Le cheminement vers l’Aquaskipper

14 mai 2016

Par Séverin cailliez et Jérémie Tardiveau

L’hydrofoil est la plupart du temps utilisé pour « alléger » ou soulever une embarcation au dessus de la surface de l’eau. Quelques concepts cherchent au contraire à ce qu’il soit l’élément propulsif (seulement ou en plus de son usage courant de plan porteur). L’enjeu consiste à mettre au point une cinématique qui permette de modifier l’angle d’incidence du foil de façon alternative et créer ainsi un mouvement de marsouinage (propulsion similaire à une nageoire caudale de cétacé, des palmes…)

L’idée est assez ancienne puisqu’on en trouve déjà des traces il y a 60 ans. En voici quelques représentants marquants, même s’il en existe certainement beaucoup d’autres au fond des garages de bricoleurs ingénieux.

En 1953, l’ingénieur allemand Julius Schuck met au point le « Wasserlaüfer » (Gerridae ou araignées d’eau). Constitué de 2 foils, un sous chaque jambe, c’est le pilote lui-même qui coordonne le mouvement de l’ensemble à la bonne fréquence.

Wasserlaüfer - Julius Schuck

Wasserlaüfer – Julius Schuck

 

La vidéo de démonstration vaut le détour !

Bien plus tard, en 1986, le « Mutiny on the boundary layer » voit le jour. L’engin de Parker Mc Cready est un système intégré. Un cadre de vélo est monté sur des flotteurs, par un système de transmission, le pédalier fait osciller le foil arrière. L’efficacité de l’ensemble est relativement faible du fait de son poids, surtout au démarrage nécessitant une puissance importante pour permettre de mettre l’ensemble en mouvement et sortir les flotteurs de l’eau, alors même que les battements du foil sont peu propulsifs à basse vitesse.

Mutiny on the boundary layer - Parker Mc Cready

Mutiny on the boundary layer – Parker Mc Cready

Il sort une version améliorée, baptisée « Pogofoil » 3 ans plus tard :

Pogofoil - Parker Mc Cready

Pogofoil – Parker Mc Cready

Cependant, les principaux handicaps, notamment le démarrage, persistent, comme l’illustre la vidéo suivante, malgré l’avantage que les flotteurs procurent pour la stabilité à l’arrêt.

10 ans plus tard, Alexander Sahlin privilégie le rendement en mettant au point le « Trampofoil ». Les flotteurs sont abandonnés ce qui impose de partir d’un point fixe. C’est en sautant sur la plateforme que le pilote provoque les variations d’incidence du foil arrière, rendues possibles par la souplesse des barres de liaison avec la partie avant de l’engin.

Trampofoil - Alexander Sahlin

Trampofoil – Alexander Sahlin

Le Trampofoil fut le premier à être fabriqué en série et commercialisé.
On en trouve même un équivalent en bois, en la personne de l’«Hydrothopter».

Hydrothopter via Instructables

Hydrothopter via Instructables

En 2005 apparait l’Aquaskipper, développé par Shane Chen, et très similaire au Trampofoil. La principale différence se situe dans la partie avant où la souplesse nécessaire aux variations d’angle du foil et de toute la plateforme arrière est assurée par une latte courbe en fibre de verre.

Aquaskipper - Shane Chen

Aquaskipper – Shane Chen

L’Aquaskipper a également été produit en série. Il est possible de s’en procurer en France auprès de Séverin au 06 88 13 44 28 ou de Jérémie au 06 63 28 24 69 .

Ci-dessous les essais de Séverin et Jérémie en piscine.

 

Note du « metteur en page » !

C’est avec grand plaisir que j’ai pu assister à des démonstrations d’Aquaskipper par Séverin Caillez lors de « La semaine affoilante 2015 ». Séverin, venu avec deux Aquaskippers, a animé la plage avec des essais et une « compétition » entre Philippe Caneri et Nicolas Parlier ! A voir dans la « vidéo officielle de «La semaine affoilante». Séverin était encore là pour l’édition 2016. Ci-dessous, une petite compilation d’images de 2015.

Pour plus d’informations sur ce type d’engins, vous pouvez aussi consulter les pages suivantes :


Jeu « Foilers ! » 19

10 mai 2016

Le dernier jeu sur Foilers date de janvier 2014 ! Deux ans. J’avais alors osé proposer une grille de mots croisés foilesque ! Normal, la navigation sur foil est un sport qui se pratique au fond d’un bon fauteuil…

Voici une photo, comment s’appelle cet engin ? Ce n’est pas très difficile.
Mais je n’accepte pas les réponses de SC et JT… de ceux qui sont trop proches de cet engin !

Foilers jeu 19

Bravo Franck, c’est bien des foils de l’Aquaskipper qu’il s’agit.

Plus d’informations dans l’article « Le cheminement vers l’Aquaskipper », préparé par Séverin cailliez et Jérémie Tardiveau, avec des vidéos dont une en piscine d’où j’ai extrait cette image…


Jeu Foilers 18

13 janvier 2014

Des mots et des hommes en relation avec les hydrofoils

Cela fait un petit moment que je n’avais pas sorti le format « Jeu » de sa housse de protection. Les lecteurs réguliers, ou non, sont ils des cruciverbistes ? J’ai des doutes, mais nous allons le savoir !

Ci-dessous une grille spéciale hydrofoil et aussi un fichier Excel (Crossword Excel pour Foilers – F Monsonnec 12-2013) avec la « trame ». Si vous êtes un champion, vous pouvez me proposer la grille terminée ! Le plus simple c’est peut être de proposer vos solutions dans la partie commentaires…

Voici pour vous aider, une première réponse, 17 verticalement : CATRI. Et si vous calez je vous donnerai des pistes !

Ajout du 13/01/14 – 21h10

Je ne sais pas comment, mais je me suis planté lors de la mise en place de la première version… Pour les très rapides (j’en connais un qui m’a laissé un message 1 heure après la mise en ligne !) je vous prie de m’excuser, j’ai modifié : les définitions 1 et 12 verticalement & 1 horizontalement. Ce sera beaucoup plus facile ainsi ! J’en connais un (celui qui 1 heure…) qui va avoir sûrement terminé dès ce soir !!

Bon « travail » !

Mots croisés Hydrofoil blog Foilers - F Monsonnec 12-2013

Verticalement

  1. Les hélices en sont aussi victime…
  2. A servi de base à un prototype orange en 1976
  3. Son théorème n’explique pas tout !
  4. 10 horizontal mais en anglais !
  5. C’est ici !
  6. Pays qui organisera la prochaine LAC
  7. Le concepteur de Sailrocket
  8.  Il est plus connu pour une autre invention (dont l’antériorité a depuis été reconnue à A Meucci)
  9. L’effet qui porte son nom est responsable de salissures !
  10. Il prend la mesure
  11. « VMC »
  12. 1 horizontalement mais en anglais !
  13. Papillon de nuit
  14. Engin des frères Durand
  15. Autre nom du Trifoiler
  16. L’auteur du livre « The 40-knot sailboat »
  17. Nom des trimarans de croisière à hydrofoils d’Aldis Eglājs architecte d’engins à foils Letton

 Horizontalement

  1. On le retrouve surtout aux extrémités
  2. Dynamic Leveling Affect de Greg Ketterman
  3. Configuration avec safran à l’avant
  4. En coupe
  5. La classe qui régie les Moths
  6. Capitaine crochet et pionnier de la régulation
  7. Il a dessiné le Rave (entre autre)
  8. Le copilot de Macquarie Innovation (avec Simon McKeon)
  9. Le premier à naviguer hors des eaux abritées
  10. Sans elle pas d’envol
  11. Un homme dans la lune
  12. Partie extérieure d’une voute
  13. Haut lieu de rencontres « foilesques » à partir de 1972
  14. Drag
  15. Elle a décollé dans les eaux froides du Canada
  16. Pays où Sailrocket à battu ses records
  17. Le père de « Twin Duck »

Bravo Erwan et Jean Yves, voici la grille complétée :

Mots croisés Hydrofoil blog Foilers solutions - F Monsonnec 12-2013

 

 

 


Jeu « Foilers » 17

7 décembre 2012

Dernièrement j’ai lu un article qui présentait C Fly comme innovant… Et pourtant, cela fait très très longtemps que la configuration canard existe. Par exemple, ce très beau spécimen lui aussi équipé de foil en V (ou 45°)…

Jeu 17

Jeu 17

Oui, mais comment s’appelle cet engin, et à qui doit on ce bateau ?

Réponse :

Bravo Jean Yves, c’est bien Loisirs 3000, version 1982, qui avant d’être équipé de son flotteur articulé a tâté du foil en losange. Ce principe n’a été utilisé qu’une année. A l’époque, le team Loisirs 3000 rencontrait de gros problèmes dès que la mer se formait, le bateau « plantait » sans que l’équipage puisse agir (problème de ventilation). Et de plus la fonction safran perdait toute son efficacité. Comme le dit Maurice Gahagnon : « j’espère que les profils de C-FLY sont plus tolérants… ».

En 1988 et 1989, cet engin (revu et amélioré tous les ans) a battu à deux reprises le record du monde de vitesse à la voile en classe C ! Le team Loisirs 3000 était constitué de Maurice qui a dessiné et construit les différentes versions, Jean Bernard Cunin équipier et sponsor,  Claude Breton à l’intendance et la sécurité.

Quelle libellule ! Je trouve régulièrement sur des forums comme Boatdesign des personnes qui sont tombées sur une photo de ce bateau et cherche à savoir qui c’est ! Idem avec la vidéo en bas de page.

Complément d’information de Maurice Gahagnon :

Cette photo a été prise à Weymouth. La voile est celle d’un Dart, il y a plus de 40 nœuds de vent. Le 15 octobre 1987 le bateau a été détruit dans la fameuse tempête. Il s’est retourné sur la plage à Weymouth lors de la basse de vitesse. Nous avons quand même peu navigué deux jours après mais il était fissuré de partout. La photo de Weymouth a du être faite les jours d’après je pense. En 1988 j’ai construit celui qui a battu le record.

Loisirs 3000, Weymouth  – photo Claude Breton

Loisirs 3000, Weymouth – photo Claude Breton

Loisirs 3000, Sainte Marie de la mer – photo DR

Loisirs 3000, Sainte Marie de la mer – photo DR

Loisirs 3000, Dournenez 2004  – photo Claude Breton

Loisirs 3000, Dournenez 2004 – photo Claude Breton

Et pour le plaisir, voici une vidéo où on ne voit Loisirs 3000 que quelques secondes (de 2mn 03 à 2 mn 06), mais les images de cette rencontre à « Douarn. » sont si belles…


Jeu « Foilers » 16

30 mars 2012

Pour les habitués de « Foilers ! », vous connaissez le principe de ce jeu.

Pour les autres :

– quel est le nom de ce bateau ?

– qui est son géniteur ?

Réponses !

Bravo Gérard, c’était bien Philfly par Philip Hansford bateau réalisé en 1985.

Réglage de l’incidence des foils en T par le système « Hook Hydrofin ».

Sensors inversés par rapport à des bateaux comme Force 8 ou Long Shot.

Modification du profil par « cambrage » d’un flap à l’arrière du foil (idem Windrider Rave et Moth à foils).

J’ai déjà eu l’occasion de parler de ce bateau que j’aime beaucoup lors de mon historique des systèmes de régulation de l’incidence. Comme l’a souligné GG, j’en ai aussi parlé dans mon article dans Voiles et voiliers. Ce bateau semble être un des premiers à avoir été équipé de foils à palpeurs traînés !

J’ai eu le plaisir de découvrir cette photo, que je ne connaissais pas, sur un site Russe.

Vous connaissiez peut être les photos ci-dessous qui viennent du livre de James Grogono « Icarus The boat that Flies ».

Avant Philfly, sur lequel je ne dispose malheureusement de pas assez d’informations, Philip Hansford avait aussi donné le jour au fameux Mayfly qui a fait les beaux jours de la semaine de vitesse de Weymouth.

Philfly par Philip Hansford – photo Roger Lean Vercoe

Philfly par Philip Hansford – photo Roger Lean Vercoe

Et « pour finir le costume », une photo en couleur éditée dans Seahorse en novembre 2011.

