Ptites News 39

15 mars 2017

Des news, plus ou moins fraiches, une récap. de liens et de vidéos depuis la dernière Ptite News qui date d’octobre 2016.

Pour m’amuser, j’ai parcouru d’anciennes Ptites News, de la 1 (une idée de Gérard Delerm) qui n’avait que 3 points, en passant par la 16 dont le format commençait à coller à celle ci-dessous. Et bien ma pauv’dame, ou mon bon m’sieur, le temps file vite, hein ?! Qu’est ce quelle est désuète la Ptite News 16. Les engins étaient « classiques », plan-plan ! Alors vous imaginez la Ptites News 74 (qui sera peut être rédigée par un autre que moi) ?

La semaine affoilante ® 2017

Rappel aux passionnés de foil. LA rencontre française des passionnés de foils, c’est La semaine affoilante ® qui aura lieu du 05 au 09 avril en baie de Quiberon. Rendez-vous sur le site de l’ENVSN pour plus de renseignements.

En plus des temps forts sur l’eau, l’ENVSN et Eurolarge proposes de nombreuses tables rondes et conférences.

MONO

Figaro

C’est une épidémie, les Figaros seront à foils. On en parle de puis longtemps (Ptites News 37) voici quelques explications et images.

60 pieds à foils

VPLP fait le point sur l’utilisation des foils dans le Vendée Globe dans Le Télégramme.

Idem…

… mais par Guillaume Verdier sur « Actualités Nautiques« .

Bamboo boat en nav.                                                         

Bamboo boat, présenté dans la Ptites News 38 puis au Nautic, le voici en vidéo

SeAir

Vous n’êtes sûrement pas passé à coté de cette nouvelle, SeAir, le premier monocoque de haute mer volant !

En vidéo sur CETTE PAGE.

Arkema 3

6.50 toujours, mais plus foilant que volant le Mini 6.50 Arkema 3 il est présenté Ici aussi.

Orca H 15

Des images de la réalisation de ce beau bateau chez Décision et en nav. ci-dessous.

Nicorette

Sur le site toujours aussi complet de Voiles et Voiliers la folle modification du maxi Nicorette 3.

MULTI

Vestas !!!

Que c’est bon de revoir cette vidéo de la bête la plus rapide du monde !

A Cup

Très intéressant article sur Voiles et Voiliers « Place aux pédalos à foils » !! A lire !

Un homme à la mer sur un AC

Belle vidéo mise en ligne par Multicoque mag…

Course au large (mag.)

Je ne peux malheureusement pas copier ici la très intéressante analyse de Christian Karcher dans le N° 73 de Février Mars. La complexité de l‘organisation des régates et pré régates, des différents supports,  les petits arrangements entre teams… ne présagent pas d’un avenir radieux et intéressant pour la Cup !

Groupama

Mon ami Philippe Echelle a eu la grande chance de naviguer sur l’AC45 Groupama, voir Multicoque magazine N°181 de Février/Mars, VSD aussi ICI.

Groupama toujours, en Vidéo

Groupama encore

Sur Voiles et Voiliers, une video/animation, passage du Class AC Test au Class AC.

Youth America’s Cup

Reportage sur Planète voile Le Télégramme sur Robin Follin sera à la barre de l’AC45 F.

Mer Force One

Bateau de nombreuses fois présenté sur ce blog, le « MF1 » qui fait 7 m de long par 7 de large, à volé tracté puis sous voile ! Vivement de nouvelles photos et vidéos….

IFly 15

Présent au Nautic, l’IFly navigue de plus en plus. Ce cata à foils en T régulés sera, je l’espère, présent à LSA 2017.

Phantom Essentiel

Présenté au dernier Nautic, le voici en vol :

Canard

Je pense avoir déjà présenté ce très beau trimaran à foils version canard que l’on peut voir évoluer à la Weymouth Speed Week. Mais ce n’était pas en vidéo (cela fera plaisir à Christian…).

Classe Multi 50

Ils s’équipent de foils, tous du même type, cela va par contre écarter certains anciens modèles qui ne peuvent ou ne « méritent » pas d’être équipés de foils.

Premier Multi 50 à foils

Ce sera celui de Thierry Bouchard article V&V.

F101

Oh la belle bête !

Voilavion

De belles images de la version 2 du concept (V1 présentée sur Foilers).

Concept

Comme un concept car, la vision d’un hydrofoil à voiles par Mercedes Benz !

Cirrus Project M

Lancement de ce tri à foils prévu le 04 mai…

Macif

Le grand tri est rentré en chantier avant de nouveaux projets, des essais de foils sont réalisé sur Diam 24

PADDLE/WINDFOIL

AHD

Nouveaux foils chez AHD qui change de concept et d’architecte pour cette deuxième version de foils : l’AFS-2.

