Sylphe

16 janvier 2008

Tadeg Normand détient le record du monde de vitesse des chars à voile sur plage (151,9 km/h) depuis 2000.272-prot-detoure-petit-filtered.jpg

Mais ça ne lui suffit pas : il veut aller très vite sur l’eau aussi et travaille depuis plusieurs années sur « Sylphe » un « petit trifoiler ou plutôt bifoiler arrière avec coque planante, palpeur, direction avant, mat non haubanné » pour reprendre ses termes.

Avec l’aide de l’IRENAV de l’Ecole Navale et de sponsors, le premier proto réalisé (90 kg, voile de 8m²) a volé à plus de 25 noeuds sur le spot de Leucate.

Depuis, plusieurs améliorations ont été réalisées:

  • un nouveau mat réalisé par Nautix, plus solide, plus léger et démontable en deux parties pour un transport facilité. Tadeg considère ce point comme important : ce n’est pas parce qu’on poursuit un record qu’on est obligé de réaliser un engin difficile à utiliser…
  • les flotteurs pivotent avec les foils entre deux positions munies de butées réglables : à basse vitesse, Sylphe atteint plus facilement la vitesse de décollage des foils avec une incidence de 12° avant de basculer en mode « record », où l’incidence est pilotée par le flotteur avant, faisant office de palpeur.
  • une nouvelle voile a également été réalisée par Alain Daoulas, maitre voilier à l’Ecole Navale.

D’autres développements sont prévus :

  • la sécurité du pilote. Tadeg a expérimenté un crash en char à voile et comme kiteur il sait que l’eau fait mal au dessus de 30 noeuds…
  • de nouveaux foils
  • gain de poids et optimisation

Comme d’autres, le projet « Sylphe » est freiné par le manque de moyens financiers et cherche des partenaires. Tadeg a montré sa capacité à amener une équipe et un projet au record sur le sable, souhaitons qu’il puisse le refaire aussi sur l’eau !
Références:

Publicités