Ptites News 16

La période est calme, non ? Moi je trouve ! J’ai tout de même trouvé quelques petites nouvelles et de nouveaux liens…

Mirabaud s’équipe d’une aile (aérienne !)

A voir ici et !

Dessin via team Mirabaud

 

Yves Parlier is back !

Je fais dans la simplicité, je reprends une News laissée par GG sur l’article « Petits News 15″, mais qui m’a aussi été envoyée par François de Nerville : l’ami Parlier revient.

Comme le dit GG, « J’en connais au moins 2 ou 3 sur ce forum qui doivent suivre ce projet avec une attention particulière (n’est-ce pas Gurval ?)« …

Whites Dragons

Toujours du recyclage, Pascal nous a signalé ce lien pour visualiser Whites Dragons en vidéo (canot évoqué, entre autre, sur le « Petites News 12« ) .

 

Les mono peuvent-ils aller aussi vite que les multi ?

C’est la question que pose Brian Hancock. Bien entendu, les plans porteurs sont de sortie…

Vous trouverez sur ce site un très intéressant pdf.

 

Kite vs Moth vs 49er

Très très belle vidéo de 3 des engins à voiles les plus extrêmes du moment.

And the winner is…

C’est sûrement par ce que je ne regarde pas assez d’images de Kite, que cette vidéo m’a fait, pour la première fois envie d’en faire !!

 

Kite à foil

Sur le blog Kite Surfeur. Be, une belle vidéo de kite à foil (voir la différence de design du foil avec celui de l’AFS One).

 

Bête à moteur

Vous aviez peut être vu des images du trimaran à moteur Ady Gil après son abordage avec un baleinier Nippon. L’association Sea Shepherd Conservation Society vient de s’offrir un nouveau tri à moteur et à foils.

Gojira from Sea Sheperd

Hydroptère

  • Dans le N° de décembre de Voiles et voiliers, vous pouviez trouver un article sur l’Hydroptère Ch. De bien belles photos de Gilles Martin Raget. Pour ce qui est du contenu, rien d’extraordinaire !
  • Le premier du nom, ou celui sans Ch, donc le « Fr » (en tout cas au départ), semble être revenu en Bretagne pour une nouvelle révision/modifications…

Yachting Sud

Je n’ai pas eu l’occasion de lire cet article, mais Margodenn m’a informé que dans le N°911 de Yachting Sud, la revue Belge francophone, il y avait un article sur un RS 600 à foils

Yachting Sud N°911

 

TF22 à vendre

A ce prix là, c’est une affaire. 4000 €, mama mia, heureusement que je n’ai plus de place…

A voir sur le bon coin (bateau avec pièces carbone, sûrement made in « Constellation Composite« ).

 

Hydro-fly

Cela fait un petit moment que je suis, à distance, le projet Hydro-fly. Pas le jolie petit modèle réduit, mais ce bateau à moteur du même auteur (motorisation BMW K75 de 75CV). Le team réfléchit actuellement à une motorisation électrique de l’Hydro Fly…  affaire à suivre !

 

Hydro-fly - photo via Jean Philippe Bellot
Hydro-fly - photo via Jean Philippe Bellot
Hydro fly, le modèle réduit proposé par la même équipe – photo via site Hydro-fly

Ptites News 14

Grosse et non pas Ptites News : des essais de Kite paravane par Sylvain Claudel

Info. transmises par Xavier Labeaume en contact avec Sylvain.

Sylvain Claudel a réalisé le 12 septembre un nouvel essai de Kite avec une paravane. Ces essais ont été réalisés par un vent de 15 nœuds et avec une aile S3 de 19 m². Pour le moment, Sylvain n’a pas pu réaliser d’essai avec moins de surface. L’aile n’était pas très inclinée dans la fenêtre, d’après Sylvain, « environ 3h ». Sylvain était obligé de faire les essais à vitesse réduite compte-tenu de la difficulté de pilotage en profondeur de la paravane, mais l’aile n’était jamais à la verticale.

Essai de Kite avec paravane par Sylvain Claudel

Je laisse Sylvain Claudel transmettre ses sensations et premières observations :

« …Les sensations sont géniales, et ça se passe de façon plus douce que je le pensais. Reste que ma paravane n’est pas stabilisée et que le pilotage de la profondeur manuel est vraiment chaud (en plus il s’est vite enraillé à cause du sable), mais bon je m’y attendais. Du coup, pas facile de tenir sur la distance, mais le concept fonctionne en tout cas ! Ca vaut vraiment le coup de continuer, ce truc à de l’avenir c’est sur !… »

Sylvain souhaite poursuivre ses essais et aimerait trouver des fabricants pour l’accompagner dans ses recherches…

Essai de Kite avec paravane par Sylvain Claudel

Pour compléter ces informations, je reprends une partie des messages laissés par Sylvain suite au très bel article de Xavier, L’aile d’eau : Foil immergé ou traversant ?

