui vole bas et propre :
    http://www.sail-world.com/Europe/Americas-Cup:-Am-Cam-Video—Oracles-second-AC72-sailing-in-San-Fran/109283
    (pas de génois mais ça a l’air d’être du portant, Artemis sans génois derrière non plus … pour comparer ? y’a plus de vent que ça en a l’air ?)

    et capsize d’Artemis :
    http://www.sail-world.com/Europe/Americas-Cup:-Second-AC72-capsize-in-San-Francisco/109306
    en espérant qu’il n’y ai pas de blessés
    2ème aile en piteux état, flotteur cassé (avant ou après ?)

    erwan

    • rb1 dit :

      hélas un membre d’équipage (Andrew ‘Bart’ Simpson (36)) à trouvé la mort lors de cet accident
      un autre semble légèrement blessé au coup

      un bras de liaison a cassé (on se rappel les craquements entendus au lancement du cata)
      les conditions étaient modérées (18-20 nds de vent)

      erwan

  15. Chers amis,

    Vous sentez qu’à partir de 60 nœuds votre foiler sature un peu ?
    J’en connais la raison : vos winglets sont obsolètes.
    Voilà ce qu’il vous faut.

    A vos râpes, résine et tissu de carbone et à vous les records !
    😉 😉 😉

    GG

  16. xavierlabaume dit :

    commercialement, ils appellent même cela des sharklet.

    la où ca devient intéressant, c’est que dans le cadre de l’A320 Neo (un A320 remotorisé CFM56/IAEV2500->LEAP1A/PW1000 et avec extrémités d’ailes changées winglet->sharklet), il y a eu des campagnes de mesure du gain winglet (l’ancien design, double delta) VS sharklet (nouveau design, comme dans le lien de GG)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :