l’Hydroptère : sauvé !

9h00 samedi 29 juin, je reçois un SMS d’un numéro inconnu de mon répertoire : « … c’est officiel depuis hier, nous avons sauvé la légende ! ».

Je n’ai pas compris et puis est arrivé cette photo :

Quelques pièces du puzzle se sont alors mises en place. Car quelques semaines plus tôt je recevais l’annonce de la nouvelle vente de l’Hydroptère par l’état d’Hawaï !

La suite de l’histoire est un mystère, ou presque ! Je ne sais pas ce que va devenir l’Hydroptère sauf que ce sera une version 2.0. Et je ne peux pas, pour le moment, révéler l’origine de ce SMS ! Ah si les propriétaires sont Français et Américains…

Quel suspens !

Complément pour ceux qui n’ont pas suivi une partie de l’histoire :

Que faisait l’Hydroptère à Hawaï ?
Après une quelques travaux et sorties à Sète pour les journalistes le bateau a été démonté et convoyé par bateau à Los Angeles pour tenter de battre le record Los Angeles Hawaï détenu par Olivier de Kersauson sur Geronimo depuis 2011 (Le record de Geronimo).

Depuis combien de temps et pourquoi l’état de Hawaï ?
Depuis l’arrivée de la bête à Hawaï et cette tentative de record infructueuse en juillet 2015 (La tentative de record de l’Hydroptère).
Suite à des imbroglios dont je ne connais pas les détails (les sponsors ont jeté l’éponge…), la place au port n’étant pas réglée, le bateau a été saisi et une tentative de vente a eu lieu une première fois (La première vente)

Et pour ceux qui ne se souviennent pas du tout de la bête (!), une de ses dernières sorties avant de rejoindre le pacifique… : L’Hydroptère DCNS, « dernière sortie » avant le Pacifique.

 

 

11 réflexions sur « l’Hydroptère : sauvé ! »

      1. Mdr! ça m’étonnerait que mes nouveaux propriétaires aient ça en tête! Ni un tour au musée… Si j’ai bien compris, après un petit voyage une bonne douche et un gros check-up, je ne devrais pas tarder à me dégourdir les foils…

  1. Merci Fred pour la qualité et la précision des articles. Question svp . Que faisait donc l hydroptère la bas et depuis combien de temps pour que l état d Hawaï lui même le mette en vente??? Pourquoi À Thibault l à abandonne l’as bas !!! Merci bcp et à suivre christophe 44

    >

    1. Bonjour Christophe,

      Sur ce coup on ne peut pas dire que je fais dans la précisions !

      Que faisait l’Hydroptère à Hawaï ?
      Après une quelques travaux et sorties à Sète pour les journalistes le bateau a été démonté et convoyé par bateau à Los Angeles pour tenter de battre le record Los Angeles Hawaï détenu par Olivier de Kersauson sur Geronimo depuis 2011.
      Lien vers le record de Geronimo :
      https://www.lemonde.fr/sport/article/2006/04/27/kersauson-bat-le-record-de-la-traversee-est-ouest-du-pacifique_766358_3242.html

      Depuis combien de temps et pourquoi l’état de Hawaï ?
      Depuis l’arrivée de la bête à Hawaï et cette tentative de record infructueuse en juillet 2015.
      Suite à des imbroglios dont je ne connais pas les détails (les sponsors ont jeté l’éponge…), la place au port n’étant pas réglée, le bateau a été saisi.

      Lien vers la tentative de record de l’Hydroptère :
      https://www.lepoint.fr/sport/voile-l-hydroptere-est-arrive-a-hawai-sans-battre-de-record-03-07-2015-1942079_26.php

      Lien vers article sur la première vente à 20 000$ :
      http://www.courseaularge.com/lhydroptere-abandonne-vendu-20-000.html

      Pourquoi A Thebault l’a abandonné…
      La réponse ci-dessus….

      A bientôt
      Fred

  2. Avec cette vente, j’ai l’impression que l’hydroptère prend place dans la catégorie « vintage » alors qu’il était il n’y a pas si longtemps la star des hydrofoils. La très faible quantité de commentaire à cette actu montre que l’intérêt n’y est plus. Ce bateau est génial mais n’a pas le charme d’un Pen Duick ou les succès d’un Groupama III.
    J’espère que ce témoins de la vitesse en mer trouvera les moyens de continuer à naviguer, mais j’imagine qu’en plus d’une large place de port, il lui faudra aussi un important budget pour entretenir la technologie.
    Une question à propos de techno : l’asservissement du foil arrière demandait une forte puissance pour stabiliser 7 tonnes à 40 nœuds… N’avait-il recours à un moteur à essence pour cette puissance ? Du fait, comment ses records de vitesse améliorant ceux de véliplanchiste ou kitesurfer pouvaient-ils être valable ?
    Jmc

    1. Bonjour Jean Marie,

      Belle analyse, je suis d’accord avec toi.

      Pour ce qui est du moteur, je crois qu’il avait une pile à combustible….

      En ce qui concerne le fait que ses records étaient valables, ou pas, j’ai déjà abordé la question sur le blog, surtout à propos de la régulation. Voici de que j’écrivais en 2015 dans « Quel futur pour la régulation ? » :
      https://foils.wordpress.com/2015/05/06/quel-futur-pour-la-regulation/

      …Le WSSRC à ajusté ses règles en 2012 pour que l’Hydroptère ne sorte pas de son cadre. J’avais à l’époque envoyé un mail à Claude Breton, du WSSRC, lui demandant si le système que voulait développer l’hydroptère (voir L’Hydroptère DCNS, « Dernière sortie avant le Pacifique« ) n’enfreignait pas les règles de cette instance (voir Ptites News 26 de 07/2012 et 28 de 12/2012). Claude Breton m’avait très gentiment répondu. Il s’était posé la même type de question, mais avec un avis bien différent du mien. Et il avait préféré que le WSSRC réalise des ajustements aux règles de manière à ce que ce point ne devienne pas une source de divergences…

      Et voici un extrait du règlement du WWSRC qui est sûrement encore valable et que j’avais inclus dans « Régulation électronique, on y arrive » :
      https://foils.wordpress.com/2017/01/03/regulation-electronique-on-y-arrive/

      i. Electricity may be used for instrumentation, navigation, communication, automatic steering and for domestic purposes such as lighting, heating, cooking etc. Generators including motors, solar panels, wind or water turbines can be used to provide electric power, together with the appropriate batteries and control gear. Mechanical power may be used for charging batteries, pumping bilges, loading, unloading or transferring ballast, for weighing anchor and for the powered and automatic control of in-water appendages. The operation of engines, motors, pumps or in-water appendages must not provide any element of propulsion.

      Donc le règlement autorisait l’utilisation du moteur et le règlement avait, pour moi, été spécialement modifié pour l’Hydroptère !!!

      Au fait, est ce que d’autres de tes foilers a vu le jour depuis l’article sur le blog ?
      Article dont je remets ici le lien :
      https://foils.wordpress.com/2015/09/08/le-foiler-artelio/

      Fred

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s