Bladerider

le Bladerider est un « Moth » produit en Autralie. SeaSailSurf le décrit en détail et en français.

D’après ce que j’ai compris, les foils ont des volets orientables, commandés automatiquement (via des flotteurs?). Le rappel est à la charge du barreur, comme sur un dériveur classique. J’aimerais bien voir la bête dans le clapot, et aussi à qui ressemble un virement de bord avec cet engin. Et l’essayer, bien sur !

Sponsored Post Learn from the experts: Create a successful blog with our brand new courseThe WordPress.com Blog

Are you new to blogging, and do you want step-by-step guidance on how to publish and grow your blog? Learn more about our new Blogging for Beginners course and get 50% off through December 10th.

WordPress.com is excited to announce our newest offering: a course just for beginning bloggers where you’ll learn everything you need to know about blogging from the most trusted experts in the industry. We have helped millions of blogs get up and running, we know what works, and we want you to to know everything we know. This course provides all the fundamental skills and inspiration you need to get your blog started, an interactive community forum, and content updated annually.

l’Hydroptère à 46.5 noeuds !

Ce n’est pas encore un record officialisé, mais selon cet article , le 20 janvier l’Hydroptère a battu les records de vitesse de voiliers sur 500m et sur 1 mile nautique, et semble en mesure de battre le record absolu de vitesse à la voile détenu par une planche à voile, avec 48.7 noeuds sur 500 m (~88 km/h) sur un canal de Sainte-Marie-de-la-Mer

La vidéo originale sur le site de l’Hydroptère est de meilleure qualité et la musique plus supportable…