Papier(s) SVP !

17 octobre 2017

Une « longue histoire »

A une époque où les réalisations, dessins, plans… se font le plus souvent sur ordinateurs, voici un sujet qui tourne autour du « bon vieux papier ».

Il y eu une époque ou ma passion de la voile était si dévorante que je transformais « tout » en bateau. Trop jeune pour manipuler la fibre de verre et le polyester, j’utilisais mes propres composites. J’ai testé de nombreux matériaux comme le rideau en nylon stratifié au vernis … Ma première vraie stratification je l’ai faite sous les cocotiers sur une maquette en bois. Ma seconde c’était une nouvelle fois du 100% récupération. Quille et couples en plastique rigide et bordé en papier épais stratifié… Il y a plus d’une décennie, bloqué plusieurs semaines dans une chambre d’hosto, j’ai fait avec ce que j’avais sous la main pour m’évader, des feuilles A4 découpées et pliées. Peintes à la bombe, elles « naviguaient ». Je passe sur d’autres réalisations en « fibres cellulosiques végétale » encore plus délirantes. Bref le papier c’est « magique ».

Trimaran et prao en papier – F Monsonnec 2002

Enfin, il y a plusieurs mois pour une Ptites News, j’ai voulu parler d’un modèle d’hydrofoils à moteur en papier vendu sur un site Chinois très connu. Mais le vendeur avait disparu. Alors je me suis dit, pourquoi ne pas en bricoler un ?

Quelques exemples de réalisations en papier

Mais avant de présenter mon canot, voici quelques réalisations bien plus intéressantes et impressionnantes que mes bidouillages. Il en existe des centaines, dont certains modèles dont les « plans » sont téléchargeables.

  • Le papier peut être un très bon support pour tester vos réalisations développables, ici un « voile aviron » d’abord testé en papier.
  • Dans la même veine mais cette fois remplacez vos ciseaux par une scie sauteuse.  Vous pouvez assembler des plaques de CP et les ployer comme de vulgaires feuilles pour réaliser un Moth !
  • Un gros gros avion : « Emirates B777 300ER Papercraft with LED lights”

Trifoiler 64

D’accord, j’en suis conscient, nous ne sommes pas loin de la Tour Eiffel en allumette ! A ceux qui imaginent que je pourrais faire un très bon invité à un diner de C… je sais qu’il ne servirait à rien d’expliquer combien il peut être intéressant de relever le défi de faire passer une forme complexe en une forme développable ! Peine perdue, nous ne sommes pas dans le même paradigme ! Peut être qu’il s’agit d’un décalage de génération ? Ce « loisir » était en effet plus répandu il  y a de plusieurs décennies. Comme le prouve l’existence  d’un précédent  hydrofoil à voile en papier il y a presque 40 ans ! En 1979 ou 80, Le Journal de Mickey a proposé un Paul Ricard à découper, plier et coller.

Extrait du Journal de Mickey, année 79 ou 80 via Jean Marc Finot

Maintenant, voici donc le résultat de pas mal d’essais de traçages, impressions, découpes, pliages et enfin collage. Il faut trouver le bon (je l’espère) compromis entre le respect du plan d’origine, le résultat esthétique et la difficulté de réalisation. Ceux qui se promènent régulièrement sur Foilers reconnaîtront sûrement le modèle de base, l’ancien bateau de François Lys et avant de Dan Ketterman.

TF64 de Dan Ketterman Popular Mechanics juin 1996

1er modèle, la cartouche d’encre était au bout de sa vie – F Monsonnec 06-2016

Paper Trifoiler ¾ avant – F Monsonnec 06-2016

Paper Trifoiler vue de dessus – F Monsonnec 06-2016

Paper Trifoiler ¾ arrière – F Monsonnec 06-2016

2 Trifoiler en vol – F Monsonnec 06-2016

A l’eau… – F Monsonnec 06-2016

Pas pour longtemps ! – F Monsonnec 06-2016

Les « outils »

  • Les 4 feuilles A4 téléchargeables  à imprimer en couleur sur papier 190 gr/m² :

Exemple, la page 1 sur 4

  • Et pour faciliter la mise en œuvre, le mode d’emploi Français/English lui aussi téléchargeable :

La page 1 sur 13

 

Alors, à vos papiers, ciseaux, cutters et colle !?

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Publicités

Jeu « Foilers ! » 21

3 octobre 2017

Jeu Foilers, le retour. Pour ceux dont le doigt a glissé sur leur souris et qui viennent d’arriver sur Foilers par hasard, vous faites face à un format récurrent sur ce blog, le précédent article étant le Jeu 20.

Mais qui peut bien être ce monsieur qui regarde ce qui semble être un foil d’AFS1 ou tout autre plan porteur de Windfoil ou de Kitefoil au fuselage profilé ?

Je sais, ce n’est pas facile facile…bon courage…

Ah, et si un certain Laurent passe par ici, il est prié de laisser un peu de temps d’avance aux autres lecteurs avant de répondre !!!

 

Mise à jour du 01/10/2017

Bravo Jean Pierre (mais aussi Marc et Gurval) c’est bien le grand Gustave Eiffel devant un modèle au 10 ème de «l’aéro-torpille Paulhan-Tatin» (lien aussi ICI) dans son tunnel ouvert. Mais je ne vous apprend rien !

Cette photo vient d’un excellent article de Voiles et voiliers paru en avril 2013 et que le blog Voiles alternatives à aimablement mis en ligne : GUSTAVE EIFFEL LE PÈRE DE MODERNE.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer