Ptites News 41

Un récap. de nouvelles plus ou moins récentes, n’hésitez pas à compléter cet « article » par vos messages…

1 – Rencontres

Concours Hydros

Article de Var matin sur cette rencontre et un second article qui présente les 8 bateaux français du concours Hydros.

Foiling Week

Sur ce site, belle vidéo de la Foiling Week (juillet 2017), vidéo réalisée par Horue Movie.

Finist’Air Sailing

Du 14 au 17 septembre à eu lieu à Brest une nouvelle rencontre sur foils. Un compte rendu sur Adonnante.

Trophée des Multicoques

Le coureur Marc Guillemot souhaite relancer une rencontre de Multi en Morbihan, comme les trophées des années 80 avec un possible volet pour les engins à foils, l’article de V&V. Présentation du projet par Course au large avec une très belle photo de Paul Ricard.

Paul Ricard version 1984 – photo Jacques Vapillon

2 – Mono

Arkema 6.50 en vol

La bête en vol mais attention aux décrochages !

Monitor

J’ai abordé le sujet lors de la dernière Ptite News, une des ailes  (jamais utilisées) de ce fabuleux canot est en cours de rénovation, voici la suite sur le blog du Mariners Museum.

Figaro 3

Comme vous le savez, le nouveau monotype Figaro, 3ème du nom, est équipé de foils, ceux-ci sont construit chez Mutiplast voir cet article et voici un autre sur le bateau en lui même.

Laser à foil

Ce kit n’est pas récent, un laser à foil était même présent à LSA 2017 mais pour ceux qui ne connaitrait pas ce dériveur en version volante, voici un lien et un second.

Charal

Le nouveau 60 pieds de Jérémy Beyou est déjà en construction !

Le premier bateau volant en 1694 ?

En visite chez un pionnier du foil c’est ce que j’ai découvert au Fort de Bertheaume  près de Brest…

3 – Multi

America’s Cup

« C’est fait », ce sera un mono d’après de nombreux bruits de pontons et Le Matin ch (en honneur du créateur de Foilers !). L’avis de Christian Karcher sur le choix entre cata et mono pour la prochaine cup. Et l’avis de Franck Cammas.

La Cup et G. Verdier

Article pas très récent (juin) une interview de G Verdier qui revient sur sa participation au design Team de TNZ et d’autres points.

Superfoiler

Bateau Australien réalisé des pro. du 18 pieds Australien sur des plans Morelli et Melvin le Superfoiler Grand prix est un « nouveau » hydrofoil et cette foil c’est un trimaran.

Superfoiler – photos site Superfoiler DR

Multi 50

Erwan Le Roux parle de la mise en place des foils sur les multi 50 dans un article de V&V.

Banque Populaire

Des nouvelles de la construction de l’Ultim Banque Pop. Ce qui m’a plus, c’est la première vidéo, souvenir de longues heures passées à poncer et poncer et … dans ce même chantier.

Vampire

Je n’avais aperçu que des photos sur Sailing Anarchy ou Boat design, voici une vidéo de ce beau cata né de la collaboration entre William Sunnucks et le constructeur Graham Eeles.

Foiler 31 pieds

Un petit foiler Fortin à vendre sur Le bon coin.

4 – « Technique »

Des foils fabriqués par un robot

Une présentation du projet de recherche d’Absolute Dreamer lancé avec l’Université de Bretagne Sud sur la fabrication de foils en carbone par drapage automatisé. Article de Bretagne économique et de V&V.

NACA 1938

C’est long, la musique est flippante mais ce comparatif plaque / forme profilée puis profil avec ou sans flap est très amusant, intéressant, passionnant.

  • A 7 mn 02 un essai intéressant de « flap plat » qui ne déforme que l’intrados… On comprend mieux certains flap présents sur les avions.
  • A 7 mn 38, du pur bonheur (!), l’accélération/recollage de la fente du flap !
  • A 8 mn 29 on passe au flap de bord d’attaque…

5 – Planche, kite, surf…

Planche, les forces en présence

Vitesses, limites avec et sans foils, voici un très intéressant article que m’a transmis Allan.…

Foil en kit !

Concept intéressant, performances sûrement moindres qu’un proto, peut être des éléments pas cher pour se lancer dans un engin totalement différent ?

Rivière

Kai Lenny teste le foil en rivière

Philippe Caneri dans ses œuvres !

Quand Philippe utilise un foil de kite comme un Aquaskipper (que Philippe a testé à LSA 2015) !

Et

Lift e foil

Quand le vent est aux abonnés absents : un foil équipé d’un moteur

6 – Moteur

Seair

Le bureau d’études SEAir explore le semi-rigide à foils.

Airfoiler

Vous connaissez sûrement les différents projets de Don Montague. J’étais passé à coté de ce projet à moteur électrique.

Mignon comme tout !

Sympa ce petit canot

Tankfoil !

Projet de transport de char à grande vitesse !

EKRA…

De belles images d’une épave d’Ekranoplan militaire, Russe bien entendu.

Solarboat ROC Friese Poort Sneek

La construction d’un hydrofoil solaire en accéléré !

Hydrofly

J’en ai déjà parlé, pour ceux qui ne serait pas au courant de ce projet d’engin à moteur Aquitain.

Sea Bubble

Un des très nombreux articles sur ce projet ! Sea Bubble sur le Léman. La présentation du modèle de pré-série lors du salon Vivatech.

7 – Maquette

Mini40 trimaran SKYFAL

Oh la belle bête !

T16 Hydrofoil ‘Miss Calypso’

Pour les amoureux des belles réalisations.

Et par ce qu’il navigue voici un lien vers une autre vidéo.

8 – Et aussi

OK, il ne faudrait pas que cette partie devienne plus importante que celle consacrée aux foils. Prévenez-moi si vous assistez à cette dérive ! A quand les photos et vidéos de chats ?

Giroboat Aka Giro Boat (1961)

Incroyable, à voir !

Polar Pod

Il y a de nombreuses années lors de recherches sur les foils (non, sans blague) j’étais tombé sur un article de Popular Mechanics qui présentait le RV Flip. Le RV Flip est un bateau/plateforme américain lancé en 1962 et dont une partie est prévue pour couler afin de le mettre le bateau à la verticale, comme un bouchon de pèche. Jean Louis Etienne reprend l’idée avec Polar Pod Expédition, un concept à découvrir. Pour ceux qui aimeraient en savoir plus, voici un lien Wikipedia qui présente le RV FLIP américain. Ci-dessous, le retournement du Pod américain en 1962.

The Flying Hovercraft

Ca vol et sans foil, à voir ce petit oiseau en toile !

Construction amateur et utilisation d’un arc pour la pèche !

Un arc en tube en PVC réalisée par une Cambodgienne…

Une imprimante 3D

Solaire et à base de sable !

 

Bon, et vous, vous avez des liens à recommander ?

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Le premier foiler autonome monté sur 2 T-foils et développé par des étudiants de l’EPFL

Par le « Team HydroContest EPFL 2015-2016 »

Bifoiler en cours de test - photo Adrian Breitenmoser
Bifoiler en cours de test – photo Adrian Breitenmoser

Le prototype construit par les étudiants de l’EPFL a participé à l’HydroContest, un concours étudiant dédié à l’efficience énergétique dans le domaine maritime. Un moteur et une batterie sont imposés aux équipes. Les dimensions des bateaux sont également contraintes, ceux-ci devant rentrer dans une boite de 2.5×2.5x2m et transporter 20kg de lest.  La propulsion est donc identique pour toutes les équipes mais le design est libre.

1 – Un design efficient mais instable par nature

Afin de réduire la trainée, l’équipe s’inspire du Moth Foiler et fait le choix d’un bateau volant sur deux T foils avec une régulation électronique de l’altitude et du roulis (gite).

Le bateau est composé de seulement 2 appendices - photo Adrian Breitenmoser
Le bateau est composé de seulement 2 appendices – photo Adrian Breitenmoser

Cette configuration est instable, comment parvenir à contrôler l’assiette du bateau ?

1.1 – Régulation du roulis par les flaps avant

Sur un Moth Foiler, c’est le barreur qui régule l’assiette du bateau en déplaçant sa masse. Sur un bateau motorisé sans pilote, cette solution n’est pas envisageable. L’équipe se procure des foils de Moth (Mach2) et sectionne le foil avant afin de rendre indépendant les flaps bâbord et tribord. Les flaps sont actués depuis le pont par une tringle reliés à des servo-moteurs.

Séparation des flaps au centre du foil avant – photo Adrian Breitenmoser
Séparation des flaps au centre du foil avant – photo Adrian Breitenmoser

1.2 – Régulation électronique du Roulis

Les drones possèdent un régulateur intégré qui rend le vol stable malgré les perturbations extérieures. Notre bateau rencontre la même problématique : voler alors que le vent, les vagues et les forces inertielles dues au pilotage le déstabilisent.

L’équipe choisit d’utiliser un Pixhawk. Il s’agit d’un contrôleur de drone open-source comprenant des senseurs inertiels, des gyroscopes, et une interface avec le GPS.

Ainsi, le contrôleur détecte la gîte et corrige l’erreur en agissant sur les flaps à une vitesse qui dépend du degré de gite.

Le pilote explique : « Pour prendre des virages j’ordonne au bateau de prendre entre 0 et 10° de gite, alors qu’en ligne droite, il maintient automatiquement son assiette à plat ».

1.3 – Régulation électronique de l’altitude

Palpeur électronique à faible inertie - photo Adrian Breitenmoser
Palpeur électronique à faible inertie – photo Adrian Breitenmoser

Le capteur d’altitude est basé sur le même principe que celui des Moths. Un palpeur est situé à l’avant du bateau, mais ici il est électronique et non mécanique.

Le palpeur est relié à un encodeur rotatif qui détecte les variations d’angle avec une précision de 0.3°. En fonction de l’altitude de vol désirée, le contrôleur va augmenter ou diminuer l’angle d’incidence (et donc la portance) des deux flaps simultanément en plus de corriger la gite.

Une régulation électronique a l’avantage d’être bien plus réactive : la position des servomoteurs est actualisée 100 fois par seconde. De plus, l’utilisation d’un régulateur PID permet de tenir compte du « présent », du « futur » ainsi que du « passé ». C’est plus performant qu’un système mécanique qui, lui, ne prend en compte que l’erreur « présente ».

Cela nécessite évidemment de trouver les bons paramètres afin que l’erreur entre la consigne et le comportement du bateau soit la plus faible possible. Ci-dessous un GIF présentant un planté durant la phase de « tuning » (recherche) des bons paramètres (aussi visible ICI) :

giphy-downsized-large

2 – Electronique et pilotage

Le bateau est propulsé par un moteur, une batterie et un variateur électronique fournis par l’organisation de la course, il développe une puissance théorique de 1.5 kW. Les vitesses maximales obtenues sont de 15 nœuds, pour un poids total de 45Kg.

A cette vitesse, le pilotage nécessite d’être fin sur les gaz. Pour mieux visualiser le comportement du bateau, l’équipe a installé une caméra sur le pont. Elle permet de piloter à distance avec une vue à la première personne.

L'écran qui permet le pilotage à la première personne - photo Adrian Breitenmoser
L’écran qui permet le pilotage à la première personne – photo Adrian Breitenmoser

3 – Fabrication

L’objectif : Fabriquer un bateau léger, rapidement, en minimisant l’impact environnemental

Différents cas de charge sont étudiés : crash en planté, crash latéral et diverses erreurs de pilotage sont simulés. Ces simulations donnent les contraintes que le bateau devra supporter. Si celles-ci sont trop importantes, l’arrangement des plis de carbone (stacking) est modifié et une nouvelle simulation est lancée.

Cas de charge : Crash latéral - simulation Abaqus par Xavier Lepercq
Cas de charge : Crash latéral – simulation Abaqus par Xavier Lepercq

Estimation de la masse de différentes combinaisons - Maxime Burgonse
Estimation de la masse de différentes combinaisons – Maxime Burgonse

L’équipe choisit la combinaison la plus légère et utilise alors du pré-imprégné fourni par NTPT, des powerRibs  (un maillage de fibre de lin tressées) fournies par Bcomp.

De plus, l’équipe étudie l’impact énergétique des matériaux choisis et montre qu’il est faible comparé à d’autres solutions pour ce cas de charge.

Impact énergétique de chaque solution - Maxime Burguonse
Impact énergétique de chaque solution – Maxime Burguonse

Coque avant cuisson avec les PowerRibs - photo Adrian Breitenmoser
Coque avant cuisson avec les PowerRibs – photo Adrian Breitenmoser

Cette vidéo présente les étapes de la construction du bateau.

4 – Le futur

L’HydroContest a lieu chaque année et une nouvelle équipe travaille déjà pour participer à la prochaine édition. Nous vous invitons à suivre l’avancement de la préparation du bateau pour la campagne2017 sur la page Facebook de l’équipe ou sur Twitter.

Note du « metteur en page » 15/11/16

Vous avez aimé l’article « Question/réponse 6 : Possible modélisation de la ventilation » de Robinson Bassy et Grégoire Archambeaud, il y a un complément d’info…

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Ptites News 38

Entre deux Ptites News je collecte pas mal d’informations. Lors de la mise en ligne, je fais un tri. La somme des liens reste assez importante, vous découvrirez peut être quelques choses que vous n’aviez pas trouvé. Dans cette sélection, je vous conseil les parties intitulées : « Petite bombe » et « Maquettes » dont le nouveau bateau de Julien Bultheel…

A – Voile

1 – « Petite taille »

Bamboo boat

Banboo boat est un bateau volant réalisé à partir de matériaux naturels. C’est Daniel Charles qui m’a parlé de ce projet mené par des anciens de ses élèves de Nantes. Belle idée…

Bamboo boat en vol
Bamboo boat en vol

Flo 1

Nouveau venu dans le monde des engins de série à foils, voici un beau dériveur de 4 m 25 pour 45 kg équipé de foils DSS.

flo1_aeronamics-08-300x141

Petite bombe ?

Quelques info. ICI

Easy to Fly

Il est à l’eau, il sera peut être facile à faire voler… moins à se procurer, 150 000€. A découvrir ICI.

Lokefoil

L’aventure continue pour Loïg Peigné et Kevin Festocq qui investissent dans de nouveaux outillages pour leurs foils de windfoil.

Moth

Juste pour le plaisir de re-visionner cette vidéo qui a de très nombreux mois, Anthony Rezzoug et Benoit Marie sur le Lac de garde.

Rave V

Des nouvelles (pas très fraiches) de ce projet de renouveau du Windrider Rave

rave_v_2

Weta

En 2013, le team Weta à travaillé sur le développement de foils. Mais entre le coût de ce type d’appendices et les dangers liés à la pratique du foil, qui n’était pas en adéquation avec le programme du Weta, le projet a été abandonné (échanges avec Roger Kitchen du Design Team).

weta-vues-cote-f-monsonnec-v1-19-07-16

2 – « Gros »

Banque Pop IX

Il arrive le monstre, quelques articles sur le sujet, ICI et LA. Assemblage prévu à Lorient fin 2016. Avec des foils, bien sur. Les teams des nouveaux ultims ont ils découverts la solution pour réguler sans système de régulation ?

Maserati

De belles images de l’ancien MOD70 Gitana, sur le site du trimaran Maserati.

Class 50 à foils

Evolution chez les 50 pieds multi, ils pourraient être équipés de foils en 2017.

Mini

Des foils sur Arkema le nouveau 6.5 du team et d’autres innovations.

Martin Fisher / la Cup

Toujours intéressant de lire un article où Martin Fisher donne son avis sur les foils.

3 – Vendée Globe

Avec ou sans foils, neufs, anciens ?

Article paru il y a plusieurs mois, sur le Vendée Globe il y aura la bataille avec ou sans foils mais aussi celle avec foils sur bateau neuf ou foils greffés sur bateaux « anciens ».

Tour de l’Ile de Groix

De bien belles images de 60′ sur le site de V&V.

St Michel / Virbac

Nouveaux foils et jolis petits schémas de l’évolution des foils de ce bateau sur Adonnante.

Safran

Pas récente mais une belle vidéo de Safran en nav. sur cette page.

VLP

Un point foils avec VLP de MVPVLP

4 – Maquettes

Julien Butheel News

Vous aviez aimé son tripode RC dans l’article qu’il avait proposé sur foiler, vous aimerez son trimaran. J’échange avec Julien depuis quelques mois sur sont retour aux ailes sous marines. Son superbe nouveau tri navigue avec deux gréements, rigide et souple, et deux types de foils, en V et asservis ! Julien à enregistré une pointe de vitesse à 23.5 km/h avec le gréement classique et, pour le premier essai de la voile rigide, 18.3 km/h ! A suivre…

Papara

Beau tri réalisé par « Yann S » qui navigue à Papara (Polynésie Française).

Régulés

Foils régulés avec palpeurs trainés, essais d’une maquette tractée (2012)

Z

Tri de 1 m avec foils en « Z »

5 – Sécurité

Surf

Après l’accident de Franck Cammas en GC32, voici un article sur un accident de surf à foils

FP

A voir, autant pour se rendre compte des dangers que pour la qualité de la cascade en Flying Phantom…

B – Sans voile

A rames

Je connaissais le vol de yole à foils à un rameur en voici une yole à foils pour 4 rameurs !

SUP

Qui a réussi à passer à coté du matraquage sur le stand up paddle à foils de Kai Lenny ?

Un article, un second, un troisième

Sea Bubbles

Elles verront ou ne verront pas le jour ces bulles ?

Design

Régulièrement, des designers imaginent des engins à foils plus ou moins réalisables. En voici un nouveau petit frère de la pyramide du Louvre.

Jetfoiler

Quand il n’y a ni vent, ni vague le Jetfoiler

Monaco Solar Boat Challenge

Des news de cette rencontre d’engins solaires.

Foiler 41

Premiers Motor Yacht à foils ? Dérivé du HY 41 présenté dans la Ptites News 37 et mis au point par Hydros et JMK concept, le Foiler 41 doit être réalisé par Enata situé à Dubaï. Hydros appartient d’ailleurs désormais à Enata.

 

C – Construction

Profilés

Je crois que j’ai oublié d’en parler, voici pour ceux qui souhaitent se lancer, une bonne méthode pour réaliser des foils !

DIY

Une belle série de vidéos sur la réalisation d’un foil de windfoil. Les autres épisodes sur Youtube.

 

D – Autre chose

Kite

Gurval poursuit ses expérimentations, dont celle de sa Keystone

Char

Pour le plaisir, une belle nav. sur une mer de neige

Avions

Intéressant projet d’avion à « aile rotative » sur le très bon site L’Avionnaire

Encore mieux, pas d’hélice, décollage presque vertical Xplorair….

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer