Hydrofoils à propulsion humaine

Petite digression en dehors de la voile pour illustrer la réduction de la trainée par des foils:

En 1991, le « Decavitator » du MIT propulsé par les cuisses de Mark Drela a atteint 18.5 noeuds (~34 km/h), soit environ le double du skiff propulsé par les bras et les jambes de Marcel Haeker, recordman en aviron.

Le Cetan II de l’Uni d’Illinois à Urbana-Champaign vise 20 noeuds en superposant un grand foil « basse vitesse » destiné à aider au décollage, relayé par un foil « haute vitesse » plus profond.