Antoine Albeau

Nouveau dossier de Windesurf journal qui donne la parole à Antoine Albeau.

Laird

De belles images de Laird Hamilton

MOTEUR

Grunberg

Merci la Nasa, voici des essais en bassin qui remontent à 1940, les prémisses de la régulation, les essais de Grunberg (évoqué ici).

Quadrofoil Q2S

Un jet ski électrique volant…

Edorado 7S

Day cruiser à moteur électrique…

FDHF

Un hydrofoil pas pour décoller mais pour réduire la trainée.

DIVERS

Freewheelchair

Passionnés de « technique », je vous conseil une petite visite sur CE SITE, recommandés par un pionnier du foil et du kite dont le sujet m’a touché. Belle idée…

Les bateaux qui volent

Un livre de François Chevalier et Gilles Martin-Raget. Je suis réservé sur son contenu mais je ne suis pas le public visé. Livre aussi présenté ICI.

Vents

J’ai déjà présenté un site de ce type qui permet de visualiser le temps sur toutes les parties du monde.

 

Et comme toujours, vos commentaires, propositions de liens… sont les bienvenus.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer


Annonce LSA 2017 & les foils au Nautic 2016

7 décembre 2016

1 – La semaine affoilante 2017

Mercredi 07 décembre au  Nautic de Paris l’ENVSN, qui organise La semaine affoilante en partenariat avec le Team LSA, a dévoilée la date de la future édition de cet évènement unique en France.

LSA 2017 se tiendra du 5 au 9 avril 2017 en baie de Quiberon.

Le programme détaillé de ces cinq journées consacrées au foil sera prochainement dévoilé. Le rendez-vous des aficionados des engins volants promet une nouvelle fois d’être riche en innovation, en navigations et en échanges. Tant pour les professionnels que pour les amateurs, la Semaine Affoilante sera l’occasion d’échanger autour d’une pratique en plein essor et de découvrir le foil sous toutes les coutures. Ainsi, comme l’année passée, Eurolarge organisera son Foil Racing Forum avec des intervenants venus d’horizons variés. Sous la forme d’un salon, les constructeurs nationaux et internationaux présenteront leurs nouveautés et proposeront au public des essais au départ de l’ENVSN. Avec un challenge sportif et des runs de vitesse, le programme en mer promet d’être riche en émotions. Tous les coureurs possédant des engins à foil (catamaran, kite, planche à voile…) sont bien évidemment conviés à venir se mesurer aux meilleurs de la discipline et à profiter de ce moment convivial où sportivité, interaction et plaisir seront les maîtres-mots.

Rendez-vous dès maintenant sur les pages Facebook La semaine affoilante et Foil Generation ENVSN pour connaître tous les temps forts de cette nouvelle édition. Rejoignez-nous nombreux et participez à un évènement incontournable à l’École Nationale de Voile et des Sports Nautiques !

2 – Les foils au Nautic 2016

Chaque année, ou presque, il revient le petit récap. foilesque de la grande messe de Paris. Même si je trouve que d’année en année, la messe devient une « simple célébration », moins de fidèles… (c’est tristounet) ! Mais pas mal de foils sur ce salon, déjà dés l’entrée sur le parvis le ton était donné puisque vous étiez accueilli par le « Foiler HY X » (NB : un foiler ne décolle pas, un hydrofoil oui…). Je vous propose 3 « Coups de cœur », des projets que je trouve intéressant de part leur approche ou l’accessibilité des équipes qui étaient là pour faire découvrir leurs engins, leur passion… Je suis peut être passé à coté d’un plan porteur (kitefoil, SUP, Foilboard) n’hésitez pas à compléter ce récap.

HY X

J’avais rapidement évoqué ce bateau dans la Ptites News 35, on ne pouvait pas le louper l’ensemble des visiteurs devant passer devant l’HY X.

HY X de nuit – F Monsonnec 12-2106

HY X de nuit – F Monsonnec 12-2106

Foil avant HY X – F Monsonnec 12-2106

Foil avant HY X – F Monsonnec 12-2106

IFly 15

Coup de cœur

J’avais échangé avec Mickael Miller avant La semaine affoilante 2016, l’équipe avait fait tout son possible pour être présente mais sans succès, ce n’est que partie remise pour l’édition 2017.

IFly 15 – F Monsonnec 12-2106

IFly 15 – F Monsonnec 12-2106

L’IFly15 est un beau bateau au concept proche de celui du Stunt (présenté au Nautic en 2014) mais en plus poussé en termes de conception et de réalisation. Une équipe charmante, accueillante, disponible. Je retiens de très intéressantes discussions avec Gilbert Saint-Blancat et Martin Turbill (Taaroa). Gilbert Saint Blancat est ingénieur en mécanique, concepteur des foils de Kitefoil Taaroa. Dans les années 80 il a participé à la conception des foils du trimaran Royale, du mat aile à balestron d’Elf Aquitaine II, du superbe et géant mat ail de Royale II et a beaucoup d’autres projets passionnants.

