La Semaine Affoilante N°4 : Go !

Tous les supports à foils ont rendez-vous du 14 au 17 juin 2018 à Port Fréjus.

Après déjà trois éditions réussies La Semaine Affoilante® installe ses foils en méditerranée !

Forte du succès des trois premières éditions bretonnes, La Semaine Affoilante® s’installe à Port-Fréjus, c’est donc un complet changement de cadre mais pas d’esprit.

La Semaine Affoilante® c’est :
  • Le premier et plus grand rassemblement d’engins volants en France,
  • La mise en valeur d’un site du littoral français pour la pratique du foil, accessible au grand public,
  • Un outil pour promouvoir la créativité, la mise en valeur des développements foils, un précurseur de la voile et des supports nautiques de demain,
  •  Une rencontre conviviale.

La SEM Port-Fréjus, avec le support du Team LSA, a souhaité rassembler pratiquants et constructeurs  pour  un évènement d’exception. Nombre de supports à foils évolueront sous vos yeux, sur l’exceptionnel plan d’eau de Port Fréjus. Kitefoils, Windfoils, Moths, catamarans et trimarans à foils, hydrofoils à moteur et propulsion humaine. Public, passionné de navigations « volantes », vous pourrez admirer, approcher et photographier tous ces supports.

Une fête sur ou au dessus de l’eau mais aussi à terre. Des engins différents, les plus grandes marques et les meilleurs pratiquants sont attendus durant ces quatre jours, le spectacle s’annonce de toute beauté. Et la fête sera aussi à terre où tout sera prévu pour l’accueil du public, animations, restauration…. au plus près des machines volantes.

Au programme
  • Démonstrations des différents supports,
  • Runs chronométrés,
  • Essais de matériels,
  • Parcours au plus près du public,
  • Conférences,
  • Soirées festives.
Pour plus d’informations
Pré-inscription

La Semaine Affoilante est ouverte aux engins volants, prototypes ou engins de série autonomes, quels que soient leurs modes de propulsion, capables de naviguer sur les deux amures pour les engins à voile.

Vous souhaitez participer à La Semaine Affoilante 2018, comme coureur, pré- inscrivez-vous à l’adresse suivante : semaine.affoilante@gmail.com

Vous souhaitez vous inscrire comme exposant : philippe.manon@portfrejus.fr

Rejoignez-nous nombreux et participez à Port Fréjus à cet évènement inoubliable

Publicités

La Semaine Affoilante N°4, c’est parti !

Le Team LSA et la SEM Port Fréjus, ont le grand plaisir de vous annoncer que ce bel évènement aura lieu du 14 au 17 juin 2018 en méditerranée !

En effet, La Semaine Affoilante est transférée de St Pierre Quiberon à Port Fréjus, c’est donc un complet changement de cadre mais pas d’esprit.

La Semaine Affoilante® c’est :

  • la mise en valeur d’un site du littoral français pour la pratique du foil, accessible au grand public,
  • un outil pour promouvoir la créativité, la mise en valeur des développements foils, un précurseur de la voile et des supports nautiques de demain, sans contrainte de jauge (l’ensemble des supports volants et innovants sont les bienvenus),
  • une rencontre conviviale.

A très bientôt pour foiler… !

Ce qu’il ne fallait pas louper au Nautic 2017

La presse parle de « folie des foils », mais rien de foufou cette année ! Armé de mon « appareil photo » j’ai parcouru les allées comme un vrai chien de chasse à la recherche des plans porteurs. Mon acolyte, avec qui je viens régulièrement au Nautic et qui me connais très bien, a tout de même du se lasser. Mais comme c’est un gars sympa, il a n’a rien dit…

Kiteboatspeed – Coup de cœur

Voici une équipe passionnante, celle des deux Christophe(s). Le projet Kiteboatspeed un bateau de course tracté par une aile de kite est né de l’imagination de Christophe Martin et de Christophe Ballois. A découvrir et soutenir ! Petit rappel,  Christophe Ballois est recordman du monde de vitesse en catégorie handisport avec 46,63 nœuds.

Le kite à foil de C. Ballois et le proto de Kiteboatspeed pour l’instant sans foil…

On ne pouvait pas le louper

L’AC Groupama était présenté sur le terre plein, belle bête, beaux foils.

Inobo – Coup de cœur bis

Pas de foil mais projet intéressant car sortant de l’ordinaire (et rien n’empêche l’installation d’un foil)…. Inobo, jeune startup propose un squelette en carbone sur lequel différentes formes de « supports » transparents, ou non, peuvent être fixés : une planche évolutive et ce n’est pas fini (au boulot Allan…).

Figaro 3

Du neuf ! Rentrés les foils du Figaro 3 ressemblent aux ailes d’un pingouin (Olivier, c’est mignon un pingouin !) !

Jolie cambrure du profil

Easy to fly

Un pti canot « de plage » déjà présent en 2016.

Lokéfoil

Les bretons de Lokéfoil étaient présent (Loïg s’est  caché sur la gauche).

Onefly

J’avais déjà pu admirer à l’ENVSN (base d’entrainement du team cet hiver) le foil centrale du Onefly et son volet arrière articulé grâce à la souplesse maitrisée sur carbone : belle performance.

NeylPryde

La planche RS Flyght Al et son mat alu.

Seair

Sur tous les fronts, Seair présentait son semi rigide à foils alors que la presse annonce le lancement d’un mono de 40 pieds lui aussi volant…

 

Sroka

Bruno Sroka présentait différents foils dont un foil de SUP de surface relativement importante, une sorte de mini aile de kite sous-marine.

Waszp

« Le Moth à foils pour tous »

Whisper

Le cata anglais, présent lui aussi en 2016 (et à LSA 2017), est toujours aussi beau !

UFO

Ce superbe petit canot déjà présenté dans des Ptites News n’était pas présent mais son futur importateur oui…

 

J’ai loupé une lame ? Merci de compléter ce petit récap…

Et si vous ne trouvez pas votre bonheur parmi les nouveautés, pensez aux occasions !

 

 

 

Deux hydrofoils à vendre !

Mystère à foils  & Loisirs 3000

Et oui, ce n’est pas un mais deux engins qui sont à vendre et pas des moindres. Par lequel commencer ?!

1 – Mystère F18 à Foils

Mystère à foils – photo DR

François Lys cède son Mystère F18 foiler développé avec l’aide de Maurice Gahagnon pour se concentrer sur le projet Trifoilie (voir ICI en milieu de page). Ce catamaran volant est très stable ce qui rend l’utilisation du trapèze inutile. D’ailleurs, à haute vitesse le trapèze rend le barreur moins précis et présente plus de risques pour l’équipage. A vous les joies du cata avec ou sans foil !

Mystère à foils – photo DR

Le bateau est visible dans le Golfe, prêt à naviguer :

  • Longueur : 5.52 m
  • Largeur : presque 5 m avec foils
  • Surface de voile : 17m², GV Pentex, spi
  • Foils : en V (aluminium)
  • Haubans et étai neufs
  • Remorque route et mise à l’eau…
  • Prix : 7800 €
Mystère à foils – photo DR

Plus de photos et des vidéos sur la page F18 foiler.

Vous avez encore un doute ? Une petite vidéo pour « finir le costume ».

 

2 – Loisirs 3000

Loisirs 3000 – photo B. Gahagnon LSA 2016

Issu d’une longue lignée d’engins volants conçus et construits par Maurice Gahagnon, ce tripode à foils asservis est destiné aux passionnés de vitesse et d’hydrofoils. Avec François, Maurice souhaite se consacrer au projet Trifoilie. Suite au changement de gréement, il reste quelques améliorations mineures à apporter. Mais Maurice conseillera avec grand plaisir le futur propriétaire.

