Ce qu’il ne fallait pas louper au Nautic 2019

Année calme à l’intérieur, moins à l’extérieur ! On ne se marchait pas dessus lors de ce Nautic. Certains supports présents en 2018 étaient absents cette année (UFO, Befoil, Waszp, Seair, Figaro 3, Bird E Marine…)

Canots

Peacoq 14

Voici un nouveau venu qui n’est pas sans rappeler le Birdyfish (mais le Peacoq 14 est un peu plus petit). Le Peacoq 14 est équipé de grands foils en aluminium courbes entièrement rétractables un gros plus pour les arrivés et départ. Muni d’une dérive centrale rotative, il peut être utilisé en version « classique », un plus aussi ! Les images en vol présentées sur le salon étaient superbes (voir sur le site). Voiles et voiliers à profité du salon pour faire une belle présentation vidéo.

Peacoq 14
Foil arrière Peacoq 14
Foil avant rétracté

Birdyfish

En 2018 le team exposait un Birdyfish proto, l’équipe nous proposait cette année un bateau fini identique aux bateaux déjà vendus.

Birdyfish

Onefly

Toujours aussi élégant le Onefly. Ce beau dériveur à foils sera une nouvelle fois présent à La Semaine Affoilante 2020 à Port Fréjus (1 au 3 mai 2020). Évènement qu’à choisi la classe pour courir une de ses régates.

One Fly

Foiling Dinghy

Très beau bateau allemand enfin présent au Nautic, quelles lignes de Foiling Dinghy !

Foiling Dinghy
Foil avant Foiling Dinguy

Waszp

Waszp n’avait pas de stand mais un bateau était présenté sur le stand de l’ENVSN.

Waszp sur le stand ENVSN

Whisper et F101 France Catamaran

Pas de salon sans les beau cata et tri vendus par France Catamaran.

Whisper et F101 France Catamaran

Nacra

Nacra présentait cette année le Viper 16 un bateau qui peut être utilisé avec des dérives droites ou des foils en fonction des conditions et de l’équipage…

Stand Nacra
Foil du Viper de Nacra

Pogo

Le Pogo 3 n’était pas présent non plus mais un de ses foils si.

Foil du Pogo foil

Néocéan

L’équipe de Néocean présentait en 2018 une maquette de « l’Overboat ». Cette fois c’était un beau produit prêt à naviguer. Ce bateau est équipé d’une centrale inertielle qui régule l’incidence des foils. Un foil et sa centrale était présenté et permettait de faire bouger le plan porteur en fonction de la position de la « centrale ».

Overboat de Néocean

Kite, windfoil, SUP foil

Voici des supports bien représentés et des équipes accueillantes.

F One

Que de différents orange sur le site F One ! Vous remarquerez qu’à certains moments  il y avait vraiment foule…

Stand F One

Lokefoil

La sympathique équipe de Lokefoil était une nouvelle fois présente au salon.

Toujours « clean » le stand Lokefoil

Red Paddle

Red Paddle spécialisé dans les paddles gonflables dont le « Dragon », un monstre de 22’ qui permet de faire du paddle à 4, en équipe…

Red Paddle au Nautic

Starboard

Très beau paddles chez Starboard mais pas que…

Foil de SUP Starboard

Takuma

C’était un plaisir de retrouver Richard Boudia qui a animé LSA 2019 avec son E Foil Takuma (avec P Caneri).

E Foil Takuma
Le stand Takuma

Tiki Factory

Tiki Factory présentait un SUP foil équipé d’un foil Horue.

Tiki Factory

Redwood Paddle

Le PWR E Foil dont la vitesse se régule automatiquement pour faciliter le décollage.

PWR E Foil

Autres !

Surf Pistols

Surf Pistols  présentait de nombreuses chemises colorées (!) mais aussi les « Surfer Dudes ». De petits jeux pour enfants équipés d’un plan porteur qui n’a pour fonction que de stabiliser la micro bête dans les vagues.

Les Surfer Dudes

Demi Imoca !

Comme un demi meulon, la classe Imoca présentait un morceau de 60 pieds équipé d’un foil.

1/2 Imoca !

Prolexia

Sur le site de la région PACA, Prolexia, spécialiste de la simulation en réalité virtuelle et augmentée, proposait un simulateur de kite virtuel et de Windfoil !

Le vol sans se mouiller

Acier

Qui avait laissé trainer un foil en acier mal dégrossi ?

Pas top

2 réflexions sur « Ce qu’il ne fallait pas louper au Nautic 2019 »

  1. Merci d’avoir jouer l’espion. C’est un peu comme une tradition, chaque année j’attends avec impatience ton article sur le Nautic de Paris.
    C’est intéressant le petit cata à foil, surtout les réflexions du boss du projet sur le contrôle comme avec un drones…ça me rappelle une vieille histoire. Ou comment mettre de la technologie là où il n y en a pas besoin. Voler sans piloter ça doit enlever pas mal de plaisirs.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s