Gilbert Saint-Blancat et Martin Turbil (foils Taaroa) - F Monsonnec – 12-2016

Gilbert Saint-Blancat et Martin Turbil (foils Taaroa) – F Monsonnec – 12-2016

Au milieu des coques en carbone, j’ai été intrigué par la platine de réglage qui permet de modifier manuellement l’incidence du foil par la simple rotation d’une vis sans fin. Ce réglage permet d’ajuster les foils pour les grosses modifications comme l’embarquement d’un second équipier ou un changement de conditions météo (petit temps…).

Platine de réglage du IFly 15 – F Monsonnec 12-2016

Platine de réglage du IFly 15 – F Monsonnec 12-2016

SUP à foils Rods

Coup de cœur

Rods exposait sur le stand « Bassin Nautique Loire Océan » ses kitefoils 100% made in France mais aussi un SUP à double foil conçu avec Phil Roulin de Perspective Yacht Design sans oublier Sisco Composites qui les a réalisés et le shaper « Dominique » de BS Composites.

Le Kitefoil Rods et le SUP à foils – F Monsonnec 16-2106

Le Kitefoil Rods et le SUP à foils – F Monsonnec 16-2106

Une nouvelle fois, un super accueil de Robert Dulong et de son équipe (ce qui n’est pas le cas sur tous les stands, un salon ne serait il pas l’endroit pour présenter ses produits ?  J’ai un doute…). Ici la page Facebook.

Phil Roulin, Dominique de BS Composites et Robert Dulong – Nautic 2016 photo DR

Phil Roulin, Dominique de BS Composites et Robert Dulong – Nautic 2016 photo DR

Bamboo boat

Coup de cœur

J’en avais parlé dans la Ptite News 38, ce beau projet est exposé au Nautic. Le moth à foil Bamboo boat a belle allure, un design intéressant, mélange de vélo en bamboo et de la structure de Mirabaud LX. A suivre

Bamboo boat – F Monsonnec 12-2016

Bamboo boat – F Monsonnec 12-2016

Flying Phantom Essentiel

Sur ce Flying Phantom Essentiel, les foils en L ont fait place à des foils présentés comme en S sur le site mais qui sont, pour moi, des C assez ouverts (le winglet qui formerait une partie du S étant plus que réduit). Cette configuration de foils se rapproche du config. en V donc plus facilement « autorégulée ».

Flying Phantom Essentiel – F Monsonnec 12-2016

Flying Phantom Essentiel – F Monsonnec 12-2016

Des ajustements du gréement, les ailes de rappel… rendent ce nouveau bateau sûrement un peu plus accessible. Les foils en T, dont l’assemblage du plan porteur était fragile, ont été remplacés par les foils en L qui sont sans aucun doute plus facile à réaliser.

Safran-foil en L FP essentiel – F Monsonnec 12-2016

Safran-foil en L FP essentiel – F Monsonnec 12-2016

Whisper

Lui aussi était déjà présent au Nautic 2014, et aussi à La semaine affoilante 2016, on pouvait admirer les belles formes du Whisper à ce Nautic.

Whisper au Nautic – F Monsonnec 12-2016

Whisper au Nautic – F Monsonnec 12-2016

Easy to fly

Easy to fly, une grosse bête volante sur ce salon puisque le gréement n’a pas pu être mis en place. Il dispose de foils en S  avec réglage de l’incidence et de la profondeur.

Easy to Fly – F Monsonnec 12-2016

Easy to Fly – F Monsonnec 12-2016

Foil en S de l’Easy to Fly – F Monsonnec 12-2016

Foil en S de l’Easy to Fly – F Monsonnec 12-2016

Foil Gitana

Le team Gitana exposait un foil du 60 pieds Imoca, un très grosse pièce de carbone. Un foil déjà exposé au départ du Vendée Globe.

Foil du Gitana 60’ – F Monsonnec 12-2016

Foil du Gitana 60’ – F Monsonnec 12-2016

Tip du foil du Gitana 60’ – F Monsonnec 12-2016

Tip du foil du Gitana 60’ – F Monsonnec 12-2016

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer


Les foils du Vendée Globe

20 novembre 2016

Le départ du 8ème Vendée Globe a été donné le 8 novembre. Pour ce tour du monde à la voile en solitaire, sans escale ni assistance qui se court tous les 4 ans, 29 marins s’affrontent sur des monocoques de 60 pieds IMOCA. Et pour la première fois, 7 bateaux sont équipés de foils:

Pour les amateurs de bateaux volants c’est assez surprenant de voir des foils ajoutés à des bateaux lestés par 3.1 tonnes de plomb et des ballasts, alors que jusqu’ici les foilers étaient ultra légers afin de soulever leur(s) coque(s) hors de l’eau.

