Eric Bourhis

Malgré une « bonne coque » pour affronter les éléments, Eric Bourhis a « quitté le ponton sans port d’arrivée » *.

Eic Bourhis sur Paul Ricard – Photo C. Février

Eric a été plaisancier, coureur au large, moniteur de plongée, préparateur, patron de pêche et coureur de courses offshore. De 1974 à 1984, il était le fidèle bras droit d’Eric Tabarly sur Pen Duick VI puis Paul Ricard. En 1980, il faisait partie de l’équipage qui le premier a battu le record de l’Atlantique en un peu plus de 10 jours. En 1983, il skippait le foiler dans La Baule Dakar.

Jean Pierre Maréchal, Eric Bourhis, Marc Pajot Grand Pavois – F Monsonnec 09-2013

Passionné et enthousiaste, Eric débordait d’idées. Il rêvait depuis 15 ans de reconstruire Paul Ricard. Amoureux de ce trimaran, en 2013, il a publié « Trimaran Paul Ricard, un défi ». Un recueil de témoignages sur la conception et la vie de ce foiler révolutionnaire à l’époque. C’est pour ce projet, que je l’ai rencontré. Le courant est tout de suite passé et nous sommes resté proche. Respectueux de l’environnement et du travail des hommes, Eric venait d’ouvrir une recyclerie à Concarneau. Un lieu pour redonner vie aux objets et venir en aide aux « cassés de la vie ».

Longue route Eric

Trimaran Paul Ricard, un défi

* je reprends ses mots

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s