Philfly par Philip Hansford – photo Seahorse november 2011


Ptites news 24

26 février 2012

Les lecteurs de « Foilers ! » à l’affut !

Voici les informations transmises par la communauté des guetteurs de foils et présentes dans les commentaires des derniers articles. Merci !

  • Popov lui, nous signalait l’arrivée d’Osprey un projet qui est le fruit du travail d’Hydrosail.
  • Nicolas nous a signalé qu’après le Magnum de David Raison, la classe Mini continue de bouger avec un Mini en préparation par Dominique Pédron basé sur système DDS (Dynamic Stability System). Intéréssant comme concept pour soutenir les discussions des monocoques avec mono-apendice adaptatif. Plus d’informations ici et .
  • Optipag nous à dernièrement signalé la présence de foils sur les dérives de deux AC 45 d’Oracle racing bien visibles aussi !…

 Hydroptère

  • Vous revenez d’une mission sur Mars, vous n’avez pas su que l’Hydroptère vient de trouver un nouveau partenaire (DCNS), voici quelques news à partir de ce lien.
  • Le site de l’Hydroptère a évolué, les photos sont toujours aussi belles. Une page reprend les dernières évolutions du bateau, dont celles en cours pour la configuration « Pacifique » (réglage plan porteur arrière, modification du gréement en avant du mat, gain de poids)…
  • Qui a validé les images réalisées pour mettre en avant le partenariat l’Hydroptère/DCNS ? Pas un voileux en tout cas ! Depuis quand l’Hydroptère navigue contre gité comme un Moth ? Merci à Stéphane, un de mes amis de l’asso. Golden Oldies Multihulls pour avoir découvert cette photo et cette contre gite.

Via site l’Hydroptère DCNS

  • Voici une sorte de réponse d’Alain Thébault à l’article ou B. Peyron disait qu’il ne croyait pas en l’option Hydroptère pour le Trophée Jules Verne.
  • A force d’être modifié et de subir des fortunes de mer, il est possible de trouver des morceaux de l’hydroptère un peu partout ! Merci à Malric, le roi des vélos couchés pour la piste…

Anciens foils de l’Hydroptère – Photo F Monsonnec 01-2012

P28

Si vous n’avez pas lu le dossier de presse, il est disponible ici. Je ne suis pas très d’accord avec leur historique des engins à hydrofoils, mais on y découvre pas mal d’informations intéressantes, entre autres, que l’équipe à bien en projet de réaliser un engin pour « monsieur tout le monde »…

Du nouveau !

Voici un joli prototype qui pour le moment ne navigue qu’au moteur.

Daddy long legs

Nous en avons parlé dans de précédents « Ptites news », voici une nouvelle vidéo.

Bassin d’essai

Nous avons aussi eu l’occasion d’en parler lors d’un précédent « Ptites news », il existe d’autres méthodes moins onéreuses qu’un bassin de carène pour réaliser des tests : REI

Paper

Fan d’engins à hydrofoils ? En attendant de réaliser votre engin ou de racheter une vieillerie, vous pourriez peut être en faire un en papier. Ici un Kometa (il y en avait deux, en vrai, à vendre en décembre de l’année dernière).

Tri Martin Fischer

Un beau foiler signé Martin Fisher qui n’a pas pour but de voler même s’il est équipé de safran avec plan porteur !

Moth à foils

En ce début d’année 2012, Anthony Rezoug, secrétaire le l’IMCA France, m’a envoyé quelques informations sur l’association française des Moth à foils.
Le circuit Breizhskiff reste le circuit principal de régate pour les Moths en France et le fait le plus marquant est la création d’un National France. L’organisation de ce National sera greffé à celle de la Teignouse Cup du 29 avril au 1 mai en baie de Quiberon. Anthony et toute l’équipe espère que la ligne de départ sera bien garnie et que quelques coureurs étrangers feront le déplacement. Et pour les accros le mondial est prévu à Campione (Italie) du 18 au 26 aout.

Ci-dessous, le planning prévisionnel des rencontres de Moth. Si une compèt. à lieu pas loin de chez vous, je vous conseil le déplacement.

Si vous souhaitez plus d’informations, n’hésitez pas à contacter un des animateurs de la classe sur leur site ou écrire sur « Foilers ! », je transmettrai…

IMCA France Planning 2012

Avril

  • 7 au 9 : Trophée Breizhskiff – Lac du Der
  • 6 au 9 : franco suisse training – Port Camargue
  • 28 au 1 mai :Teignouse cup / International Moth Open Championship

Mai

  • 5 au 6   : Défi GUYADER – Douarnenez
  • 17 au 20 : championnat de France de voile légère

Juin

  • 29 au 30 : Trophée Breizhskiff  – Plérin
  • Dates à venir :Trophée Breizhskiff – La Ganguise

Juillet

  • Dates à venir  : National suisse

Aout

  • 16 au 17 : National ITA
  • 18 au 26 : Moth World Championship

Septembre

  • 8 au 9 : Trophée Breizhskiff – Carnac
  • 15 au 16 : Trophée Breizhskiff – Aix les bains
  • 29 au 30 : Trophée Breizhskiff – La Rochelle.

Octobre

  • 6 au 7 : Trophée Breizhskiff – Toulon

Novembre

  • 1 au 4 : Trophée Breizhskiff – Hourtin ou autre

« Jeu » !

« Mab » de l’asso. Eric Tabarly vient de trouver un nom à ma cave : la clinique des hydrofoils ! Oui mais je ne suis pas certain que le médecin chef soit de qualité ! Les malades sortent rarement de leur lit ! Il ne faudrait pas que ce soit le mouroir des hydrofoils !

  • Au premier plan, un flotteur du proto testé par Eric Tabarly en 1976
  • Derrière, en vert/jaune (à droite), les 3 foils d’un proto de 1979 dessiné et construit par mon ami Daniel Charles.
  • En blanc, dans les étagères (à gauche), 2 foils de mon canot commencé en 1992, le safran est sur les flotteurs sur une des étagères (ne cherchez pas mon site, je l’ai retiré : trop de pubs).

Il y en a un de plus, je vous laisse chercher : bateau, architecte ? Facile !

Une clinique des hydrofoils – Photo F Monsonnec 02-2012

Espagne

Pablo D. Espinosa est architecte en Espagne mais aussi surfer. Il a développé un surf à foil et nous a contacté pour nous transmettre le lien d’un de ses très belle video.

Japon

Suite aux articles sur la portance, même au Japon, c’est Bernouilli qui est mis en avant pour expliquer la portance (voir point « 1 » en milieu de page)

Aut’ chose sans foil

The big wave

Tout est dans le titre !

Loisirs

J’aime beaucoup de chose (!), dont les engins de loisirs.  Je trouve le concept proposé par Mike Pullicino assez intéressant, et vous ?


Jeu « Foilers ! » 15

3 octobre 2011

Jeu, le retour !

Voici un très bel et original engin, vous n’allez pas dire le contraire !

Jeu 15, qui a imaginé et réalisé cet engin ??

Oui mais qui est son géniteur ?

Je n’ose pas vous demander le nom de ce bateau !

Réponse :

Hydrocat de Patrick John Cudmore.

P. J. Cudmore est né et a grandi aux états unis (Dakota du Sud). Il a obtenu un baccalauréat en architecture en 1965 et une maîtrise en architecture de l’Université de Harvard en 1966. C’était un architecte, inventeur, écrivain et enseignant qui a déposé de très nombreux brevets : GV avec bord de fuite particulier améliorant les performances, boite/microscope permettant d’élever et d’observer des insectes, nichoir à oiseau design, capsule de jeu oscillante…

Ce bateau semble être le premier d’une série de 3 prototypes. Ces engins ont été réalisés de 1971 à 1985 ! Le bateau ci-dessus était peut être le second et semble avoir été réalisé en 1981. Avec cet engin, P. J. Cudmore souhaitait battre des records de vitesse mais aussi réaliser un bateau produit en série. Je pense qu’il a surtout battu un record d’originalité et d’esthétique.

Le dernier proto, était un prao, Seaflyer, qui mérite le détour ! Voici et des pages qui parlent de cet autre prototype.

P. J. Cudmore est décédé en 2001.