En fait, comme l’expliquent bien la vidéo ci-dessous, le rôle principal des foils est de créer un couple de redressement du bateau :

En prime, la portance du « tip » du foil associée à celle de la quille inclinable génère une poussée verticale qui réduit notablement le déplacement du bateau. A 20 noeuds, cette poussée représente 60% du poids du bateau, et il décolle pratiquement dans les vagues

Ces foils remplissent encore un autre rôle. La quille inclinable n’est pas un plan anti-dérive très efficace. C’est pourquoi les 60 pieds IMOCA étaient jusqu’ici équipés de deux dérives-sabre, dont l’une est abaissée pour que le bateau « cape » mieux, notamment au près. Mais comme le Vendée Globe se court principalement au portant ces dérives sont avantageusement remplacées par des foils dont la partie plongeante (le « shaft ») fonctionne comme un petit plan anti-dérive*.  Selon Quentin Lucet, architecte au cabinet VPLP qui a conçu 6 des 7 foilers de la flotte, les foils de ces bateaux se distinguent justement par ce « shaft » plutôt que par le « tip » [1].

D’ailleurs on peut voir ces foils non comme une révolution, mais comme une évolution. Sur les IMOCA des éditions précédentes, les dérives-sabre étaient inclinées vers l’extérieur du bateau. Mais pour le Vendée Globe 2012-2013, le chantier VPLP a eu l’idée d’incliner les dérives de « Macif » et « Banque Populaire » plutôt vers l’intérieur pour qu’avec la gîte elles génèrent une force verticale comme des foils. Résultat : les deux bateaux ont remporté la course dans un mouchoir de poche (François Gabart arrivant 3h avant Armel Le Cléac’h après 78 jours de course!), laissant le 3ème à plus de deux jours.

Pour cette édition, « Banque Populaire » rebaptisé « Maitre Coq » a remplacé ses dérives par de vrais foils, et VPLP a conçu les 6 autres foilers tout neufs. Enfin presque, parce que la plupart ont déjà  pris le départ de la Transat Jacques-Vabre 2015. Mais un seul l’a terminée (« Banque Populaire VIII », à la 2ème place), tous les autres devant abandonner sur casse…

Car la grande inconnue est là : ces foils créent des forces énormes sur la structure, des accélérations et des chocs auxquels aucun bateau ni homme n’a été soumis pendant une si longue période. Les bateaux qui survivront à ces conditions extrêmes battront probablement le record de François Gabart en 78 jours. Dans ce cas nous verrons certainement des bateaux volants au Vendée Globe 2020.

Pour l’instant c’est bien parti : à l’heure où j’écris, les 3 bateaux en tête de la course sont des foilers (Hugo Boss, Banque Populaire VIII, Edmond de Rotschild) et les 4 autres sont 5,7,9 et 24èmes.

Reste un petit mystère que je n’ai pas éclairci : sur les sites et forums anglophones [4], les foils de ce type sont baptisés « DSS » comme « Dynamic Stability Systems » [5], le nom d’une entreprise fondée par Hugh Welbourn pour exploiter son brevet [6] qui me semble assez large. VPLP a-t-il acquis une licence de ce brevet ? Pourtant ils ne sont pas mentionnés dans les partenaires de DSS… Ou ont-ils déposé leur propre brevet, que je n’ai pas trouvé ? Ou jouent-ils sur l’antériorité du brevet de Rougier & Emig [7] aujourd’hui échu ?

Note* : outre les problèmes de construction, la jauge IMOCA limite à 5 le nombre d’appendices mobiles. Avec la quille inclinable et deux safrans, il faut chosir : dérives ou foils, car utiliser des foils ou dérives fixes serait trop handicapant dans le petit temps.

Sources:

  1. Raphaël Bonamy, « Vendée Globe. Les foils ? Ça marche comme ça…« , 04/11/2016, sur Ouest-France
  2. « Vendée Globe : des machines volantes vont s’affronter sur l’eau« , 4/11/2016, Sciences et Avenir
  3. Chloé Lottret « Un voilier du Vendée Globe 2016 expliqué« ,06-11-2016, Bateaux
  4. « DSS foils to revolutionise IMOCA 60 fleet« , 22 October 2014, The Daily Sail
  5. « Dynamic Stability Systems – Technology«
  6. Hugh Burkewood Welbourn « Hydrofoil system for mono-hull sailboats », 2007, brevet WO 2007116318 A3
  7. Francois Paul Louis Co Rougier, Marc Emig « Disposition architecturale permettant d’augmenter de la stabilite des voiliers de type monocoque par des foils », 2004, brevet FR2877311B3

(article aussi publié sur Dr.Goulu.com)