Le petit hydroptère d’ET, suite

Ceux qui hantent les pages de « Foilers ! » à la recherche de leur dose de portance, sont habitués à mes articles qui sentent l’odeur des vieux livres. Certains allergiques, à la poussière ou au contenu de mes pages, vont sûrement aller voir ailleurs…

En effet, désolé, cet article va lui aussi sentir la poussière. Cette fois, ce n’est pas seulement celle du papier mais aussi celle d’un garage ou d’une remise. De la bonne poussière tombée sur des pièces qui ont connus la caresse des mains d’Eric Tabarly ! Grâce à Daniel Charles architecte, historien, écrivain, j’ai fais la connaissance de Mariannick Buffard qui travail au sein de l’Association Eric Tabarly. C’est grâce à eux que j’ai pu, mi avril, approcher ce qui reste de la mythique « maquette » de 1976. Celle qui avait fait l’objet d’un de mes premiers articles sur « Foilers ! » (Le petit hydroptère d’ET). Daniel (1) a pu, retrouver la trace de cet hydroptère et faire en sorte qu’il puisse être récupéré par l’association en 2003 et entreposé à la Cité de la voile à Lorient.

Eric Tabarly aux commandes devant La rochelle en 1976 – Bateaux juillet 2002

Eric Tabarly aux commandes devant La rochelle en 1976 – Bateaux juillet 2002

Cité de la voile E Tabarly - Photos FM 2008

Cité de la voile E Tabarly & l'Hydroptère - Photos FM 2008

Les pièces étaient entreposées chez M. Garnaud, un des principaux concepteurs, depuis la fin des années 70. Depuis 2003, l’association a eu fort à faire avec entre autre sa participation à la création de la Cité de la voile à Lorient. Les pièces récupérées attendent maintenant une possible remise en état. Soit afin que l’engin soit de nouveau apte à naviguer, soit afin qu’il soit exposé.

Avant la mise à l’eau – Photo Bernard Deguy 1976, Course au large juin/juillet 2008

Avant la mise à l’eau – Photo Bernard Deguy 1976, Course au large juin/juillet 2008

Lorsque avec Mariannick (1) nous avons sortie les pièces de la remise ou elles étaient entreposées, nous avons tout de suite vu combien Paul Ricard, mais aussi l’Hydroptère, étaient des descendants de cet engin. Bien entendu pour avoir étudié les photos de l’engin très longuement, je connaissais ce lien entre les différents engins, mais le fait de voir les pièces devant moi a encore augmenté ce sentiment. La ressemblance des flotteurs avec ceux de Paul Ricard (flotteurs version 2) était évidente.

Pièces de la maquette de 76 – Photo FM 2009

Pièces de la maquette de 76 – Photo FM 2009

Paul Ricard Arcachon – Photo G Delerm 1983

Paul Ricard Arcachon – Photo G Delerm 1983

De même l’architecture générale qui se dessinait (avec un peu d’imagination) n’était pas sans rappeler celle de l’Hydroptère (2).

Foil maquette et sa jambe de force repliée – Photo FM 2009

Foil maquette et sa jambe de force repliée – Photo FM 2009

Foil Hydroptère en cours de montage La Trinité sur Mer – Photo FM 2003

Foil Hydroptère en cours de montage La Trinité sur Mer – Photo FM 2003

Le safran est une très belle pièce qui dispose à 20/30 cm de sa base, sur le bord d’attaque, d’une pièce en alu oblongue qui semble être le capteur du speedomètre.

Safran et son plan porteur – Photo FM 2009

Safran et son plan porteur – Photo FM 2009

Moufle de safran, à gauche la barre et son système de réglage par pas de vis – Photo FM 2009

Moufle de safran, à gauche la barre et son système de réglage par pas de vis – Photo FM 2009

Les pièces sont en assez bon état, elles demandent un bon nettoyage. Suivant l’option prise, navigation ou exposition, les pièces en alu méritent peut être une vérification par un pro. Un des gougeons de fixation flotteur/bras est aussi à remettre dans l’axe et à renforcer…

Pièces récupérées

  • les flotteurs en CP (d’une très grande légèreté)
  • les foils et leurs jambes de force
  • le safran (qui semble se monter sur les ferrures de la coque de Tornado)
  • la barre avec son système de réglage de l’incidence
  • les fixations flotteurs/bras/foil et la fixation bras/coque
  • les petites poutres utilisées pour l’écoute de foc et de GV

Reste à récupérer ou à réaliser

  • une coque de Tornado (orange si possible, ou peinture à prévoir !),
  • un bras de liaison (profil de mat de fort diamètre non récupéré car difficilement transportable, au moins 8m)
  • un gréement, si remise en état pour nav. , un tronçon de mat si transfo. en pièce d’exposition
  • une bonne plaque de contre plaqué installée en travers de la coque en guise de « cockpit »
  • les fixations des jambes de force sous le bras de liaison à recréer
  • des afficheurs de speedomètre et d’anémomètre à retrouver (dépôt vente) ou pièces factices à fabriquer
  • pouliage d’écoute et autres petites pièces d’accastillage…

Si vous voulez aller plus loin dans la découverte de ce bateau, je vous conseil de visionner un film d’époque, « Les ailes de la mer » (21 mn), présent sous Dailymotion (conception, réalisation et premières navigations).

Et aussi…

D’autres objets ont aussi été collectés, comme la maquette qui a permis de confirmer les premières mesures en soufflerie et en bassin. On la retrouve dans le film « Les ailes de la mer », lors de tests réalisés sur un étang (de 2’30 » à 3’10 » puis de 4’15 » à 6′). Elle est présentée sur la photo ci-dessous par un son concepteur, Jean-Henri Garem.

Maquette d’hydroptère présentée par JH Garem  – Photo via M Buffard

Maquette d’hydroptère présentée par JH Garem – Photo via M Buffard

Ont aussi été récupérés, des documents comme des comptes rendus d’essais ou le devis de poids et de coût de la  maquette  de 6m. Ce document nous renseigne, sur le poids théorique de l’engin : entre 136 et 152 kg. Mais aussi son prix hors taxe : entre 12000 et 19000 fr !

Devis estimatif de la maquette d’hydroptère – Photo via M Buffard

Devis estimatif de la maquette d’hydroptère – Photo via M Buffard

L’avenir

Reste maintenant à savoir quelles sont les priorités et les moyens de l’association qui à déjà fait, et fait toujours beaucoup, pour le maintient en état des bateaux d’Eric Tabarly.

Quelque soit la solution choisie, la remise en état permettrait d’obtenir une formidable pièce d’exposition (agrémentée d’autres objets et documents). C’est un très beau symbole du côté visionnaire d’Eric Tabarly. Si elle est apte à naviguer, quoi de plus beau que de la voir croiser devant la Cité de la Voile, à un jet de touline des Chantiers de La Perrière qui ont fait naître les Pen Duick III, IV et V. A deux enjambés de la Voilerie Tonnerre (maintenant reprise par Incidence) qui a fait la garde de robe de presque tous les bateaux sur lesquels Eric Tabarly a navigué…

J’ai proposé mes services, si d’aventure ma petite expérience des foils et de la « construction navale » pouvait leur être utile pour la remise en état de ce bel engin.

A suivre…

(1) Vous avez remarqué le « Daniel » et le « Mariannick » bel exemple de « name dropping », genre on est pote et j’espère que leur aura va rejaillir sur moi !

(2) Les bons observateurs auront remarqués que le foil de la maquette montre au premier plan le bord d’attaque et la photo du foil de l’Hydroptère le bord de fuite…

Publicités

5 Responses to Le petit hydroptère d’ET, suite

  1. Satya dit :

    Ah bin de retour de quelques jours off, me voilà pas déçu!
    Merci Fred pour cet article, je brulais de savoir ce qu’était devenu ce modèle. J’espère que la remise en état pourra voir le jour… J’aimerais vous aider tant que je peux, mais Lorient est un peu loin pour le weekend…
    Bon courage pour ce chantier!

  2. Salut Fred,

    Merci beaucoup pour cet article et bravo pour la rédaction. on dirait presque le début d’un roman policier.
    J’imagine ta jubilation devant ces pièces !

    En ce qui concerne la vidéo “Les ailes de la mer” c’est un véritable objet archéologique mais autant que je me souvienne, à utiliser avec modération :
    La musique d’accompagnement rend fou 🙂

    à plus,

    GG

  3. Hello, les drogués de la portance.
    GG : oui la musique est « intéressante » ! Oui après avoir terminé un bon bouquin (Survivre de Dougal Robertson), je me prends un peu pour un écrivain et après la réalité me saute aux yeux !
    Satya : pour le moment, le chantier n’est pas encore prévu et ma participation non plus !! J’aimerai que la bête soit remontée (mais il faut des moyens) et y participer …
    Je vais essayer d’obtenir l’historique de cette vidéo…
    Fred

  4. buffard dit :

    Le remontage du prototype a commencé tes premières impressions…

  5. Mab,

    Tu sais bien ce que j’en pense ! Que du bonheur, et du boulot. Je réserve le reste de mes impressions pour un article sur Foilers !

    Fred

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :