From the past…

Ceux qui ont l’habitude de visiter les pages de Foilers, ont peut-être remarqués qu’avec l’âge mon intérêt pour les engins du passé s’est intensifié. Voici un article qui colle parfaitement avec cette observation, un recueil de vidéos d’anciens projets à foils.

Une nouvelle fois, un article pour donner tort ceux qui pensent que les foils ont vu le jour lors des dernières America’s Cup ou sous l’impulsion d’Eric Tabarly au milieu des années 70. Ou aux passionnés de foils depuis des décennies et qui gardent une certaine tendresse pour ces engins sans carbone (ou presque).

Quel bonheur de revoir ces bateaux improbables, dont certains que je ne connaissais que sur du papier plus ou moins glacé.

Enfin, et je ne l’ai pas fait exprès, nous avons pour beaucoup un peu plus de temps que d’habitude pour regarder des films !

1 – Véliplane 1 (Minoï) – 1966

Voici un montage que j’ai réalisé à partir des images que mon ami Claude Tisserand à bien voulu me confier. Car oui, au milieu des années 60 un Français, Claude Tisserand, faisait voler un bateau à foils (sans oublier Roland Tiercelin).

Veliplane 1 / Claude Tisserand  – FM 03/2017

Et pour ceux qui veulent en savoir plus sur Claude :

2 – Weymouth – 1972

Avec par ordre d’apparition :

  • Icarus
  • Kotaha (prao blanc très fin le Leif Wagner Smitt)
  • Foiler 3 de Gerald Holtom, surement le proto du Foiler 21
  • Husler
  • Crossbow
Foiler 21 / Gerald Holtom – FM 09/2019

3 – Weymouth – 1973

Avec par ordre d’apparition :

  • Clifton Flasher
  • Force 8 V1 cata
  • Digereedoo
  • Crossbow 1
  • Class C K27 ?
Force 8 / frères Patisson – FM 03/2014

 

Crossbow 1

Pour compléter les images de la précédente vidéo, une vidéo spéciale Crossbow 1

 

Crossbow 1 / Roderick Macalpine Downie version 74 avec foil – FM 07/2019

4 – Weymouth – 1974

Avec par ordre d’apparition :

Et bien la plupart des bateaux sont présentés dans la vidéo suivante ! J’ai aussi vu le grand catamaran British Oxygen.

Véliplane 3

Un montage perso d’autres images que Claude Tisserand m’a transmises.

Avec par ordre d’apparition, pour la seconde partie « base de vitesse » :

  • Digereedoo
  • Miss Bosham
  • Kelek
  • Clifton Flasher
  • Watergate
  • Mattia
  • Exoplane
  • Veliplane 3 – MinoÏ II
  • Mayfly
Mayfly / Philip Hansford – FM 03/2014

5 – Weymouth – 1981

Planche à voile avec beaucoup d’images de Jurgen Honsheid

6 – Weymouth – années 80 ~

Avec par ordre d’apparition :

  • Gama gama (prao à aile rigide)
  • Dart à foil, celui de Maurice Gahagnon ?
  • Inter media
  • Planche à voile tandem
  • Jacob Leaders (version trimaran tracté par des cerf volants)
  • Planche équipée de 3 voiles
  • Watergate ?
  • Des planches, des planches, des planches…
  • Icarus
  • Jacob Leaders version tri, de nouveau
  • Gama gama
  • Tri bleu en CP dont je ne connais pas le nom
Dart à foils/  M Gahagnon – FM 06/2017

7 – Weymouth – 1985

Avec :

  • Catapult (cata gonflable)
  • Inter media
  • Icarus
Icarus / Icarus Team – FM 03/2014

8 – Loisirs 3000

Comment faire une rétrospective en vidéos d’anciens engins à foils, ou de vitesse, sans présenter Loisirs 3000 ?

Avec comme pour Claude Tisserand, quelques liens pour ceux qui souhaitent découvrir les réalisations de Maurice :

Vous en voulez encore ?

Voici la partie video de l’Associated Press avec de belles pépites…

J’espère que les amoureux des bateaux du passé, Claude, Gérard, Maurice, François, Jean François… ont eu l’occasion de passer par Foilers et de voir, ou revoir, ces engins…

Foiling – Forefront vs Fakes

 

La Semaine Affoilante 2020

Réservez les 1er, 2 et 3 mai 2020, la revoilà !

Cette année l’accent sera mis sur les essais des engins présentés par les exposants. Et comme toujours des parcours, des runs, dans une ambiance décontractée propice aux échanges, des activités pour les visiteurs… tous les ingrédients de LSA. Un évènement pour foiler et faire découvrir le foil.

Et si vous en doutez, regardez !

Bientôt plus de détails sur le programme de cette 6ème LSA, la 3ème sur le formidable site de Port Fréjus.

La Semaine Affoilante, un évènement organisé par la SEM Port Fréjus, Glenn et Philippe… avec l’aide des clubs et associations de Port Fréjus et du Team LSA.

 

Basiliscus et T2, vols dans le Golfe

Le golfe du Morbihan, à deux pas des alignements de Carnac, des tumulus et en cherchant bien de fossiles de Trilobites. C’était l’endroit rêvé pour une rencontre de dinosaures. Dinosaures du foil bien entendu, vous savez ces vieux accro. qui s’intéressaient déjà aux hydrofoils au siècle dernier. Enfin, c’est surtout par ce que François dispose d’un « bungalow » pas très loin de l’eau. Un merveilleux endroit pour faire naviguer ensemble deux nouveautés 2019, deux trimarans à foils régulés, conçus et réalisés par des amateurs ! François avait lancé l’invitation en mai lors de LSA – Port Fréjus 2019, difficile de louper un tel moment.

Les canots

Je vous ai présenté Basiliscus, le méga Trifoiler de Maurice et François il y a quelques semaines dans Basiliscus, Il vole.

Basiliscus la grosse bête au repos

Si vous avez lu le récapitulatif de LSA – Port Fréjus 2019, vous avez découvert le Triceratops 2 ou T2 réalisé à partir d’une coque de Nacra par Philippe de Braeckalaer (le T1, plus petit, avait des foils en V puis en T et une coque de Tyka).

T2 paré à voler
Nav.

Etant en vacances, mon emploi du temps était chargé (!), je n’ai pas pu rester plus d’une journée avec Maurice, François et Philippe. Je n’ai donc pas pu assister au vol de la version améliorée du T2 (2ème sortie après le lancement à Port Fréjus). Heureusement que le frère de François a  immortalisé une des sorties.

Maurice et François, petites bricoles sur Basiliscus
Philippe et son T2, « yapluka » le monter

La matinée a été consacrée à la réalisation de quelques ajustements sur Basiliscus et à la fin de son montage.  Nous avons failli ne pas goûter aux joies du vol en ce lundi 12 car le vent était relativement fort et la sortie avec changements d’équipiers risquait d’être dangereuse. En effet, en grands seigneurs, Maurice et François avaient décidé de nous faire découvrir les joies de la navigation sur Basiliscus… Mais j’arrête le bla bla, les vidéos ci-dessous sont bien plus parlantes.

Basiliscus et T2
Vidéo Basiliscus
Vidéo Tricératops
Epilogue

L’époque est aux engins « high tech », les amateurs ne sont plus très nombreux mais heureusement, il y en a encore. Bravo à Maurice, François & Philippe. Basiliscus et T2 sont superbes et ont volé dès leurs premières sorties.

Naviguer sur Basiliscus était une expérience très impressionnante. Maurice et François ont créé un incroyable animal qui vole bien à plat sans effort, l’équipage est bien assis en sécurité dans son siège. Dans ma présentation de Basiliscus, je me demandais pourquoi le duo n’avait pas encore installé de cafetière électrique, je peux vous assurer qu’elle n’aurait pas besoin d’être fixée ! Philippe et moi avons barré le bateau sans formation, comme dans un rêve.

Je reviens de cette journée une fois de plus avec toujours la même question sans réponse. Pourquoi créer des engins à hydrofoils non régulés (hors haute mer) ? Si une jauge l’impose d’accord mais si ce n’est pas le cas ? Il ne faut vraiment pas s’en priver, la navigation devient simple et moins dangereuse. Le vol est très stable et plus d’enfournements. Il faut avoir essayé !!!

Post-scriptum 1

Pour rester dans le domaine de la régulation, j’attendais avec épouvante la mise en place d’une centrale inertielle pour réguler les foils, c’est fait avec le TF35, successeur du D35. Ci dessous, extrait de l’article de Voiles et voiliers: Vidéo et interview,  les premiers vols du TF 35, nouveau foiler du Léman. Cela le mérite d’être clair, on sait qui est le boss…

…Et puis, il faudra faire confiance au logiciel. C’est lui qui maîtrise le vol. Il va y avoir une barrière psychologique à passer. Lors de la phase de test avec Alinghi, l’équipage était surpris de ne rien avoir à faire pour maintenir le vol….

Post-scriptum 2 

12 jours après cette sortie, je  roule sur la RN 165 et sur qui je tombe dans les bouchons ? Le Lézard Jésus-Christ !

Basiliscus en route vers « Brest »
Remerciements
  • François, Maurice pour cette belle journée
  • Philippe pour sa bonne humeur
  • Pierre-Eric Lys et Brigitte Gahagnon pour les photos et images.