Sylvain Claudel 22 août 2010 à 10:32

…Je suis bien content d’être tombé sur ce post ! En deux mots : je vole avec une grosse aile de kite à caisson fermé depuis qq années sur la dune du Pyla : http://www.youtube.com/watch?v=PSsKAzyKzhc

J’ai rencontré Luc Armand à Essaouira en 2008 grâce à Olivier Suire, et nous avions à l’époque essayés de voler avec la paravane de Luc et mon parakite (19m2), mais sans succès. Les premiers essais étaient toutefois prometteurs : http://www.youtube.com/watch?v=Etpu3h0oaiY

J’ai décidé de reprendre le projet cet été, et je me suis donc fabriqué ma propre aile d’eau sur le principe de celle de Luc Armand mais avec un pilotage manuel et mécanique. Tout est prêt, ça marche en tracté, mais en attente de vents pour essais « échelle 1 »… En fait je cherche un passionné de foil sur Bordeaux qui serait intéressé d’une part pour participer aux essais et surtout qui touche au carbone pour m’aider dans la fab. des prochains foils (l’aile principale est en bois pour l’instant, mais on arrive vite aux limites…)

Mon mail : sylvain.claudel@sfr.fr Mon tel: 05-56-35-16-73

Sylvain Claudel 26 août 2010 à 19:10

… Je suis ravi de voir que des passionnés travaillent sur le sujet de l’aile d’eau associé à un kite. J’espère qu’il va sortir quelque chose de tout cela ! De mon coté je n’ai pas expérience des foils et à dire vrai c’est surtout le coté aérien de la chose qui m’attire dans ce projet. Je m’imagine déjà voler full-speed au raz de l’eau accroché à mon aile ! Mais il reste encore pas mal de questions posées, ne serait-ce que la faisabilité qui n’a pas encore été démontrée « échelle 1 » à ma connaissance… C’est un joli chantier à défricher ! Je vais essayer d’aborder la truc de façon très expérimentale et voir comment ça se passer à l’eau… Et puis si vous avez besoin d’un pilote d’essai avec une grosse aile étanche et qui porte bien, je peux aussi être votre homme !
Sylvain

Kite, encore

  • Le week end du 18 et 19 septembre, avait lieu à Sète  une compétition de Kite comptant pour le Championnat de France 2010 de longue distance. Le vainqueur était équipé d’un foil…  Je reprends une partie de l’article de Kitesurf.com ou j’ai trouvé cette info. et qui résume bien la « situation » : « …Cette compétition est une véritable révélation pour les foils puisque la démonstration a été faite que leur performance est désormais largement équivalente avec celle des planches directionnelles classiques sur les bords de travers. Du coup, il devient très difficile de rattraper l’avance des foils pris sur les bords de près sur un plan d’eau peu agité, y compris lorsque le vent forcis… »
  • Je reprends le message envoyé par Armand sur le Ptites News 12+1 pour ceux qui n’auraient pas eu l’occasion de le lire : « … Voilà un site  avec des vidéos  impressionnantes sur du kiteboat mais là ce sont des foilers, à voir absolument  une vidéo comme les ricains savent bien faire dans les  vagues de Maui avec un Trifoiler Armand »
  • Je ne sais pas pourquoi j’ai attendu le Ptites News 14 pour vous parler du site de Christophe martin !  Son site est dans ma liste de marque-pages depuis…, oh plus que ça. Christophe fait partie de l’équipe Kiteboatspeed. C’est un fan de kite et, bien entendu, il a testé la mise en place d’un foil sous sa planche (voir entre autre la page photos). Une particularité, Christophe est paraplégique. Je vous conseil de visionner les vidéos…

Le proto de Maurice Gahagnon

Maurice m’a fait suivre, fin août, des photos de ses derniers essais. Je les gardais jalousement, mais bon, en voilà une en attendant les prochains essais… Oui, ça fait réver… Pour ceux qui voudraient voir les précédentes photos : Ptites News 8, Ptites News 11.

Proto à foils M Gahagnon - photo via M Gahagnon 08-2010

Cote D’Or II, Saint Malo approche

Je vous ai présenté ce bateau dans « Cote D’Or II Renaissances » & « Côte D’or II est mâté, ça finit le costume ». Le projet avance, le bateau sera normalement bien au départ de la Route du Rhum le 31 octobre. Bertrand a réalisé sa qualification… Le  bateau est de retour à Lorient . Avec cette belle goélette à hunier au second plan, « ça sent la cité corsaire ». Ok, c’est La Recouvrance, donc un bateau de Brest (même). Ok La Recouvrance n’était pas un bateau corsaire, mais militaire ! Mais de loin et sans trop se poser de question, « ça sent St Malo » !  Toujours à propos de CDO, en me promenant sur le site de Course au Large, je vois une photo de ce bateau et je me dis : « tiens, le photographe a prit le même angle que moi ou presque ! » Ah bas non, il y a mon nom en dessous, c’est ma photo !!!

