Les aero-hydrofoils de Bob Imhoff

12 mars 2009

Dans un récent commentaire sur Bernard Smith, Gurval a signalé cette video où l’on voit dans les dernières secondes un modèle réduit très intéressant :

C’est l’oeuvre de Bob Imhoff, un californien qui suit clairement les traces de Smith, comme on le voit sur cette page dont voici la traduction :

The first prototype

J’utilise le terme « Aero-Hydrofoil » pour montrer que mon travail dérive de celui de Bernard Smith, et comme reconnaissance envers Mr. Smith pour son incroyable travail. Il a probablement fait plus que quiconque pour stimuler l’innovation dans la voile.

The first prototype

Mon premier prototype avait de bonnes caractéristiques sous voile à toutes les allures.  Malheureusement, je n’ai jamais eu assez de vent lors des tests pour le faire décoller sur les foils. Il aurait démontré une bonne vitesse  puisque les foils ont été réutilisés sur le second prototype qui a fait des runs impressionnants. Mais comme je n’ai mesuré ni la vitesse du bateau ni celle du vent, je n’ai aucune prétention.

The second prototype

Ces prototypes ont vérifié ce que j’avais déjà appris avec des modèles réduits : que j’ai réussi a aligner les forces s’exerçant sur le bateau de façon à ce que le vent quelle que soit sa force ne puisse le renverser, qu’il y ait quelqu’un à bord ou non.  ca signifie qu’il ne peut pas chavirer sous l’effet du vent. Il peut bien sur heurter quelque chose de solide ou une grosse vague et chavirer, mais je considère ceci comme une erreur de pilotage, pas comme un problème de conception

The second prototype

je travaille actuellement sur un troisième prototype avec ce cahier des charges:

  • il transportera 2 personnes
  • le vent ne peut le chavirer (comme dit ci-dessus)
  • il sera léger. Le prototype actuel pèse 77 kg.
  • il ne restera jamais « planté vent debout » (« caught in irons« )
  • il sera rapide. Comme mes pièces sont assez brutes et que je n’aurai que 9.3m2 de voile, il faudra 15 noeuds de vent pour décoller. La surface de voile sera augmentée plus tard. Pour l’anecdote, mon second prototype avait 21m2 de voile mais j’obtiens des performances égales voire supérieures avec mon prototype actuel
  • il pourra naviguer dans 46 cm d’eau et pourra « beacher » selon la configuration des foils
  • il sera équilibré : en fixant la barre il restera sous son allure par rapport au vent

The second prototype

Ce que je vise est un petit engin de plage qui pourra être produit très bon marché. Il pourrait emmener 2 personnes, peser moins de 90 kg, atteindre facilement 25 à 30 noeuds et pourrait être mis à l’eau en 10 minutes, et pourrait être transformé en char à voile ou en iceboat en remplaçant simplement les hydrofoils par des roues ou des patins.

Une version plus grande pourrait être un bon croiseur habitable, ou un engin de course.

le projet a seulement été ralenti par le manque de financement, donc il progresse relativement lentement.

Bob Imhoff a déposé un brevet pour un “Aero hydrofoil sail boat“ en 1992 (répertorié dans les Références) et cherche des partenaires industriels et financiers.

Pour suivre ses travaux relativements discrets sur le web, consultez le blog « Speedtech » de Bob(sans flux Rss…) et son site.