Hydroptère et recherche

Retrouvé cette petite vidéo réalisée par l’EPFL en 2008 sur les recherches liées à l’Hydroptère :

Les images en tunnel de cavitation sont spectaculaires, et rares. J’aime aussi bien le système de mesure du niveau de l’eau sur le foil (on pouvait vraiment pas faire plus simple ?)

A noter que l’Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne a d’autres partenariat de ce type avec Alinghi et Solar Impulse notamment

À l’assaut du mur mythique des 50 nœuds

Si vous découvrez ce blog et que vous souhaitez un résumé de la situation actuelle, lisez cet excellent article de synthèse paru hier dans Le Figaro. Gérard Nicaud y rapelle l’histoire de l’Hydroptère et la vision de son skipper Alain Thébault, puis il entre dans le vif du sujet : la compétition acharnée entre kitesurfs, windusurfs et bateaux pour être le premier à franchir des 50 nœuds sur 500 mètres, soit 92,6 kilomètres/heure.

À la barre de L'Hydroptère , fruit de vingt ans de travail, Alain Thébault espère franchir la "barre mythique" avant la fin du mois. (Gérard Julien / AFP)

La technique de ces différents types d’embarcations est au point, tout le monde s’attend à ce que le record tombe très prochainement. Reste qu’il faut des conditions de mer et de vent idéales. Sera-ce d’abord le mistral du sud de la France ou le thermique du désert de Namibie ? Suspense …

PAS d’ennuis techniques pour l’Hydroptère…

Après avoir repris trop vite une « info » parue dans Var-Matin , j’ai reçu la mise au point suivante d’Alain Thébault :

Vos informations sont erronées (…) Notre check up à l’issue des trois premières nav était prévu et nous serons comme prévu à Port Saint Louis du Rhône le 15 juin, en présence du WSSRC dont le représentant arrive ce jour là.

Ravi par cette nouvelle, j’ai retiré l’article incriminé et je présente mes excuses ainsi que tous mes voeux de succès à l’équipe de l’Hydroptère.

Antoine Albeau et l’Hydroptère

myfreesport.fr publie un chouette article « Autant en Emporte le vent » avec interview d’Antoine Albeau, nouveau recordman de vitesse à la (planche à) voile, Alain Thébault, skipper de l’Hydroptère sans oublier Alex Caizergues en kite.

Tous trois commentent la course aux 50 noeuds de façon très sportive. Que le meilleur gagne !