Cote D’or II et La recouvrance, Lorient – photo F. Monsonnec 10-2010

Hyraii suite

Dans le Ptites News 10, je mettais un lien vers ce projet de cata à foils Suisse. « Jean Pierre 35 » m’a envoyé un petit mail pour me signaler que le bateau était en photo sur le site et en vol ! Comme quoi, une petit tour régulier sur les liens proposés pourrait être intéressant…

L’Hydroptère avec et sans CH

  • Voici un article avec présentation de l’Hydroptère maxi avec des vues que je n’avais pas encore vues !
  • De belles images de l’Hydroptère (le « vieux » !) sur le blog « Images Nico »
  • De belles images, bis, sur le blog « Worldtempus »
  • Siobhan Wagner, est reporter pour The Engineer, elle a eu l’occasion de naviguer sur l’Hydroptère et nous fait partager cette sortie
  • Sur le site de Gilles Martin Raget, de nouvelles images de l’Hydroptère Ch, enfin, des nouvelles photos du baptême ! Mais il est possible de voir plus de détails.
  • Vidéo résumant la naissance de l’Hydroptère Ch

América’s Cup

Voila les dimensions des futures bêtes :

  • LOA: 22.0 meters (72 feet)
  • Beam: 14.0 meters (46 feet)
  • Displacement: 5,700 kilograms (12,500 pounds)
  • All-up weight: 7,000 kilograms (15,500 pounds)
  • Wingsail area: 260 square meters (2,800 sq-feet)
  • Wingsail height: 40 meters (130 feet)
  • Wingsail chord: 8.5 meters (28 feet)
  • Sail trimming: Manual grinders
  • Configuration: Twin-hulled catamaran
  • Crew: 11
  • Sail trimming: No mechanically powered systems
  • Sail area reduction: Removable top sections/leech elements
  • Appendages: Max of 2 rudders, 2 daggerboards
  • Construction: Min. 600-grams/sq-meter-outer-skin; High-modulus carbon-fiber permitted in wingsail spar

Il semble que les “NZ” parlent déjà de la possibilité de mettre des foils…mais ça, qui ni avait pas pensé ?  Et un premier défi français s’est déclaré, celui managé par Bertrand Pacé et pour le moment nommé Equipe Team France

Pas à foil et pas fait pour battre des records !

  • Ornithoptère. Il ne navigue pas (quoi que), il ne se déplace pas dans l’eau (ou alors il faut appeler les secours), si vous ne l’avez pas vu dans votre canard, sur la toile, ou sur votre écran, ce bel engin mérite d’être vu. Je vous propose deux liens, celui de Radio Canada et de DD magazine.
  • Planet Solar. Le bateau solaire Planet Solar a largué les amarres et a entamé lundi le premier tour du monde réalisé uniquement à l’énergie solaire. Bateau perce vague impressionnant, départ depuis Monaco visible en vidéo. Mais je vous recommande surtout le très intéressant article réalisé par le non moins intéressant Dr Goulu sur les « Solar machins ».

Introuvable ailleurs, pièces et moules de Trifoiler !

Malric Leborgne, architecte, ingénieur de structures composites, fan de vélos couchés, designer, constructeura besoin de faire de la place dans son garage et souhaite se séparer de pièces de Trifoiler !

Malric vous propose les pièces suivantes :

  • 1 coque centrale
  • 2 foils avants
  • 1 foil arrière
  • 2 mâts avec drisses
  • 4 voiles
  • 2 palpeurs
Exemple de pièces, Trifoiler version Malric Leborgne – photo M Leborgne 09/2003

Malric dispose aussi de pièces encore plus extraordinaires ! En effet, Malric met en vente les moules femelles du Trifoiler ! Moules réalisés à l’époque ou Greg Ketterman avait sélectionné KL Nautic, alors installé à Auray, pour réaliser les TF 22. C’était avant l’époque Hobie. Ces moules sont en polyester avec des couples en contreplaqué et pèsent 400 kg environ. Ils ont été stockés dans de très bonnes conditions dans le garage de Malric.

Malric se sépare donc des moules suivants :

  • Coque centrale
  • Flotteurs
  • Foils en L
  • Foils en T
  • Palpeurs
  • Bras en composite (custom Malric Leborgne)
Moules femelles Trifoiler – photo M leborgne 09/2008
Moules femelles Trifoiler – photo M leborgne 09/2008

Pour toutes informations complémentaires, merci de laisser un commentaire sur le blog, je transmettrai ou Malric répondra…

J’espère que cette annonce ne va pas passer inaperçue et qu’elle va faire s’agiter les neurones des lecteurs…

Qui va réaliser et/ou concevoir un engin de la mort ?