La voile de troisième millénaire – Le Pendul’R

Par Frédéric et Paul Brouzes

Nous développons depuis des années un projet totalement révolutionnaire de navigation à la voile. Il fait l’objet de brevets en France et aux USA. Les premières étapes de la mise au point ont été réalisées et nous cherchons maintenant des partenaires motivés pour finaliser ce projet.

Imaginez un voilier totalement nouveau. Sans réglage de voile ni manœuvre complexe. Sur lequel la voile est toujours réglée de façon optimale quel que soit le cap que vous choisissez. Sans risque de chavirement. Un voilier sur lequel vous pouvez apprécier les sensations de vitesse, de surf, de glisse, sans les contraintes techniques.

Le principe novateur, a été d’appliquer à la voile dans le plan horizontal les dispositions d’équilibrage des plus lourds que l’air dans le plan vertical, simplifiant ainsi le pilotage radicalement.

1 – LE TRIUL

L’idée est née il y a 30 ans de s’inspirer de l’équilibrage aérodynamique des avions et planeurs tel que défini par Voisin : « Centre de gravité en avant du centre de voilure et empennage inversé à l’arrière » ; Soit, transposé sur le voilier :  centre de voilure en avant du centre de dérive et petite voile/empennage à l’arrière pour le couple d’inversion fonction de la vitesse. Il a été récompensé par la médaille d’argent au salon international de Genève en 1991.

Une vidéo de présentation du modèle réduit est visible sur le site Pendul’R, page Triul

Le concept Triul images et dessins famille Brouzes

2 – LA S’WING

La réflexion s’est poursuivie autour des conditions d’équilibre aérodynamique du parapente et le projet actuel utilise l’équilibre pendulaire du parapente transposé du plan vertical au plan horizontal. Cette option permet d’alléger le dispositif en remplaçant la voilure de type Marconi par des voiles plus légères avec des contraintes mécaniques moindres et de s’affranchir du problème de gite, responsable de l’enfoncement du bateau dans l’eau, et donc de l’augmentation de la trainée, et des risques de chavirement.

Un premier projet, le S’Wing qui a fait l’objet d’un brevet, a permis la validation de la navigation pendulaire et les premières réalisations et adaptations techniques. Plusieurs prototypes ont navigué dans les eaux de Guadeloupe.

La description et quelques photos et vidéos sur le site S’Wing

Extrait du site, page S Wing

3 – LE PENDUL’R

La réflexion s’est poursuivie vers le Pendul’R. Un engin conçu pour une navigation performante et simplifiée :

  • La voile pendule librement vers l’incidence optimale quel que soit le cap choisi.
  • Le changement d’amure se fait par l’inversion d’un levier au passage du vent durant l’empannage pendulaire.
  • La voile peut aisément être inclinée au vent pour réduire la trainée.
  • L’absence de gite facilite l’utilisation de foils

Images sur : https://chloebrouzes.wixsite.com/pendulr

Pendul’R vue de dessus –  photo famille Brouzes

Sur les photos et vidéos, le bateau repose sur des flotteurs assurant la flottabilité à l’arrêt et à petite vitesse (jusqu’au départ sur les foils) – photo famille Brouzes

Ce nouveau mode de navigation ouvre des possibilités totalement nouvelles pour une navigation performante et simplifiée, des adaptations sur tout type d’unité, y compris pour des courses au large (sans l’attention constante sur le cap et le réglage des voiles)

L’étape suivante est la mise au point de foils pour finaliser le projet. Il s’agit d’un foil safran sous le flotteur principal et de deux petits foils auto-orientés dans le sens du déplacement sous les flotteurs avant.

4 – LE FUTUR

Nous recherchons actuellement une équipe motivée pour s’investir et participer avec nous à la finalisation de ce projet. Vous êtes séduit(e), contactez l’équipe Pendul’R…

Contact : pendul.brouz@orange.fr

5 – INFOGRAPHIES

Le Pendul’R versus PARAPENTE – famille Brouzes
Le Pendul’R versus VOILIERS TRADITIONNELS  – famille Brouzes

3 réflexions sur « La voile de troisième millénaire – Le Pendul’R »

  1. Hello ! Je n’ai pas tout compris Fred, il faudra que tu m’expliques ça calmement avec le logiciel SAND en face du bar du Kernevel….A bientôt !

    1. Hello Philippe, quelle abnégation, tu es capable de faire semblant de ne pas comprendre pour planifier un rendez-vous au Kernevel et soutenir les bars restaurants ! J’espère bien que l’on arrivera à faire tourner le logiciel « Sand » .

  2. N’hésitez surtout pas à visiter les pages du site S Wing pour compléter cette immersion dans une vision différente de la voile. Je me souviens des premiers articles que j’ai lu (et conservés) dans années 90 sur les tribulations du Triul… Il faut peut-être changer de paradigme pour bien comprendre les concepts développés par la famille Brouzes. Il est vai que pour beaucoup, nôtre façon d’imaginer un voilier repose sur un schéma « standard » rarement remis en question. Ces idées secouent le cocotier, comme l’aile d’eau peut le faire. Cette façon de voir les choses autrement, permet de proposer des solutions différentes et innovantes. J’espère les voir mise en œuvre prochainement…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s