Charles Heidsieck IV, suite…

Charles Heidsieck IV – F Monsonnec 12/2020

Aux amoureux des bateaux du siècle dernier !

Vous avez apprécié l’article «Charles Heidsieck IV, toujours vivant !» ? Voilà une petite suite. Elle fera je l’espère plaisir à Pascal, Phil, Jeff… La nouvelle de la découverte de CH IV a été relayée même en Allemagne dans l’article « Mutter aller Offshore-Foiler ». Et non, vous n’êtes pas les seuls à avoir rêvé de ce bateau prometteur sur le papier mais si décevant sur l’eau. En commençant cette « suite », je me suis rendu compte que j’avais oublié combien ce bateau m’avait intéressé. En 1984, je lisais avec bonheur les articles qui précédaient sa mise à l’eau (voir le très bon site Histoire des halfs). Sa maquette a même été présentée dans la revue US Popular Science d’août 1984 et de février 85. Mi 80, je photographiais CH IV, et l’admirais, lors de mes passages à La Trinité sur mer (voir Jeu N°9). C’était alors le port des multi. avant qu’il ne soit détrôné par Lorient… Je l’ai ensuite vu de très près, en 1986,  à « Port Laf » lors de sa mue en bateaux de « croisière ». J’étais en stage chez CdK, la bête occupait une bonne partie du port et nous avions dû faire passer les F40 Lessive Blanco et Chaffoteau et Maury (muni de safrans à l’avant) entre la coque centrale et les flotteurs. Quelques années après, j’avais toujours un poster de lui dans ma chambre d’étudiant, une très belle photo de celui qui est depuis un devenu, plus qu’un ami, un père spirituel, Christian Février. Poster que j’ai perdu ou jeté, aujourd’hui il aurait été collector…

1992, sur le mur « The poster », au premier plan les flotteurs de mon futur engin  (le lit n’est pas fait !)
 

Au gré de mes recherches, je suis depuis tombé depuis la rédaction du premier article sur deux nouvelles images que voici.

Via Twitter Charles Heidsieck UK dessin de Patrice Lerigue
Via Creative Commons

Vidéo…

En plus de découvrir CH IV par satellite dans le rio, nous avons eu la chance d’avoir quelques images extraites d’une vidéo, mais seulement quelques secondes… Mais, mi-décembre Gilles Lepeltier m’a contacté pour échanger à propos de Charles Heidsieck IV.  En effet, Gilles a eu l’occasion de le voir mais aussi de le filmer…  C’était en avril 2017, Gilles était partie faire le tour des caraïbes en catamaran et a fait escale dans le fameux rio Cumasaya.

Le tour des caraïbes de Gilles – G. Lepeltier

Avec son annexe, Gilles et son ami Vincent, ont visité ce bras de mer et découvert cet étrange voilier parmi les nombreux bateaux abandonnés. Lors de son passage, un arbuste poussait sur la plage arrière et la tête de mat était équipée non pas d’une électronique flambant neuve mais d’un gros nid ! D’après Gilles, l’endroit est superbe mais mal famé… Gilles m’a fait suivre la vidéo qu’il a prise lors de cette visite, avec son accord, je l’ai placée sur Youtube. Merci à lui, on découvre l’ampleur des dégâts, arrière du flotteur bâbord arraché, l’arbuste, la jambe de force arrachée et le foil qui pend !

Et puis aussi

C’est vrai que je ne l’avais pas évoqué dans le premier « opus », Champagne Charlie a eu un petit frère (merci du rappel Jean François !) : PACA. Ce bateau, de 22,80 m, mieux construit, en tout cas plus light, n’a pas eu plus de succès. Problèmes financiers, retard à la mise à l’eau, chavirage (peut être lié à un OFNI) avec casse du bras de liaison… bateau jamais remis en état… Le voici ci-dessous lors d’une rencontre organisée avec Pascal Maka. Pascal Maka, était alors de recordman du monde de vitesse à la voile. PACA, skippé par Paul Ayasse, avait réalisé le parcours à une vitesse moyenne de 27 noeuds avec des pointes à 33. Trois manches avait été courues et deux gagnées par Pascal Maka. Mais l’équipage de PACA n’avait pas eu à rougir…

Trimaran PACA – via Histoire des Halfs – « Neptune Yachting » avril

Deux ans après PACA, en 1988, un autre foiler mono bras était mis à l’eau, cette fois l’architecte était anglais, Andrian Thomson. Il s’appelait au départ We, puis Sebago. Bateau superbe qui mériterait un article à lui tout seul, en attendant, comme toujours, il y a le site Histoire des Halfs avec de très belles photos de Christian Février (entre autre) !

We / Sebago – F. Monsonnec 01-2017

Passez de bonnes fêtes, prenez soin de vous, à bientôt sur Foilers pour une meilleure année !

From the past…

Ceux qui ont l’habitude de visiter les pages de Foilers, ont peut-être remarqués qu’avec l’âge mon intérêt pour les engins du passé s’est intensifié. Voici un article qui colle parfaitement avec cette observation, un recueil de vidéos d’anciens projets à foils.

Une nouvelle fois, un article pour donner tort ceux qui pensent que les foils ont vu le jour lors des dernières America’s Cup ou sous l’impulsion d’Eric Tabarly au milieu des années 70. Ou aux passionnés de foils depuis des décennies et qui gardent une certaine tendresse pour ces engins sans carbone (ou presque).

Quel bonheur de revoir ces bateaux improbables, dont certains que je ne connaissais que sur du papier plus ou moins glacé.

Enfin, et je ne l’ai pas fait exprès, nous avons pour beaucoup un peu plus de temps que d’habitude pour regarder des films !

1 – Véliplane 1 (Minoï) – 1966

Voici un montage que j’ai réalisé à partir des images que mon ami Claude Tisserand à bien voulu me confier. Car oui, au milieu des années 60 un Français, Claude Tisserand, faisait voler un bateau à foils (sans oublier Roland Tiercelin).

Veliplane 1 / Claude Tisserand  – FM 03/2017

Et pour ceux qui veulent en savoir plus sur Claude :

2 – Weymouth – 1972

Avec par ordre d’apparition :

  • Icarus
  • Kotaha (prao blanc très fin le Leif Wagner Smitt)
  • Foiler 3 de Gerald Holtom, surement le proto du Foiler 21
  • Husler
  • Crossbow

Foiler 21 / Gerald Holtom – FM 09/2019

3 – Weymouth – 1973

Avec par ordre d’apparition :

  • Clifton Flasher
  • Force 8 V1 cata
  • Digereedoo
  • Crossbow 1
  • Class C K27 ?

Force 8 / frères Patisson – FM 03/2014

 

Crossbow 1

Pour compléter les images de la précédente vidéo, une vidéo spéciale Crossbow 1

 

Crossbow 1 / Roderick Macalpine Downie version 74 avec foil – FM 07/2019

4 – Weymouth – 1974

Avec par ordre d’apparition :

Et bien la plupart des bateaux sont présentés dans la vidéo suivante ! J’ai aussi vu le grand catamaran British Oxygen.

Véliplane 3

Un montage perso d’autres images que Claude Tisserand m’a transmises.

Avec par ordre d’apparition, pour la seconde partie « base de vitesse » :

  • Digereedoo
  • Miss Bosham
  • Kelek
  • Clifton Flasher
  • Watergate
  • Mattia
  • Exoplane
  • Veliplane 3 – MinoÏ II
  • Mayfly

Mayfly / Philip Hansford – FM 03/2014

5 – Weymouth – 1981

Planche à voile avec beaucoup d’images de Jurgen Honsheid

6 – Weymouth – années 80 ~

Avec par ordre d’apparition :

  • Gama gama (prao à aile rigide)
  • Dart à foil, celui de Maurice Gahagnon ?
  • Inter media
  • Planche à voile tandem
  • Jacob Leaders (version trimaran tracté par des cerf volants)
  • Planche équipée de 3 voiles
  • Watergate ?
  • Des planches, des planches, des planches…
  • Icarus
  • Jacob Leaders version tri, de nouveau
  • Gama gama
  • Tri bleu en CP dont je ne connais pas le nom

Dart à foils/  M Gahagnon – FM 06/2017

7 – Weymouth – 1985

Avec :

  • Catapult (cata gonflable)
  • Inter media
  • Icarus

Icarus / Icarus Team – FM 03/2014

8 – Loisirs 3000

Comment faire une rétrospective en vidéos d’anciens engins à foils, ou de vitesse, sans présenter Loisirs 3000 ?

Avec comme pour Claude Tisserand, quelques liens pour ceux qui souhaitent découvrir les réalisations de Maurice :

Vous en voulez encore ?

Voici la partie video de l’Associated Press avec de belles pépites…

J’espère que les amoureux des bateaux du passé, Claude, Gérard, Maurice, François, Jean François… ont eu l’occasion de passer par Foilers et de voir, ou revoir, ces engins…

Foiling – Forefront vs Fakes

 

LA SEMAINE AFFOILANTE 2020 – Le Programme

Du 1er au 3 Mai 2020, 6ème édition de ce grand rassemblement d’engins à foils. Forte du succès des cinq premières éditions, cet évènement nautique novateur et spectaculaire sera une des grandes attractions de ce printemps en Méditerranée.

L’évènement

La Semaine Affoilante® (LSA) c’est :

  • le premier et un des plus grands rassemblements d’engins nautiques volants en France,
  • la mise en valeur d’un site du littoral Méditerranéen pour la pratique du foil, accessible au grand public,
  • un outil pour promouvoir la créativité, la mise en valeur des développements foils, un précurseur de la voile et des supports nautiques de demain,
  • rencontre conviviale.

La SEM de Port-Fréjus, avec le support du Team LSA, a souhaité rassembler pratiquants et constructeurs  pour  un évènement d’exception. Nombre de supports à foils évolueront sous vos yeux, sur l’exceptionnel plan d’eau de Fréjus. Kitefoils, Windfoils, catamarans et trimarans à foils, hydrofoils à moteur et propulsion humaine. Public, passionné de navigations « volantes » et amateurs de découverte, vous pourrez admirer, naviguer, approcher et photographier tous ces supports.

Le teaser :

Une fête sur et au-dessus de l’eau

Des engins différents, les plus grandes marques et les meilleurs pratiquants sont attendus durant ces trois jours, le spectacle s’annonce de toute beauté. En complément du CHALLENGE SPORTIF fréquenté ces dernières années par de grands champions tels que Nicolas Goyard et Gaspard Dabbadie en 2019 ou Alex Mazella, Matéo Vieujot, Benjamin Petit, Colin De Seroux et Théo Lhostis en 2018 et bien d’autres encore, nous accueillerons une manche du Championnat Région Sud Windfoil, une manche OneFly et une régate de catamaran iFly.

Une fête aussi à terre

Tout sera prévu pour l’accueil du public au plus près des machines volantes : un SALON DU FOIL avec des exposants de renoms spécialistes de sports de glisse et de foils (Duotone, Electrosurf, Freeride Attitude, Horue, Ifly, Neilpryde, One Fly, Starboard, Taaroa, Xtremfoil, Fone, Slingshot…), des CONFERENCES sur l’histoire et la pratique du foil, des INITIATIONS aux sports de glisse avec des ateliers de stand-up paddle et de kitesurf, des DEMONSTRATIONS de Wing funny race, de show freestyle et une zone d’envol de cerfs-volants, des ANIMATIONS GRATUITES POUR LES ENFANTS avec notamment un atelier pour enfants de fabrication de cerfs-volants et deux châteaux gonflables à disposition des familles, restauration, bar, des CONCERTS GRATUITS tous les jours, borne selfie, jeu concours avec de nombreux lots à gagner…

Une nouveauté attendue par tous les passionnés de glisse

En 2020, nous mettrons également un peu plus en avant le TEST DE MATERIEL pour donner envie à tous les pratiquants de kite, planches et multicoques de découvrir les nouveautés des constructeurs et exposants, et bien sûr, de les tester si leur niveau de pratique le permet. Nous mettrons à disposition un secteur de plage pour ces tests.

Toutes les informations sur LSA 2020 sur le Flyer disponible en cliquant sur l’image ci-dessous :

Toutes les informations sur LSA 2020 sur le Flyer disponible en cliquant sur l’image ci-dessousNos partenaires

Les partenaires de cette manifestation sont le Team LSA, la Ville de Fréjus, l’AMSLF Club Nautique de Fréjus, le Fréjus kite-club, Estérel Var Côte d’Azur, Electro surf, le Chant des dauphins et Géoracing.

Comment s’inscrire ?

L’inscription s’effectuera en ligne sur le portail WEEZEVENT

Le dossier d’inscription est disponible en cliquant sur l’image ci-dessous :

Suivre La semaine Affoilante sur internet

Tout savoir de la LSA sur http://www.portfrejus.fr et sur les réseaux sociaux (Facebook et Instagram) :

Renseignements

SEM DE PORT-FREJUS, Capitainerie, 55 passage des Caryatides – 83606 Fréjus cedex

Contact : Philippe MANON, Maître de port, Capitainerie de Port-Fréjus :

A très bientôt à Port Fréjus !