Loisirs 3000 – photo B. Gahagnon LSA 2016

Le bateau est visible dans la région de Brest :

  • longueur : 6.65 m
  • Largeur : 4.87
  • Poids approx. : 145 kg
  • Surface de voile : environ 18 m2
  • Foils : en U (composite)
  • Remorque spécifique

Prix : 2000 €

Loisirs 3000 – photo B. Gahagnon LSA 2016

Vous voulez aussi des images de la bête en vol, je vous conseille cette vidéo et si vous êtes pressé, sautez à 1 mn 48 et 2 mn 51 (ah il est vraiment bon ce Valère Caneri de Horue Movie)…

 

Vous êtes intéressé par un de ces bateaux ? Rendez vous sur la page Facebook de François ou plus simplement, laissez un message ci-dessous « Foilers » transmettra…

 

PS : si aucun de ces deux bateaux n’a grâce à vos yeux, contactez Foilers, d’autres engins cherchent la protection de passionnés !

La semaine affoilante 2018…

Le Team LSA (Maurice Gahagnon, François Lys, et moi-même) et l’ENVSN n’ont pas souhaité renouveler la convention qui les liait jusqu’ici pour l’organisation de La Semaine affoilante®

Le Team LSA, à l’origine de ce rassemblement pionnier en France (en 2015), souhaite faire vivre cet évènement au travers du triptyque suivant :

  • mise en valeur d’un site du littoral français pour la pratique du foil, accessible au grand public,
  • promouvoir la créativité, la mise en valeur des développements foils, précurseurs de la voile et des supports nautiques de demain, sans contrainte de jauge,
  • assurer la convivialité entre les participants.

Aujourd’hui, l’organisation d’une rencontre d’engins à hydrofoils sous ce nom, et surtout dans l’esprit voulu par le Team LSA, n’est pas garantie.

De son côté l’ENVSN va, selon toute vraisemblance, profiter de la dynamique créée lors des éditions 2015, 2016 & 2017 pour proposer une autre rencontre d’engins à hydrofoils.

L’essentiel est là, après l’arrêt de la semaine de vitesses de Brest (qui n’étaient pas 100% foils), de nouveaux rendez-vous existent, Foiling bay, Finist’Air Sailing…

Mais  les candidatures sont ouvertes ! Qui sera le prochain yacht club qui organisera la prochaine semaine affoilante ?

 

Papier(s) SVP !

Une « longue histoire »

A une époque où les réalisations, dessins, plans… se font le plus souvent sur ordinateurs, voici un sujet qui tourne autour du « bon vieux papier ».

Il y eu une époque ou ma passion de la voile était si dévorante que je transformais « tout » en bateau. Trop jeune pour manipuler la fibre de verre et le polyester, j’utilisais mes propres composites. J’ai testé de nombreux matériaux comme le rideau en nylon stratifié au vernis … Ma première vraie stratification je l’ai faite sous les cocotiers sur une maquette en bois. Ma seconde c’était une nouvelle fois du 100% récupération. Quille et couples en plastique rigide et bordé en papier épais stratifié… Il y a plus d’une décennie, bloqué plusieurs semaines dans une chambre d’hosto, j’ai fait avec ce que j’avais sous la main pour m’évader, des feuilles A4 découpées et pliées. Peintes à la bombe, elles « naviguaient ». Je passe sur d’autres réalisations en « fibres cellulosiques végétale » encore plus délirantes. Bref le papier c’est « magique ».

Trimaran et prao en papier – F Monsonnec 2002

Enfin, il y a plusieurs mois pour une Ptites News, j’ai voulu parler d’un modèle d’hydrofoils à moteur en papier vendu sur un site Chinois très connu. Mais le vendeur avait disparu. Alors je me suis dit, pourquoi ne pas en bricoler un ?

Quelques exemples de réalisations en papier

Mais avant de présenter mon canot, voici quelques réalisations bien plus intéressantes et impressionnantes que mes bidouillages. Il en existe des centaines, dont certains modèles dont les « plans » sont téléchargeables.

  • Le papier peut être un très bon support pour tester vos réalisations développables, ici un « voile aviron » d’abord testé en papier.
  • Dans la même veine mais cette fois remplacez vos ciseaux par une scie sauteuse.  Vous pouvez assembler des plaques de CP et les ployer comme de vulgaires feuilles pour réaliser un Moth !
  • Un gros gros avion : « Emirates B777 300ER Papercraft with LED lights”

Trifoiler 64

D’accord, j’en suis conscient, nous ne sommes pas loin de la Tour Eiffel en allumette ! A ceux qui imaginent que je pourrais faire un très bon invité à un diner de C… je sais qu’il ne servirait à rien d’expliquer combien il peut être intéressant de relever le défi de faire passer une forme complexe en une forme développable ! Peine perdue, nous ne sommes pas dans le même paradigme ! Peut être qu’il s’agit d’un décalage de génération ? Ce « loisir » était en effet plus répandu il  y a de plusieurs décennies. Comme le prouve l’existence  d’un précédent  hydrofoil à voile en papier il y a presque 40 ans ! En 1979 ou 80, Le Journal de Mickey a proposé un Paul Ricard à découper, plier et coller.

Extrait du Journal de Mickey, année 79 ou 80 via Jean Marc Finot

Maintenant, voici donc le résultat de pas mal d’essais de traçages, impressions, découpes, pliages et enfin collage. Il faut trouver le bon (je l’espère) compromis entre le respect du plan d’origine, le résultat esthétique et la difficulté de réalisation. Ceux qui se promènent régulièrement sur Foilers reconnaîtront sûrement le modèle de base, l’ancien bateau de François Lys et avant de Dan Ketterman.

TF64 de Dan Ketterman Popular Mechanics juin 1996
1er modèle, la cartouche d’encre était au bout de sa vie – F Monsonnec 06-2016
Paper Trifoiler ¾ avant – F Monsonnec 06-2016
Paper Trifoiler vue de dessus – F Monsonnec 06-2016
Paper Trifoiler ¾ arrière – F Monsonnec 06-2016
2 Trifoiler en vol – F Monsonnec 06-2016
A l’eau… – F Monsonnec 06-2016
Pas pour longtemps ! – F Monsonnec 06-2016

Les « outils »

  • Les 4 feuilles A4 téléchargeables  à imprimer en couleur sur papier 190 gr/m² :
Exemple, la page 1 sur 4
  • Et pour faciliter la mise en œuvre, le mode d’emploi Français/English lui aussi téléchargeable :
La page 1 sur 13

 

Alors, à vos papiers, ciseaux, cutters et colle !?

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Jeu « Foilers ! » 21

Jeu Foilers, le retour. Pour ceux dont le doigt a glissé sur leur souris et qui viennent d’arriver sur Foilers par hasard, vous faites face à un format récurrent sur ce blog, le précédent article étant le Jeu 20.

Mais qui peut bien être ce monsieur qui regarde ce qui semble être un foil d’AFS1 ou tout autre plan porteur de Windfoil ou de Kitefoil au fuselage profilé ?

Je sais, ce n’est pas facile facile…bon courage…

Ah, et si un certain Laurent passe par ici, il est prié de laisser un peu de temps d’avance aux autres lecteurs avant de répondre !!!

 

Mise à jour du 01/10/2017

Bravo Jean Pierre (mais aussi Marc et Gurval) c’est bien le grand Gustave Eiffel devant un modèle au 10 ème de «l’aéro-torpille Paulhan-Tatin» (lien aussi ICI) dans son tunnel ouvert. Mais je ne vous apprend rien !

Cette photo vient d’un excellent article de Voiles et voiliers paru en avril 2013 et que le blog Voiles alternatives à aimablement mis en ligne : GUSTAVE EIFFEL LE PÈRE DE MODERNE.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer